Infos flash

Ces Maudits Etourneaux …

       Tels des bancs de poissons dans un ballet sous-marin, les nuées d’étourneaux n’épargnent pas notre ville. Un spectacle impressionnant que l’on pourrait presque trouver beau si de considérables désagréments n’y étaient associés. Sol jonché de fientes, véhicules souillés, concerts de piaillements des heures durant…     

Absents durant la journée, c’est en fin d’après-midi, dans un festival de cris stridents, que les escadrons de sansonnets rejoignent leurs dortoirs pour y passer la nuit. La lumière ambiante des villes leur assure l’absence de prédateurs. Chez nous, les pins du boulevard du Minervois entre autres lieux choisis par les volatiles sont tout particulièrement occupés.

Depuis la semaine dernière les services municipaux détachent un employé qui de 17 à 19h sillonne les rues avec un véhicule équipé d’un haut-parleur qui diffuse le cri du geai destiné à les effaroucher.   

 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page