Infos flash

Categorie : Restaurants

Le Tacos

le tacos

Activité: Restauration Rapide
Adresse: Place de la Mairie
FERMÉ DÉFINITIVEMENT

Khadija Terki avait  ouvert « Le Tacos » en novembre 2016 jusqu’en 2019. A emporter ou à consommer sur place, elle proposait une très large carte de sandwiches : Kébab, panini, hamburger, tacos, chicken … un melting-pot pour les amateurs de formules rapides.

 

Le Floréal Restaurant

Activité: Restaurant Hôtel
Adresse: 12, rue de l’industrie
Tel: 04 48 23 00 10
Site: cliquez ICI
Info + :
UNIQUEMENT Restauration de groupe sur réservation 

Histoire: Karine et Denis Passalboni ont repris l’hôtel-Restaurant en juin 2015

Cathie et Greg Consola sont devenus les maîtres des lieux en janvier 2012 jusqu’en 2014. Ils ont succédé à Fanny et Christophe Cabot qui étaient là depuis 2008.
Cet hôtel a été créé dans les années 90 par Joseph Caparros  il a passé la main en avril 2002 à Philippe Sigronde .

Carte Pasteur

 

 

Entrées
Noix de Saint Jacques aux agrumes 12€
Foie Gras Poëlé Mi-Figues Mi- Raisins 13€
Entrée  Plat
Céviche de Saumon
saumon frais mariné, huile d’holive citron vert et jaune, aneth,
avocat, ananas
9€ 13,50€
Salade Caesar
coeur de romaine, poulet grillé, oeuf mollet, pain grillé, parmesan,
sauce caesar
9€ 13,50€
Salade Antipasti
salade, légumes grillés, tomate, mozzarella, chiffonade de speck,
citron vinaigrette balsamique
8€ 12€
Salade Gourmande
Salade, foie gras, gésiers, magret séché, tomate
10€ 15€
Plats
Côtes d’Agneau à la Crème d’Ail 14€
Escalope de Poulet façon >Bollywood
curry doux, menthe, coriandre
11€
Entrecôte
sauce échalotes, poivre ou roquefort
16€
Filet de Boeuf
sauce échalotes, poivre ou roquefort
18€
Filet de Boeuf 22€
Filet de Sole Meunière 14€
Magret de Canard Mi-Figues Mi- Raisins 14€
Noix de Saint Jacques à la Fondue de Poireaux 19€
Pavé de Saumon au Pistou 14€
Tartare 14€
 Desserts
Panna Cotta            Fruits Rouges 2€
                             Caramel 2€
                             Pêche 2€
                             Curaçao Bleu 2€
                             Violette 2€
Banofee 2€
Mousse Chocolat 2€
Crumble aux Pommes 2€
Tiramisu 2€
Café Gourmand (2 verrines) 5€
Thé Gourmand (2 verrines) 6€
Trilogie de Verrines 5€

Belle soirée pour les Amoureux

Petites attentions, un délicieux menu, danseurs sensuels, chansons d’amour, tous les ingrédients étaient réunis pour une belle soirée chez Alexandre au Pasteur.

 Les images de Gégé ( Carca soirée pour tous)


  

La Pause d’Orient

pause

Activité: Restauration Rapide
Adresse: Route de Narbonne
Tel:  04 68 79 69 28
Le Site : Cliquez ICI

La Carte: cliquez ICI
Horaires: Fermé le lundi
Service rapide midi et soir
Info + : Snack Salon de thé,
pâtisseries orientales
Couscous Tajine Kebab
Kefta Grillades
Histoire:  En août 2008 Rafik Maadour a donné une nouvelle identité à cette adresse que tenaient Amélia et Sébastien Lopez. 

   

Le Moulin de Trèbes

moulin

Activité: Restaurant
Adresse: 2,rue du Moulin
Tel:  04.68.78.97.57
Le Site : Cliquez ICI

Horaires:
Ouvert d’avril à octobre
Info + : spécialités régionales
Histoire: Pierre et Cathie Vivancos ont redonné vie au Moulin de Trèbes en 2001. Sophie et Pascal ont repris le restaurant en 2016

en détails sur leur site Cliquez ICI

le moulin de Trèbes avril2016 22016

C’est un tournant dans la direction du Moulin de Trèbes, à la suite d’une heureuse rencontre entre Pierre Vivancos et Pascal Ledroit chef de cuisine. Leur objectif, est d’ancrer cet endroit magique comme une escale gastronomique incontournable.

