Infos flash

Nos restaurants au fil de ces 25 dernières années

restos années 90

Si au début des années 90 la ville ne comptait que quatre restaurants, on en dénombre aujourd’hui une bonne dizaine.

On pouvait alors déjeuner ou dîner chez Annie et Gilbert Laffont au routier le Relais des capucins , chez Thierry Maillet au Ménestrel (devenu aujourd’hui El campo), chez Lucette Garrigues et son fils Pierre au 3B (restaurant de l’Aude) et chez Jean Evrar au Moulin .

port de Trèbes

Au fil des ans, d’autres établissements ont vu le jour…
Fabrice Gréchi a créé la Trattoria Napoli en 1994 sur le port ( elle est tenue depuis 2001 par Cathy et José Rossell) .Flo et Olivier Batet ouvraient le Young’s en 1995 et l’établissement lors de gérances a par la suite porté les noms le Colibri, l’Epopée…

En 2001, Cathy et Pierre Vivancos ressuscitaient le Moulin (qui a été repris cette année par Sophie et Pascal Ledroit).
Pierre Sentenac, en 2004, reprenait sur le port les Vignes de Bacchus pour en faire une adresse où l’on peut se sustenter des mets de sa carte de tapas.
2004 aussi , Serge et Martine Bérard investissaient les murs de l’ancien monastère qui sont devenus El Campo ( ils ont cette année passé la main à Patrice et Myriam Poy-Marti).
En 2006 c’est la famille Vernier qui implantait la Poissonnerie Moderne et son restaurant avenue Pierre-Curie. Un peu plus haut sur l’avenue Pierre-Loti, Sylvie Auvray et Yveric Rofes ont créé en 2009 le Chupito, (devenu en 2015 Lou Tres Bès avec Marie Rose et Greg Garino).
En 2012 Alexandre Layani métamorphosait l’ancien pressing pour en faire le Pasteur sur l’avenue éponyme ( il a fermé le restaurant cette année). 2012 aura aussi vu Myriam Ryad ouvrir l’Arganier avec sa cuisine marocaine rue du 11-Novembre.
Khadija Terki ajoutait en 2014 un restaurant sur le port qu’elle nommait le Quai.

Même s’ils sont plus excentrés sur la zone de Sautès, il faut aussi mentionner la Gentilhommière et le Floréal.

et la restauration rapide
La ville compte aussi des points de restauration rapide installés ces dernières années dont le plus ancien reste le Happy snack de Cyril Paulin, qui a fêté ses 16 ans récemment. Ces derniers mois, Brise des Dunes, sur la place du marché, Le Tacos, place de la Mairie, et enfin  Mia Pizza, sur l’avenue Pasteur, ont aussi vu le jour dans ce même registre de restauration

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page