Infos flash

Archives par mois : décembre 2011

Benoit ” Jeune Cador” du Jeu Lyonnais

benoit-vercher
Décembre 2011

« Jeune Cador » c’est ainsi que Benoit Vercher est qualifié dans les revues spécialisées du jeu lyonnais pour les brillants résultats qu’il enregistre dans ce sport. Sa maman Christelle nous confie qu’il ne marchait pas encore, lorsqu’il  jouait déjà avec ces objets sphériques. Son premier mot fut non pas papa ou maman comme pour la plupart des petits bouts mais « boule ». Il faut dire que chez les Vercher le jeu Lyonnais est une histoire de famille et ce de longue date. En remontant jusqu’à Gaston Astruc (bourrelier) l’arrière grand père de Benoit, on note que dans les années 30, il parcourait tout le département en remportant de belles victoires dans ce sport.

René le papi de notre jeune prodige, a succédé à Séverin Gazzin à la présidence du club trébéen et assure cette fonction depuis 19 ans. Même Josette sa mamie s’investie en rédigeant les comptes-rendus quasi hebdomadaires de leurs activités. Quand les autres gamins usaient leurs culottes dans les bacs à sable, Benoit foulait déjà le sable du terrain des boulistes avec son papa Guy.   Ce dernier qui d’ailleurs n’est pas en reste en termes de réussite dans ce sport puisqu’il a accédé jusqu’au titre de champion de France.

Ainsi donc dans la lignée de ces sportifs, voici Benoit et son exceptionnel parcours, avec pour premiers fans ses parents qui le soutiennent dans cette remarquable évolution. Depuis de longues années, à force d’entrainement, de persévérance, il repousse ses limites jusqu’à se classer 1er du département, mais aussi de la région en catégorie – de 13 ans.
Le jeune garçon presque tous les week-ends part disputer des compétitions au cours desquelles il décroche les points qui le placent au niveau national parmi les 27 meilleurs avec un classement de 4ème  dans 3 épreuves distinctes et 3ème dans une autre. C’est seulement l’été prochain au terme de nombreux autres challenges que le résultat final sera connu. Détecté pour évoluer dans la cours des grands, Benoit prépare son entrée en sport étude à Albi et se destine à évoluer avec l’élite de ce sport caressant le doux rêve d’accéder pourquoi pas plus tard au niveau international. L’adolescent a par ailleurs la tête sur les épaules et s’accroche sur le plan scolaire car il sait que son dossier pèsera pour son admission. Sur le plan objectif professionnel, les métiers du social l’attirent et on décèle chez le jeune homme un réel attachement pour l’être humain qu’il soit enfant ou de grand âge. D’ailleurs le club est pour lui une seconde famille et les plus anciens sont autant de papis aux cotés desquels il a grandi et qui lui rendent bien l’affection qu’il leurs porte.  

Un autre petit Vercher présente aussi de grandes dispositions pour cette discipline, à l’instar de son grand frère, Mathieu du haut de ses 7 ans rafle depuis l’année dernière d’excellents résultats en compétitions en catégorie -de 9 ans.
Le patronyme Vercher n’est pas près de disparaitre dans le monde du jeu lyonnais et nous saluons ces beaux exemples de réussites sportives

Triste Noël Pour l’UST

       Dans la nuit de mardi à mercredi , le club house  était la cible de cambrioleurs, un acte qui avait déjà affligé les dirigeants. Vendredi avant-veille de Noël, des joueurs s’étaient retrouvés pour un entrainement improvisé, suivi d’une collation prise en commun. Cette fois ce sont leurs véhicules qui ont été la cible de vandales-voleurs, pas moins de 12 véhicules ont été forcés aux portières et ont eu leurs vitres brisées. Bien triste constat pour nos sportifs, notamment pour l’un deux qui avait dans son véhicule ses cadeaux de Noël.