Pascal Ledroit, qui pose là ses talents et sa batterie de cuisine, nous arrive avec une solide renommée sur l’Aude et les départements environnants.  Il propose une cuisine gastronomique inspirée du Sud où se mélangent saveurs et couleurs locales.  Favorisant les circuits courts, il s’applique à respecter les saisons et les produits. Plutôt que de vous citer quelques plats nous vous invitons a découvrir la carte.
A découvrir absolument !

Vous ferez également connaissance avec Sophie Poporos Verbruggen, cette jolie jeune femme d’origine grecque à la personnalité affable et très agréable veillera à votre bien-être durant votre instant gastronome. Elle saura rendre impatientes vos papilles en vous détaillant les plats de Pascal. Polyglotte, Sophie accueille la clientèle étrangère avec une grande aisance naturelle.

 La Carte et les menus sur leur site

 

La Gentilhommière

gentilhommiere-rest

Activité: Restaurant
Adresse: zac de sautès le Bas
Tel:  04.68.78.74.74
Le Site : Cliquez ICI

La Carte: Cliquez ICI
Horaires:
Ouvert 7/7 jours
Info + : Cuisine traditionnelle et plats régionaux
Histoire: Depuis mars 2008 Michel et Natacha FRANCOIS, secondés par leur fils Julien, sont les nouveaux propriétaires de cet établissement. Didier Béral est le cuisinier de la maison depuis sa création en 1989 par  Nicole et Georges Anrich. Didier œuvrait déjà à leur service à l’époque où le couple tenait le Cathare à Carcassonne.

Menu du jour à 17,50€  

Resto Evasion

resto-evasion

Activité: Restaurant
Adresse: 12, rue de l’industrie
ZAC de sautès le bas
Tel: 04 68 78 88 88
Le Site : Cliquez ICI

La Carte:
Horaires: Midi et soir
Du lundi midi au vendredi midi
12h-14h & 19h-21h
Info + : Cuisine traditionnelle et régionale
Histoire: Cathie et Greg Consola sont devenus les maitres des lieux en janvier 2012. Ils ont succédé à  Fanny et Christophe CABOT qui étaient là depuis 2008.
Cet hôtel a été créé dans les années 90 par Joseph Caparros  il a passé la main en avril 2002 à Philippe Sigronde .

Menu 13€ entrée-plat-dessert
1/4vin et café offerts

Menu 11 € entrée-plat ou plat-dessert
1/4vin et café offerts

La Trattoria Napoli

tratto

Activité: Restaurant – Bar
Adresse: Sur le Port du Canal
Avenue Pierre Curie
Tel: 04.68.78.83.08

Horaires:
Ouvert 7/7 jours à la belle saison
Fermé le dimanche midi hors saison
Info + : Terrasse sur les berges du Canal
Bar Glacier à la belle saison
Cuisine Traditionnelle, Spécialités Italiennes
En 2001 Cathy et José Rossell ( frère et soeur) sont devenus les successeurs de Fabrice Grechi à cette adresse agréablement située sur les berges du Canal. Dès les beaux jours vous pourrez prendre place en terrasse et profiter de l’animation du port

L’Arganier

arganier

Activité:  Restaurant Marocain
Adresse: 1 rue du 11 Novembre
Tel: 04 68 78 46 82
La Carte: cliquez ICI

Horaires:
Hors Saison
du mardi au dimanche
12h à 14h30 et 19h
dernière commande 21h30
Saison estivale
7/7 jours

Info + : cuisine marocaine
 Histoire : Myriam Ryad a créé ce restaurant en septembre 2012

 POSSIBILITÉ DE PLATS A EMPORTER
voir sur la carte
Commandes 48h auparavant

Le Pasteur Resto Bistro Patio

pasteur5

Activité: Bar Restaurant
Adresse: 17 Bis Avenue Pasteur
FERMÉ DÉFINITIVEMENT
Info + : Création : 2012
En juin 2012 Alexandre Layani a redonné vie à ces murs qui avaient été un haut lieu de la vie trébéenne au début du siècle dernier. Il en a fait un établissement qui se déclinait sous  plusieurs facettes comme il était spécifié sur la façade: Bistro, Resto Patio.

