Infos flash

Nos Gendarmes à la rencontre des élus

gendarmerie cob2016

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Cette année encore, le Major Daniel Delpech, Commandant de la COB (Communauté de Gendarmerie) Trèbes/Capendu (20 communes, soit environ 19 000 habitants) et le Chef d’Escadron Stéphane Cario, installé dans ses fonctions de Commandant de la Compagnie de Gendarmerie de Carcassonne en 2015, avaient convié les élus du secteur pour un état des lieux.

C’est avec une pensée pour Michel Fouich, le maire de Marseillette récemment décédé, que le Major Delpech débutait cette rencontre.

Il évoquait une année 2015 intense avec comme action prioritaire, la lutte contre les atteintes aux biens en général, contre les cambriolages en particulier. Aux autres missions habituelles, comme la lutte contre l’insécurité routière, s’ajoutent depuis début 2015 d’autres engagements étroitement liés au contexte dramatique que vit notre pays. Pour ces mandats et dans leur quotidien, nos gendarmes ont dû intégrer que, face à une certaine idéologie, ils peuvent représenter une cible par le fait de porter l’uniforme, tout comme les services de police et nos pompiers. Pour pouvoir faire fi de ce danger pour mener à bien leurs devoirs envers la population, ils ont suivi une instruction professionnelle plus spécifique en matière de sécurité, mais aussi du maniement d’armes plus en adéquation avec la conjoncture actuelle.

La COB Trèbes/Capendu a assuré 29600 heures de service avec plus de 75 % de ses créneaux horaires consacrés à la surveillance, sécurité publique générale, soit plus de 1500 heures supplémentaires lorsque l’on collationne les données avec 2014. Le bilan 2015, en termes d’accidentologie permettait de ne déplorer aucun mort, un constat qui hélas ne peut déjà pas s’appliquer pour l’année en cours. L’année passée, année d’élections a ajouté à nos gendarmes une charge administrative supplémentaire avec la gestion des procurations. En décembre dernier et jusqu’au 20 janvier, la période du plan « antivol à main armée » qui permet de sécuriser les commerces, a été élargie. Parmi les missions nouvelles, on notera la surveillance des lieux de culte lors de grands rassemblements. Des actions appelées à être reconduites aux vues de l’actualité peu réjouissante, notamment pour des événements comme le passage du Tour de France.

Le Major Delpech évoquait également des épisodes de tension qu’a connu notre ville, auxquels nos gendarmes ont répondu avec force et efficacité avec des interpellations à la clé. Depuis octobre un plan d’action spécifique sur Trèbes a permis une réorganisation des moyens

Les mouvements de mutations et l’accident dont ont été victimes deux membres de la brigade, amputent l’effectif de plusieurs militaires. Des circonstances avec lesquelles l’ensemble du staff jongle pour optimiser malgré-tout les services.

Le Chef d’Escadron Stéphane Cario se réjouissait à son tour de cette rencontre. Il félicitait l’ensemble des militaires de la COB pour le travail accompli sur l’année, un travail difficile qui nécessite une continuelle remise en cause et énormément d’abnégation. Il soulignait, lui aussi, qu’aux traditionnelles missions de la gendarmerie, déjà lourdes et complexes, s’ajoutent celles qu’oblige la situation préoccupante à laquelle est confronté notre pays. Une occurrence dans laquelle, nos régions ne sont pas à l’abri.

Il mettait également en exergue, face à tous ces maires, l’importance de la coordination avec les élus et leurs équipes pour la « coproduction de sécurité » comme elle est nommée en jargon technique. Collaboration primordiale également, avec tous les acteurs locaux associatifs, professionnels, commerçants… pour détecter, évaluer, analyser et résoudre les problèmes. L’objectif commun étant de juguler les phénomènes parasites, la délinquance, au sein de nos communes.

Il évoquait également les interventions des unités du PSIG (Pelotons de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie), DSIR (Détachement de Surveillance et d’Intervention de la Réserve) et BR (Brigade de Recherche) qui  viennent compléter le travail de nos gendarmes.

En conclusion… ils sont mobilisés et ils ne lâchent rien!

Venait ensuite un moment convivial autour d’un verre de l’amitié et l’occasion pour nous de réaliser la photo de famille de notre COB, pour laquelle ont pu se joindre les deux blessés de l’accident de janvier que nous avons revus avec plaisir.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page