Pour retrouver le sourire, revenons sur  cette photo de Francis Mourlan ( le reporter du club) le mardi soir où les enfants des joueurs ont reçu les cadeaux qui les attendaient au pied du sapin. rugby-noel2011

Une Boum pour les Jeunes Danseurs d’E’Vie Danse

Pour fêter cette fin d’année, Vénitia Bader a souhaité organiser une ambiance boum pour ses petits danseurs d’E’Vie Danse. Objectif réussi et c’est bien évidemment en musique qu’ils s’en sont donné à cœur joie. 

Sacrée Fiesta chez les Ados

       Les ados ont fêté Noël à leur manière… sympathique graïllou, musique et une bande de copain… il n’en fallait pas plus pour passer un super moment. Les images vous en diront plus long sur la bonne ambiance qui régnait pour cette soirée jeudi soir. 

L’Epicerie Portugaise de Lucia

Nous vous avions annoncé en novembre la naissance attendue de plusieurs commerces sur l’avenue Pasteur, le premier vient d’ouvrir et nous sommes ravis de vous présenter Lucia Carvalheira qui vous accueille dans sa nouvelle boutique. C’est à l’emplacement anciennement occupé par le pressing, puis la boutique bio, que cette jeune femme dont le charmant et léger petit accent révèle ses origines portugaises a choisi de créer « O Cantinho Português » qu’elle traduit volontiers « Le petit coin portugais ». En effet  ses rayons regorgent de saveurs et appellations directement importées du pays d’Amália Rodrigues. La traditionnelle morue séchée trône en bonne place et Lucia vous conseillera pour la préparer de la meilleure façon. Partout dans la boutique un large éventail de produits permet de découvrir la cuisine portugaise. En charcuterie vous trouverez celles à cuisiner sous les noms d’alheira, farinaheia, ou moira, ainsi que celles à consommer sans préparation, idéales pour accompagner l’apéritif par exemple. Les fromages au lait de vache aussi tels que barre ou flamengo invitent au dépaysement.

Lucia se fera un plaisir de vous transmettre les recettes qui vous permettront d’accommoder les nombreuses autres spécialités de ce pays ibérique que l’on trouve rarement chez nous : pâte meada, rissois( beignets de morue), poisson rouge grenadier, les sauces, marinades, épices et autres légumes cuisinés, biscuit cavacas… sans oublier les traditionnelles boissons comme le vinho verde, le porto et autres. En cette période de fêtes le bolo rey, cette pâtisserie moelleuse aux fruits confits, ne pouvait pas être absente de l’épicerie de Lucia. Rendez visite à cette chaleureuse commerçante et laissez les saveurs portugaises séduire vos convives !

Les Petits Chantent pour nos Ainés

       Quoi de plus doux au cœur de nos aînés que la gaîté et les chants d’enfants. En cette veille de fête, c’est ce qu’ont offert les petits de la maternelle du Centre Ville à nos aînés.  Ils ont chanté et dansé pour les mamies et papis de la Maison de Retraite avant de leur offrir dessins et petits cadeaux qu’ils avaient réalisés pour eux.

La Fête Foraine est installée

Voila un petit avant goût de l’espace près des arènes qui accueille la grande famille des forains qui font étape à Trèbes  chaque fin d’année. Ils vous accueillent 7/7 jours durant cette période de fêtes. Nous irons bien évidemment les revoir très vite

Pleine Réussite pour l’initiation à la dégustation

Alain Bonnaud peut être fier de son initiative…

La Confrérie de Capucins, proposait une initiation à la dégustation de vins à la salle Pierre Paul Riquet. Alain Bonnaud (qui a enseigné au Lycée Charlemagne) est à l’origine de ce rendez-vous épicurien. On le sait très attaché du monde viticole et c’est son envie de faire partager le plaisir de déguster des vins qui a motivé cette initiative.

L’œnologue Pierre Maury a répondu favorablement à son invitation de diriger cette rencontre. Une première étape pédagogique développait le « comment déguster » et préparait les convives à détecter les diverses caractéristiques que présente un vin. Venait ensuite la dégustation de vins des terroirs, Malepère, Corbières, Minervois et Cabardes présentés par 5 vignerons. Les Capucins proposaient un service restauration composés d’huîtres, charcuteries, desserts…  en accord avec les vins dégustés.