Le P’tit Creux

p-tit-creux

Activité: Restaurant / Bar à Tapas
Adresse: Galerie Intermarché
Tel: 04 68 79 85 30

La Carte: Cliquez ICI
Horaires:
7h00 à 14h30 et de 16h30 à 19h30
Restauration le midi
Fermé le dimanche

Formule: Sur la base d’un menu différent chaque jour
entrée/plat du Jour  ou plat du jour/dessert à 11€
entrée/plat du jour/dessert à 13€
     Au 1er Février 2012 Sylvie et Eric Pelletier ont changé l’identité de cette adresse qui s’appelait précédemment l’Eden Café. Ils privilégient l’aspect restauration de l’établissement. 
C’est Line Chaluleau a créé en février 2005 cette adresse.
De  décembre 2008 à janvier 2012 c’est Linette Bareil qui était à la tête de ce snack bar qui portait le nom d’Eden

  

Expo au Pasteur

       Les murs du Pasteur accueillent des toiles de Chantal Mayos…
Alexandre qui révèle ses aptitudes dans plusieurs contextes professionnels , serait il aussi dénicheur de talents?  C’est en tout cas ce que l’on peut penser  en découvrant les toiles de cette peintre carcassonnaise. Cette artiste  n’est pas coutumière des salle d’expo et est pourtant l’auteur de très nombreux tableaux. Elle  les travaille dans diverses techniques et matériaux . Certaines de ses toiles présentent des reliefs intéressants tout comme ses incrustations d’éléments.
Voici quelques unes de ces œuvres,  allez les voir de près et découvrir les autres au Pasteur

 

Réveillon au Pasteur

Troisième étape de notre “tournée” des réveillons…
Aux plaisirs de la table s’ajoutaient des animations, pour tous ceux qui avaient choisi de trinquer aux 12 coups de minuit chez Alexandre.  Soirée réussie avec tous les ingrédients d’un riche cocktail festif

Nos images + quelques unes de CSPT

 

Le Chupito

chupito2012

Activité: Restaurant
Adresse: avenue Pierre Loti
Tel: 04 68 76 93 09
Menu Midi:
13,50€ Entrée /plat / fromage ou dessert /vin /café
La Carte: Cliquez ICI
Horaires:
Fermé le dimanche soir
le lundi toute la journée.
Info + : Création : 2009
Sylvie Auvray et Yveric Rofes ont créé cette adresse en mars 2009. Ils ont passé la main à Marie-Line Di Méglio en juin 2011.

 

Les Pin-Up au Pasteur

Quelques images des Pin-up’s qui ont animé une soirée au Pasteur … le charme était au rendez-vous…

 

Annonce Le Charme Rétro pour une Soirée Pin-Up au Pasteur

Samedi 22 Décembre 19h
La prochaine soirée proposée par Alexandre au Pasteur nous suggère un concept original …  elle aura déjà la particularité d’avoir deux intitulés: “Resurrection After Kataklism” et “Crazy Pin-up” .

“Resurrection After Cataklism” ( résurrection d’après cataclysme ) en référence à cette date du 21 décembre annoncée par des interprètes du calendrier maya comme celle de la fin du monde… Alexandre fait fi de ces prédictions et  nous programme donc le lendemain une soirée festive.

“Crazy Pin-Up “
Dans une ambiance années 50, un défilé de jeunes femmes séduisantes au look rétro, sera le point d’orgue de cette soirée. Le fond musical rock à Billy contribuera lui aussi à l’atmosphère fiftie’s.

pasteur-pin-updec2012-b

Un casting …
Pour les jeunes femmes qui seraient tentées de rejoindre la troupe de Crazy Pin-Up dans leurs futures prestations, un casting aura lieu ce soir là. Les candidates n’ont pas l’obligation de revêtir des tenues rétro, mais le choix de leur look et leur prestance seront sûrement déterminants pour le jury.

Des images évocatrices de ces années là, comme celles que vous pouvez voir sur la vidéo ci dessous  seront projetées  en arrière plan …. une soirée qui réunira tous les atouts d’un  cocktail dont le principal composant sera incontestablement… le  charme. 

