Infos flash

L’abbé Patrick Gandoulas a dit “A Diu” à ses Fidèles

paroisse-Trèbes départ-abbé Gandoulas-pt Cliquez ICI pour voir la photo en grand format

Il est arrivé en septembre 2007 et le moins que l’on puisse dire, est qu’il a grandement bousculé les habitudes et a apporté un souffle  nouveau à la paroisse.
Cet été là, le redécoupage intervenu au terme du synode diocésain avait donné naissance à la Paroisse Sainte Trinité en Alaric et c’est donc à la tête d’une Equipe Pastorale au service de 28 communes  (du Trébéen, de l’Alaric et du Val de Dagne) qu’avec l’abbé Régis Alquier, le père Patrick  a entrepris sa mission.
En entrée en matière, il avait adressé ce message à ses paroissiens “Mon ambition, est que nos communautés soient fraternelles et joyeuses, conviviales et dynamiques, missionnaires et solidaires, priantes et sincères.” le ton était donné…
Il fallait construire et structurer cette nouvelle paroisse, créer une unité en composant avec toutes ces différences, ces particularités qui caractérisaient ces secteurs désormais regroupés.  Ce n’était pas chose aisée, mais le Père ” a su faire prendre la mayonnaise” comme le soulignait la métaphore de Bernard Castans à l’heure du départ. Le fidèle et ami de l’abbé évoquait aussi le “fouet de la recette” pour symboliser la fermeté dont il avait su faire preuve pour dépoussiérer et bâtir. ” C’est surtout le tour de main qui fait la réussite ” corrigeait en riant le prêtre.
Sa recette à lui, a été de faire confiance aux bonnes volontés, il a invité chacun à prendre des responsabilités au sein de la Paroisse. Ainsi, peu à peu, les équipes se sont constituées et ont efficacement organisé la vie de la Ste Trinité dans la foi. Les uns auprès des malades, d’autres pour accompagner les décès, d’autres le catéchisme, d’autres encore l’administration…
La machine est bien huilée et l’abbé a aussi réussi une interaction entre les villages et des liens entre les groupes. En parallèle de son ministère sur la paroisse Patrick Gandoulas a aussi été, durant plusieurs années, Directeur National des Pèlerinages. Une charge, qui le conduisait à de nombreuses  absences, qu’il pouvait effectuer serein puisque ses fidèles faisaient tourner la “maison”.
Outre la réussite en terme d’organisation, le curé a aussi insufflé à ses ouailles le goût de la fraternité et du partage par des rendez-vous festifs et joyeux… avec lui est née la kermesse de la Ste Trinité, programmée tous les deux ans. Des grands moments d’unité resteront dans les mémoires de tous, comme la grande messe en plein air avec le grand Orchestre Coll, ou celle animée par un orchestre de rock. Le pèlerinage annuel  à Cambouras dans cette petit chapelle au milieu des  vignes du côté de Villetritoul et le génial  repas champêtre qui suivait sont aussi des journées chaleureuses auxquelles les fidèles se sont attachés. L’ouverture vers les autres aura aussi marqué les 7 années que l’abbé a consacrées à la paroisse avec des rendez vous comme la “Table Ouverte ” offerte aux plus démunis… Vous retrouverez tous ces événements sur la page de la Paroisse Cliquer ICI
L’élan vers demain et la “modernité” que le Père a initié parmi les siens,  se sont matérialisés notamment par la création d’un site internet qui, en ses pages, reflète la dynamique de ce serviteur de l’Eglise. C’est à lui aussi que l’on doit les importants travaux des locaux de la Maison St Etienne devenus le “nid” de tous les fidèles impliqués dans le bon fonctionnement de la Paroisse.
paroisse-Trèbes dernière messe -abbé GandoulasDimanche en l’église St Etienne, ils étaient très nombreux pour assister à la dernière messe de leur Curé. C’est Noëlle, qui a eu le privilège  de lui dire, au nom de tous, le bien qui leur a apporté en terme de spiritualité bien sûr, mais aussi par son dévouement et son soutien plein d’humanité. Elle concluait par un ” On vous aime, Père Patrick” des mots qui ont eu en écho les applaudissements de l’assemblée. D’autres ont exprimé leur peine de le voir partir en louant ses mérites: ” il a fait avancer les choses dans le bon sens, parfois en marche forcée, mais il le fallait” , ” il a soudé de spiritualité les fidèles“, “il a toujours eu les mots justes au cœur des préoccupations  dans ses sermons” …
A La maison St Etienne
Cet homme au tempérament bien trempé, a aussi su être le berger attentif et attentionné pour chacun. S’il en est qui peuvent en témoigner, ce sont les sœurs de la Maison St Etienne… Sœurs Jeanne-Françoise, Marie-Bernard, Mireille et Solange ont connu avec lui une présence spirituelle et affectueuse. L’abbé les a mises au cœur de la paroisse, leur a donné une vraie place essentielle. Il s’est préoccupé de leur santé, de leur bien être en améliorant leur cadre de vie. En partageant avec elles des moments simples du quotidien, c’est un cocon familial qui s’est tissé. Elles ont pour lui l’attachement que l’on a pour un fils et c’est indubitable… il va leur manquer énormément.
Voila, l’abbé Patrick Gandoulas s’éloigne pour des raisons de santé, un important chapitre de la vie de la Paroisse se termine. Il laisse à son successeur une terre pratiquante fertile sur laquelle il pourra à son tour semer.
Nous avons eu grand plaisir à le côtoyer , à échanger avec lui simplement, franchement et nous lui souhaitons bonne route!

Nos images de sa dernière messe


Si vous consultez le site sur un Ipad vous pouvez voir les images de ce sujet en Cliquant ICI

Les images à l’heure du départ
Un moment chaleureux où chacun a dit à l’abbé son affection

 
Si vous consultez le site sur un Ipad vous pouvez voir les images de ce sujet en Cliquez ICI

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page