Pleine réussite de ce rendez-vous très instructif, et nous encourageons Alain Bonnaud à reconduire cette expérience.

Passage de premières ceintures à l’Aïkido

       Ils étaient adorables ces bouts de choux qui mardi vivaient leur premier passage de ceinture. Très appliqués à reproduire les gestes de base de cette discipline qui leur ont été inculqués depuis trois mois, ils n’étaient pas impressionnés par la haute stature de l’adversaire. 

Noël des Petits de la Maternelle du Centre Ville

Fébriles et enthousiastes les bambins étaient visiblement heureux d’interpréter pour le Père Noël, les chants accompagnés de gestuelles qu’ils avaient appris pour lui. Venait ensuite la traditionnelle remise de cadeaux avant le sympathique goûter qui a clos cet après-midi de fête.

Les Sapins Offerts par la TAC …

       Chose promise, chose due … c’est fait !! Nous vous avions relaté le projet de la TAC d’offrir aux Trébéens des sapins de Noël, depuis les toutes premières intentions. Nous avions suivi l’élaboration des décos qui a réuni les ados du Centre de Loisirs et les Pros  , il ne manquait plus que la pose et l’embellissement. Les services municipaux ayant œuvré rapidement pour installer les sapins, les membres de la TAC ont pu dès ce week-end, en constituant d’efficaces et joyeux groupes y ajouter les éléments de déco. Encore un moment très convivial qui contribue largement à l’excellente ambiance de cette nouvelle association. 27 sapins s’offrent ainsi aux regards, ils  scintillent en journée au moindre rayon de soleil et la nuit sous la lumière des éclairages publics. Ils se situent ( vous les trouverez dans cet ordre sur notre diaporama) au rond point près d’Intermarché, au terre-plein de la Route de Marseillette, autour du  rond point Riquet près du Chupito, au dessus du Port ( route de Beziers), au rond point de l’Europe ( près de Super U) et enfin à l’entrée de Trèbes coté Carcassonne.

Voilà ça c’est fait… La prochaine action de la Tac se concrétisera cette semaine avec le démarrage de la distribution des bulletins de participation chez les professionnels adhérents, à la grande tombola dont nous vous avons détaillé les lots précédemment 

Joli Noël Chez les Pompiers

bebe-perenoel

C’est un bien joli Noël qui a réuni les pompiers de notre centre de secours, leurs enfants et leurs familles. Après un petit gouter le Père Noël, venu en camion rouge bien évidemment, était accueilli par les enfants impatients et un feu d’artifice. Puis venait sa remise des cadeaux et comme en témoignent nos photos, il n’a oublié personne. Un petit garçon  l’a chargé de lire un joli message qu’il avait écrit pour les pompiers accompagné d’un dessin :

«  merci à tous les pompiers de Trèbes de sauver des millions d’habitants chaque année, merci beaucoup ». Autre moment attendrissant les photos (d’autres dans le diaporama)  de ce bébé d’à peine quelques semaines, sa maman et le père Noël. En tout cas , nous, nous avons craqué, et il s’agit surement de la plus belle photo qu’il nous ait été donné de faire.

 

Invitation au Voyage Imaginaire avec des Contes de Noël

       C’est dans le cadre de la Maison des Mots de la bibliothèque que Lydia Aldana et Christelle Perez avaient programmé un après midi contes de Noël. Elles avaient invité Michèle Lavalette qui a conté aux enfants des histoires de Noël nées sous sa plume. Lydia et Christelle ont aussi choisi des contes qu’à leur tour elles ont lus aux petits. Les bambins attentifs ont apprécié cette invitation au voyage imaginaire avant de partager un goûter.

 

Beau Spectable de Katas au Dojo

 Beau spectacle au Dojo où Raymond Gros le professeur du club trébéen de karaté,  mais aussi directeur technique départemental accueillait une compétition de Katas. En individuels tout d’abord puis par trois, des karatékas ont exécuté ces suites de gestes et attitudes très techniques sous les regards scrutateurs des juges. En belles synchronisations voici les images de garçons puis de filles faisant preuves à la fois d’agilité, de maitrise, rapidité ou encore de puissance…  une discipline très complète!