 

Au P’tit Creux, Eric a Régalé ses Amis Motards

       Eric  au P’tit Creux est toujours heureux quand vient l’heure du déjeuner et qu’il délaisse le bar pour se mettre aux fourneaux. Il l’est doublement lorsqu’il s’agit de régaler ses amis motards. C’était le cas samedi et les convives sont repartis sur les routes repus et ravis de cette étape gourmande chez leur collègue lui aussi féru de moto. 

petit-creux-motards-nov2012

Halloween au Pasteur

Halloween a fait son cirque au Pasteur … costumés ou pas les convives de cette soirées ont apprécié l’ambiance et les copieuses assiettes proposées. Jongleur, acrobate  , cracheur de feu… ont ponctué la soirée  de numéros circus.

Nos images du début de soirée

 

La Trattoria … encore deux semaines.

       Nous disposons encore de deux semaines  pour profiter de la carte de José et Cathie à la Trattoria. L’arrière saison et ses belles journées permettent  même de bénéficier de la terrasse. La Trattoria Team se mettra ensuite au repos pour quelques mois avant  de nous revenir fraîche et dispo. José ne va pas lever le pied pour autant puisque  l’on peut le retrouver à la toute nouvelle brasserie ” Le rendez-Vous” derrière Cultura à Carcassonne.
trattoria-juillet2012

Les Saveurs du Maroc à l’Arganier

Envie de voyager sans quitter Trèbes ? l’Arganier sera votre destination!

arganier-myriam-ryad

Si vous avez constaté des travaux ces derniers mois au N°1 de la rue du 11 Novembre, (juste à coté d’Aviva)     le résultat final très réussi est  à découvrir désormais!
Dans le local que nous avons connu avec de nombreuses et diverses activités : épicerie, boucherie, réparation d’électroménager, cave à vin et produits régionaux … Myriam Ryad nous invite au dépaysement et nous suggère la découverte des saveurs culinaires de son pays  d’origine: le Maroc.  Elle a choisi d’appeler son restaurant ”  L’Arganier”  cet arbre  ancestral qui donne l’huile d’argan et qui en terre marocaine est aussi représentatif que l’olivier en Provence ou la vigne chez nous.

Même si Myriam est comptable de formation, la cuisine telle qu’elle lui a été transmise par sa maman est pour elle un art de vivre et de partager.

Une passion qui s’impose  à elle et la conduit à ouvrir un restaurant à Fez qu’elle devra ensuite mettre en gérance en 2002 lorsqu’elle s’installe en France avec son mari qui est médecin au Centre Hospitalier de Carcassonne.
Durant un temps le couple habite la préfecture audoise et a souvent l’occasion d’apprécier Trèbes où de nombreux collègues de son époux résident. Cette maison, du N°1 de la rue du 11 novembre, qui disposait d’un local commercial tout près du Canal du Midi était en adéquation avec l’intention de Myriam de se réinvestir dans la restauration.  Car si Myriam a assouvi son plaisir de cuisiner en régalant les amis que le couple recevait, l’envie d’ouvrir sa table se faisait plus pressante au fur et à mesure que Yasmina leur fillette qui a aujourd’hui 7 ans, grandissait.  Ici Myriam avec l’appartement juste au dessus pourra parfaitement concilier son rôle de maman et sa vie de femme d’entreprise.

Un cadre chaleureux …
Dans les murs d’un jaune soleil, Myriam a su allier les touches de déco traditionnelles du Maroc avec un mobilier très contemporain. Des assiettes colorées rappelant la tradition de son pays d’origine, cernées de couverts aux lignes design donnent une mise de table très soignée.  Judicieusement et joliment  agencée la salle permet de dresser une vingtaine de couverts et procure un climat intimiste. A découvrir sur nos photos!

Sa cuisine…
Myriam affirme avec un touchant chauvinisme  que la cuisine de Fez est la plus raffinée de son pays natal.  A travers trois cartes distinctes ( Marrakech, Tanger et Essaouira ) aux prix très abordables ce sont ces saveurs mitonnées avec soin et douceurs épicées  que la jeune femme nous propose de découvrir. Très attachée à travailler les produits de base de ses recettes ancestrales, elle apporte sa touche personnelle. Bien évidemment l’huile d’argan au goût prononcé de noisette, entre dans la composition de certains des plats que Myriam nous suggère.
Parmi les plats à la  carte, l’incontournable couscous se déclinera dans les version :  royale, agneau et légume, poulet et oignons caramélisés ou encore végétarienne. En ce qui concerne le tagine il est proposé au poulet ou kefta aux oeufs.   
Si vous souhaitez découvrir la pastilla (feuille de brik farcie) ou l’épaule ou le gigot d’agneau à la marocaine vous devrez réserver la veille.

