Infos flash

Benoît et Maxime Champions de France

       Depuis près de deux ans nous suivons de près les performances des jeunes de notre club de Jeu Lyonnais avec grand plaisir. Nous sommes heureux pour ces deux teen-agers sportifs de ce  titre de Champion de France des clubs en moins de 15 ans qu’ils ont ramené dimanche à la maison.

A Benoît Vercher et Maxime Bordas nous devons associer 5 autres jeunes compétiteurs qui composent avec eux l’équipe de Languedoc Roussillon dont le coach n’est autre que Guy Vercher le papa de Benoît.

Mi février nous avions fait écho de leur brillante étape à Bagnols sur Cèze, pour les 8èmes et ¼ de finales  qui leurs ouvraient les portes des demi finales ce week-end  à La Côte Saint André (au dessus de Grenoble).  

Pour Maxime il s’agissait d’une première à un aussi haut niveau et nul doute qu’il se distinguera encore à l’avenir dans cette discipline. Pour Benoit qui excelle depuis des années ce titre de champion de France vient couronner un parcours exemplaire que nous avions mis en exergue dans nos pages  dès 2011 (voir rubrique portraits)

La magie d’Internet
Fans de nos jeunes Trébéens, nous avons pu suivre les épreuves de  ces phases finales en direct sur un site internet. Dimanche dès 8 h  du matin nous étions devant l’écran et nous avons assisté aux succès de Benoît.
La veille déjà pour 3 épreuves qu’il disputait, il se positionnait vainqueur avec notamment un record personnel en « progressif » 32 boules touchées sur 39. Dimanche c’est également 3 épreuves sur 3 (dont une en double avec son camarade Eros) qu’il gagnait face à l’équipe du Rhône. Si le titre est collectif, il est incontestable que Benoît y a largement contribué.
Christelle sa maman et Mathieu son petit frère qui n’avaient pu embarquer dans le bus, étaient eux aussi scotchés devant l’écran pour ne pas louper une miette des performances de Benoît.

Ce titre pour Benoît et Maxime est la récompense d’un important investissement avec notamment une rigoureuse assiduité aux entraînements. Bien évidemment cette victoire colle “la banane” sur le visage de Guy si fier de ses petits protégés et qui à lui aussi sa part de mérite de leur réussite.

Dimanche soir, au club la famille trébéenne du jeu Lyonnais attendait ces champions pour leur dire leur joie.  La prochaine occasion de vibrer avec nos jeunes sportifs sera en avril pour le France de Tir.

A notre tour nous leur disons : « chapeau bas les garçons »

 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page