Des Nouvelles qui viennent de loin , loin, très loin !!!

       En fait ce sont des nouvelles de deux trios que nous partageons avec vous. D’une part nous sommes ravis de vous signaler que les trois beaux gosses des Castafiores qui ont très longtemps été des Trébéens, vivent un super séjour en Nouvelle Calédonie où ils donnent 3 concerts. Leur périple nous permet de faire un clin d’œil à un autre trio originaire de Trèbes … la famille Calamel qui réside là-bas et a eu plaisir à accueillir les musiciens.  Pour les nouveaux résidents de Trèbes, nous préciserons que Sylvette Calamel n’est autre que la sœur de René Diedrich (père de Benoit des Castafiores) , Henri Calamel, pour lui aussi le situer, a très longtemps été prof au Collège de Trèbes et d’autre part il est le papa de Frédéric Calamel de l’entreprise du même nom. Les Castafiores sont donc sur cette ile  auprès de tatie, tonton et Audrey la cousine et tout ce petit monde ne s’étaient pas revu  depuis des années. Nous profitons de cette occasion pour dire m….. aux Castafiores pour leur concert de samedi et saluer affectueusement la Calamel Family qui nous le savons, nous lit et prend des nouvelles de Trèbes sur le site.
castafiores

Des Ados et des Pros ensemble pour un Atelier Déco

Des ados du Centre de Loisirs, des commerçants et artisans Trébéens réunis pour un atelier découpage afin de réaliser la déco qui enjolivera les 24 sapins offerts par la TAC (Trèbes Artisans Commerçants) aux Trébéens… voilà une bien belle image. Dans la bonne humeur et avec application des étoiles ont été façonnées dans des éléments offerts par Espé Emballages. Des rubans préparés pour flotter au vent s’ajouteront aux autres éléments de décoration. Ces sacrés rubans ont causé pas mal de soucis !! En effet lors de la coupe d’un long rouleau en 10 petits, il s’est avéré que la matière métallisé a fondu, soudant chaque portion sur ses cotés. Qu’à cela ne tienne… chacun y est allé de sa technique, papier verre, cutter. Toujours est-il que le problème a été résolu et que les sapins auront bien leurs rubans.

Les jeunes, dès la semaine précédente, s’étaient déjà attelés à réaliser des nœuds, très réussis auxquels ils ont ajouté les fils de fer qui permettront de les fixer. Prochainement dès que les services municipaux auront fixé les sapins sur les 6 principaux rond-points  jeunes et professionnels se retrouveront à nouveau pour cette fois poser les ornements entièrement réalisés par leurs mains. Voici les photos de cet après midi atelier ou les boutades et « mises en boite » ont contribué à l’excellente ambiance dans laquelle les adultes ont retrouvé des gestes d’enfants. Bravo pour cet exemple de solidarité !

Phase Distillation à la Distillerie

       Nous avions terminé notre étape découverte du fonctionnement de la Distillerie dans sa saison de rentrée des marcs par le stockage de la piquette (lire ICI).

Ce n’est que des semaines plus tard que la phase suivante peut être envisagée lorsque toutes les fermentations sont terminées.

Jacques Delpech et son fils Christophe viennent à peine de finir la délicate tâche qu’est la distillation et qu’ils ont effectuée durant ce mois de novembre. Nous nous sommes intéressés de près à cette étape.