Vous pouvez découvrir l’ensemble des plats qui seront soumis à votre choix
Marrakech Cliquez ICI Tanger Cliquez ICI  Essaouira Cliquez ICI  En dessert, nous vous recommandons les cornes de gazelles que cette charmante jeune femme nous a fait découvrir lors de notre rencontre… délicieuses !! Nous avons d’ailleurs appris, à cette occasion, que la gomme arabique que chante William Sheller entre dans sa préparation. Les desserts   Cliquez ICI 

Même si le travail en cuisine est considérable, Myriam adore parler de ses spécialités et s’appliquera  à trouver le temps de venir converser avec les clients.
A emporter
Sachez que vous pouvez également choisir de passer commande ( 24h) de plusieurs plats et les emporter en voici la carte Cliquez ICI
Le restaurant est ouvert pour le service de midi et le soir à partir de 19h
Fermeture hebdomadaire le dimanche soir et lundi  Tel 04 30 34 14 68

Le P’tit Creux … Rendez-Vous de Motards

eric-pelletier

Eric passionné de deux-roues motorisés , a instauré à Trèbes un point accueil et rassemblement motards comme il l’avait établi dans son précédent établissement en Lozère.

Ainsi par le bouche à oreille  et les forums de motards audois,  on discute de plus en plus mécanique et projets balades accoudé au bar d’Eric . Le P’tit Creux , le snack bar qui jouxte Intermaché, est devenu le point de départ pour des  inconditionnels de plus en plus nombreux qui prennent plaisir à “bouffer des kilomètres sur l’asphalte”. Peu importe la destination, l’essentiel étant cet engouement  partagé pour des  périples dans de beaux paysages . Depuis quelques mois, des sorties qui les ont conduits jusqu’à Cadaquès, au Pas de la Case… démarrent certains dimanches en matinée sur le parking. Selon la période, ils sont 8, 15, 40 … quelque soit leur nombre l’enthousiasme est là. 

Le week-end dernier même si Sylvie et Eric ne pouvaient  accompagner la balade, ils étaient là pour accueillir les participants  du jour qui se rendaient jusqu’aux Gorges d’Héric sur les terres du Parc Régional du Haut Languedoc. Cette veille de rentrée n’avait pas favorisé un grand rassemblement,  ils étaient seulement 3 de Trèbes, et Aigues Vives,  mais la motivation était bien présente pour rejoindre d’autres motards dans le  Narbonnais et poursuivre la route tous ensemble.

Même si la date n’est pas encore définie, Eric caresse le projet de l’organisation de deux jours à destination des Gorges du Tarn avec une étape  hébergement  qu’il connait bien et il sait qu’ils y seront chaleureusement accueillis.

Si vous êtes tenté par cette virée entre fanas de motos ( ou pour une autre balade  ), n’hésitez pas à rendre visite à Eric au P’tit Creux . Vous saurez qu’il est là en voyant sa Honda 1100 Pan European garée devant l’établissement. 

motards

Une Soirée Au Pasteur … Version Patio

 Même s’il faut dénicher l’entrée du patio, le bouche à oreille favorable  recommande de plus en plus la table d’Alexandre. Encore quelques semaines pour profiter de la fraîcheur que l’on recherche en soirée, en prenant place en extérieur. A midi , vous pouvez vous installer dans la salle climatisée, si vous préférez. 

 

Les Consola se sont réunis

       Cathie et Greg Consola, nos sympathiques hôteliers d’Evasion  ont vécu une très belle journée pour laquelle étaient réunis pas moins de 170  parents et cousins issus  de la famille Consola. Ils étaient venus de partout : Espagne, Italie, Amérique du Nord et du Sud et de l’Aude où réside une forte concentration de cette famille.

C’est au cousin  Henri Consola qui durant 15 ans a effectué de très longues et profondes recherches que revient le mérite de ce grand rassemblement familial.

