Infos flash

Elles nous disent ….

🔶🔸RESTEZ PRUDENTS – SAUVEZ DES VIES🔸🔶
Membres du personnel soignant de l’hôpital de Carcassonne (le notre, amis trébéens !) … elles nous disent…
 
A tous les révolutionnaires et les anti masques, à tous ces idiots qui ne savent pas lire les consignes de sécurité d’hygiène au sein de l’hôpital qui viennent à plusieurs par chambre avec Ou Sans masque.
À tous ceux qui se demandent si on a des cas à l’hôpital de Carcassonne
Nous sommes fatigués nous n’en pouvons plus de la débilité de la population
Vous avez choisi d’être contre le gouvernement et sa dictature, mais écoutez au moins les soignants nous sommes dedans à essayer de ne pas être contaminés pour vous soigner vous ainsi que vos familles, nous prenons des risques inconsidérable chaque jour à cause de vos apéro, repas de famille, anniversaires ou autre, ainsi qu’à cause de votre non vigilance
La deuxième vague reprend tellement que nous devons fermer plusieurs services.
Certains diront que nous avons choisis ce métier
Nous n’avons pas choisi ce métier pour mettre nos familles en danger à cause de débiles qui n’écoutent pas les soignants, nous n’avons pas choisi non plus de faire la police toute la journée dans les couloirs pour que les gens veuillent bien ne pas stagner dans les couloirs et n’être qu’un par chambre et porter le masque SUR le nez nous n’avons pas choisi non plus de ne se faire agresser lorsque l’on essaye de faire respecter les consignes de sécurité d’hygiène
Nous revenons sur nos repos pour remplacer nos collègues contaminés
Le personnel soignant est épuisé et nous ne pourrons plus vous soigner !
Nous avons peur, nous sommes fatigués, nous ne pouvons plus voir nos familles et nous sommes obligés de nous faire tester à cause de vos conneries !
Je vais utiliser une phrase d’un soignant
“Si vous ne supportez pas le masque puisque ça tient chaud, ça étouffe et que vous avez du mal à respirer dedans, ne vous inquiétez pas en Réa vous aurez des tuyaux ainsi que la clim !”
Merci !
Et pas la peine d’applaudir à 20h pour nous mettre en danger !

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page