Pour donc reprendre le cours des évènements la fermentation des piquettes ( environ 8000 hl) étant arrivées à leur terme, elles sont acheminées par un système de pompage dans la haute colonne. C’est au sommet de la colonne dans un bac régulièrement alimenté qu’elles sont réchauffées par la vapeur qui s’élève. C’est dans une pièce à coté que la vapeur est produite (2500 kg/h , une eau à 80° ) soit 10 bars avec un bruleur modulant gaz naturel et elle est dirigée jusqu’au bas de la colonne. Le principe de distillation s’opère ensuite lorsque la vapeur chaude monte et traverse les piquettes produisant ainsi des vapeurs alcoolisées. Ces vapeurs chargées d’alcool sont ensuite refroidies avec un système de serpentins et dirigées vers la deuxième colonne de concentration. Ces alcools traversent alors, des éprouvettes de coulage où s’effectue l’extraction des huiles. Puis ils sont conduits par un circuit aménagé, à un compteur qui va établir les volumes d’alcools produits à 20° de température. Tout ce processus nécessite une surveillance constante pour laquelle le père et le fils se succèdent avec vigilance. D’autre part la distillation est une opération très contrôlée par les services des douanes qui plombent certains des appareils utilisés.

Depuis la réforme de l’OCM (2008) ces alcools sont vendus à la biocarburation ou plus récemment aux distilleries industrielles qui les rectifient et les destinent aux marchés de bouche. Seuls 4 hectolitres iront dans des fûts de vieillissement où ils séjourneront 6 ans.

La piquette ayant fourni sa production d’alcool, restent les effluents. Ces résidus liquides de la colonne sont conduits par un système de canalisation qui passe sous la route de Villalier et les déverse dans les bassins de lagunage et d’évaporation.
Les effluents sont ainsi stockés dans des bassins spécifiques (marcs, lies, vins) et sont traités à l’ozone pendant 2 mois, durant lesquels les procédés d’oxygénation et de décantation se font. Ensuite les effluents traités sont transvasés dans un 3ème bassin d’évaporation (parfois 2cm /jour) et seront épandus (avec l’agrément de la Chambre d’Agriculture) dans les champs, friches ou vignes. Enfin les marcs épuisés sont acheminés très rapidement dans des composts où pour des amendements organiques dans les vignes des adhérents.

Nous avions déjà le sentiment d’assister à un labeur délicat en septembre, nécessitant rigueur lors de l’étape du traitement des marcs, ce ressenti se confirme pour cette phase difficile qu’est la distillation. Nous avons été surpris par l’apparence très ancienne de certains appareillages de ce long processus, notamment le panneau gradué qui permet de surveiller les niveaux, mais force est de constater que le principe associé à la vigilance des Delpech père et fils est efficace.

 

La TAC offre des Sapins et de beaux lots pour une tombola

       La TAC Trèbes Artisans Commerçants dont les premiers balbutiements ne datent que du mois de septembre  regroupe des professionnels trébéens de bonne-volonté qui se réunissent chaque semaine. Ils ont pour objectifs de mettre en place des animations afin de  créer une véritable dynamique du tissu professionnel de la ville, dont les premières auront lieu dès cette fin d’année.

Les rencontres hebdomadaires se révèlent très productives.

Ainsi deux projets sont sur le point de se concrétiser : d’une part la TAC offre des sapins  qui viendront d’ici peu enjoliver les principaux rondpoints de la ville. Ils seront mis en place par les services municipaux. Pour ces conifères de Noël des enfants du centre social contribuent à la décoration réalisée manuellement. Autre contribution à cette réalisation, des dons de matières premières de la société Espé Emballages et des Fleurs de Cloé.

Indépendamment de cette démarche, la TAC organise également une tombola dont la distribution des bulletins de participation débutera le 14 décembre chez les commerçants membres de l’association.

De très beaux lots sont à gagner, un écran plat 102cm, un week-end en relais château et de nombreux autres lots surprises. Pour ces dotations l’association a pu bénéficier d’un partenariat appréciable avec Akérys la société qui gère la résidence locative Les Floréales. Les bons de participation seront à déposer dans une urne le 8 janvier aux Arènes, où le tirage au sort sera effectué dans le cadre d’une animation

Pour cette animation et afin d’étendre  le concours à tous les professionnels trébéens qui le souhaitent, la TAC ouvre dès à présent l’adhésion 2012. Ainsi tout nouvel adhérent enregistré au plus tard le 11 décembre pourra participer à ce concours.

Revenir en haut de la page