Leurs Ancêtres et Christophe Colomb…

Le grand navigateur durant la construction des bateaux de la flotte de l’une de ses expéditions se met à la recherche d’hommes sur lesquels il pourra compter. Pour cela il  retourne en Italie où sa famille à de nombreuses relations pour prospecter et trouver de talentueux futurs compagnons de voyage.  Parmi ceux qui suivent le navigateur en Espagne se trouve une famille originaire de la ville d’Este composée du père Salvatore Consola maître tailleur de pierre et sculpteur, le fils ainé Eugenio maître charpentier le cadet Andrea compagnon bâtisseur, et le benjamin Camilo âgé de 12 ans. L’épouse de Salvatore étant décédée lors de la naissance de Camilo, plus rien ne retient la famille Consola en Italie. Salvatore demande l’accord à ses enfants qui décident en commun de tenter l’aventure.
Le temps que la construction des caravelles soit terminée et que Christophe Colomb ait fini ses préparatifs, il s’écoulait quelques années qui seront de trop pour Salvatore  qui avait alors passé la cinquantaine, ainsi que pour Eugénio qui devait s’occuper de son jeune frère et de son père. Il n’y aura qu’Andréa qui participera à l’expédition  et qui ne reviendra pas des Amériques.
Vers 1750 les Consola se fixent à Ontiñena dans la province de Huesca dans l’Aragon. C’est ainsi que nait la branche des Consola d’Espagne  dont les participants de cette cousinade sont les descendants.

Les recherches d’Henri ( en tee-shirt noir sur les photos) ne s’arrêtent pas là et il a réuni des tonnes d’informations et anecdotes des siècles suivants. Le jour de cette cousinade où chacun arborait un foulard marqué des armoiries la ville Ontiñéna , il avait réalisé pour eux un arbre généalogique détaillant  3   branches  sur les deux derniers siècles, jusqu’aux derniers nés comme le petit Enzo de Cathie et Greg. Ils se sont donné rendez-vous dans deux ans et c’est Angel ( avec le tablier marqué « Cousinade » ) qui organisera la rencontre dans la ville d’Ontiñena.

 

La Trattoria a atteint sa majorité

       La Trattoria Napoli vient de fêter ses 18 ans, née en juillet 1994 de la volonté de Faby et de Gilbert son papa, reprise en 2000 par José qui a pérennisé sa réputation …
 La voilà en pleine maturité et nous lui souhaitons un bon  anniversaire et de nombreuses et belles années à venir.       

trattoria-juillet2012

Diégo et le Cocagne quittent le Port …

       Après la perte des platanes qui a été un crève cœur pour de nombreux trébéens, voilà qu’une autre désagréable nouvelle est tombée voici quelques jours, nous aurions préféré qu’il s’agisse d’une mauvaise blague, mais hélas non !! Laurent Goudy, ( Diégo ) et son bateau le Cocagne quittent Trèbes dès cette fin de mois de juin. Son nouveau port d’attache sera celui de Carcassonne juste en contrebas de l’écluse. Même si bien évidemment nous comprenons qu’il ait saisi l’opportunité qui se présentait à lui, nous regrettons de le voir disparaitre de la vie estivale de l’avenue Pierre Curie.

Il revenait d’année en année et son retour comme celui des hirondelles annonçait la belle saison.  Difficile d’imaginer le vide qu’il va laisser tout au bout du Port où il contribuait à la dynamique des berges du Canal.  On a tout d’abord connu Diégo a bord de la péniche Europe Odyssée sur laquelle il a effectué sa formation. Au début des années 2000, il vient prêter main forte à Thierry Cambouville sur le Calabrun puis sur le Cocagne dont il devient ensuite le propriétaire.

C’est une page de plus de 10ans qui se tourne. Les balades de Diégo à Trèbes, c’était la découverte paisible des paysages environnants de la ville accompagnée de ses commentaires sur l’histoire et les anecdotes du Canal du Midi et de Pierre Paul Riquet,  mais aussi ses sorties personnalisées … les apéros, les anniversaires… tous ces groupes avec lesquels, il a su favoriser et partager l’esprit fête. Terminé la paillote où nous avions plaisir à prendre un café ou un rafraichissement agrémentés des  discussions pleines de bon sens du patron. Au delà du professionnel, c’est l’homme qui va nous manquer : sa personnalité nature et franche, ses traits d’humour, sa bonne humeur. Le port de Trèbes et ses attaches avec les commerçants et les habitués vont surement lui manquer, il dit d’ailleurs qu’il reviendra en vacances.  La maigre consolation de cette navrante nouvelle, est que Diégo ne sera pas très loin et qu’il sera facile de ré-embarquer sur le Cocagne pour découvrir le nouvel environnement de ses balades et profiter encore de son accueil. Il conserve le même numéro de téléphone 06 50 40 78 50 auquel groupes et particuliers pourront le joindre pour programmer des balades qu’il s’appliquera à rendre toujours attrayantes.  

clin-d-oeilNous prendrons régulièrement des nouvelles de Diégo , ne serait-ce que pour voir quelle est la coupe de cheveux du moment qu’il aura adoptée. Sur notre diaporama vous constaterez qu’il en a souvent changé durant ces 10 dernières années !

 

Les multiples facettes du Pasteur

    

alexandre-layani

En ouvrant « le Pasteur » Alexandre ramène la vie, la convivialité  dans ces murs qui ont tant accueillis les Trébéens du temps du Dancing Sarret  ( Lire rubrique Hier/Trèbes d’Hier ). Il a conservé à la façade ses lignes art déco, mais a habillé l’espace d’une ambiance très tendance/raffinée : béton ciré au sol, teintes blanc/fushia pour la déco ,  matières acier et polyéthylène   pour le mobilier.

Dans cette atmosphère,  où un fond musical permanent confirme  le climat cosy de la déco, Alexandre nous propose plusieurs états d’esprit qui évoluent au fil des heures.

Audrey et Marjorie accueillent à ses cotés la clientèle dans les diverses facettes bistro/resto/patio que réunit Le Pasteur :

En matinée et durant l’aprèm nous pouvons y prendre place dans la phase petit dej/salon de thé / bistro. A midi et le soir place à la restauration sous plusieurs aspects, on peut prendre place à table pour choisir parmi les formules entrée/plat, plat/dessert ou à la carte. Un menu, le midi en semaine, s’adresse à tous ceux qui ne rentrent pas chez eux pour déjeuner. Dès l’heure de l’apéro, en fin d’après midi on peut opter au bar ou aux tables rehaussées, pour les tapas et brochettes entre amis. Alexandre a choisi la gamme  raffinée  chez tous ses fournisseurs : du produit frais en cuisine, aux marques servies au bar, il opte pour la qualité. Pour la  carte des vins, il fait la part belle aux productions audoises.  En ce qui concerne les soirées dans une atmosphère lounge, Alexandre  veut insuffler un esprit festif/branché où l’on pourra pousser le mobilier pour laisser place au dancefloor, il a aussi en projet des soirées à thèmes.  Le patio qui sera bientôt disponible permettra de décliner les divers services du Pasteur à l’extérieur.

De 8h30 à tard dans la nuit, les  divers aspects du Pasteur répondent à vos envies, nos humeurs…

Histoire du Dancing Sarret

       A quelques coudées de l’ouverture du « Pasteur » (mi juin) sur l’avenue éponyme,  des natifs du village ont évoqué pour nous, les anecdotes qui les ont marqués à cette adresse. Pour eux, les 17 et 17bis  de l’avenue Pasteur, c’était le café Sarret et son dancing. Tout un univers synonyme de fête et de convivialité qui est ancré dans les mémoires. Si les prénoms Emile, Irène leurs restent familiers, c’est surtout de «  La Sarréto » ou la « mamé » comme ils la nommaient, qu’ils se souviennent. Ce sacré personnage qui décidait de l’acceptation où pas dans ce lieu où l’on dansait, séduisait, faisait la fête…  
 sarret2

L’entrée de la salle dancing se faisait à l’époque par une porte tout au fond du café (l’actuel Café de l’Aude). Là, la Mamé ostensiblement installée avec sa chaise et son guéridon, obstruait le passage pour ne les laisser passer qu’un par un, après qu’ils se soient acquittés de leur dû : 20 centimes (de la première version des francs dans les années 50). La « Veuve Sarret » savait qu’ils cherchaient à « l’embrouiller » et ils le reconnaissent aujourd’hui en riant : «  on lui faisait de tout, on la faisait périr ». Ils l’entendent encore, dans son «  Quel âge tu as toi ? » tant de fois formulé.    

Après avoir amadoué le « cerbère en jupon », ils pouvaient profiter de la musique des orchestres, différent chaque semaine, qui se produisaient sur la scène. Sur ce thème aussi les souvenirs affluent : José Marson, René Cadres, Pol Sud… toutes ces formations qui faisaient guincher la jeunesse.  Coté dancing, pas de buvette, c’est au café à coté que l’on se désaltérait. Ils se rappellent aussi des garçons de café : Pierre Baillat, Valentin Querol … qui venait prêter main forte les jours de grande affluence.  

sarret3 

Nos Trébéens de souche se souviennent aussi de la Fête du Village, pour la St Etienne en décembre. Avant la construction de la Salle des Fêtes au cœur du village (aujourd’hui démolie) c’est en ces murs que l’on se retrouvait à cette occasion. Les festivités s’articulaient autour du 26 décembre, jour de la St Etienne, patron de la ville. Durant 4 jours,  la population qui comptait à l’époque de 1800 à 2000 âmes, augmentait considérablement tant ont recevait dans les familles, à cette occasion là. Les jeunes qui organisaient la fête, effectuaient avec les orchestres le «  levant de table »… Les jeunes et les musiciens juchés sur des charettes, portaient la musique en porte à porte à l’heure du déjeuner, jusque dans les campagnes,  pour recueillir l’obole donnée par la population pour contribuer au cout des festivités.  Les propriétaires viticoles aidaient aussi au financement qui permettait jusqu’à 2 jours supplémentaires de fête.
Ces jours là, le Dancing Sarret n’était pas assez grand pour accueillir tous les festégaïres. « Les murs coulaient par la condensation, tant il y avait du monde, on dansait dans la rue ».

sarret4 

Les lotos étaient aussi des animations auxquelles se pressait la population, ils se déroulaient en alternance chez les Sarret et au Café Pouzinc ( lui aussi démoli).

Le café/dancing Sarret a très longtemps été une véritable institution, un lieu de rencontre  et de vie incontournable. Plus tard après la construction de la salle des Fêtes (qui devenait aussi cinéma),  il restait une étape qui s’imposait pour la jeunesse trébéenne qui le dimanche avait son rituel : cinéma / Pâtisserie Denat / « Café Sarret ».

A Alexandre Layani qui va très bientôt redonner vie à ce lieu, en ouvrant son  « Bistro/Resto/Patio Le Pasteur »,  nous souhaitons une aussi belle réussite que celle qui a marqué « les années Sarret ».

sarret

Emouvant départ d’Annie et Gilbert

       Pour ces dernières heures à la tête de leur établissement après près de 30 ans de dévouement pour la clientèle Annie et Gilbert avaient réuni des amis. Annie couverte de fleurs recevait avec émotion ces chaleureux témoignages. Gilbert les yeux embués de larmes prenait la parole pour quelques mots de remerciement. Tous deux reflétaient sans conteste cette tendre complicité qui les unit dans la vie et les a soutenu durant ces longues années professionnelles. Sur le calendrier, les mois à venir ont été biffés des mots « viva la vida » mais ils auront sûrement du mal les premiers temps à ne plus se lever pour les autres comme ils l’on fait durant 3 décennies. Le petit hommage d’un fidèle client illustre parfaitement tout ce que ce couple emblématique a apporté à ceux qui franchissaient leur porte.  Près d’eux ce soir là, leurs filles Myriam ( qui a d’ailleurs travaillé avec eux de 87 à 95) et Laurence et leurs compagnons pourront enfin profiter de leurs parents plus disponibles.
Mais ceux qui vont se sentir les plus orphelins sont sans nul doute les membres du personnel : Dominique le chef, Nathalie (11ans1/2 dans la boite), Valérie (6 ans), Claudette(2 ans), Christelle ( actuellement en congé parental mais 5 ans à leur service) ne pourront rejoindre chaque jour ce cadre familial. Nathalie avec un gros nœud dans la poitrine nous confie ce soir là les liens très forts qui l’unissaient à Annie et Gilbert… elle les a toujours appelé lui « Patron » et elle « Mme Laffont » mais ils ont partagé ensemble les peines qu’entraînent des décès familiaux et les joies que permet la vie. Pour tous, il était difficile d’admettre que tout puisse s’arrêter ce soir là.
Parmi les proches, on reconnaissait les bouilles de trébéens amis de longue date, Yvon et Lulu Fraisse, M et Mme Azaïs, Mr Loup… tenant à dire leur attachement au couple.

Annie, Gilbert profitez bien de ce repos si mérité et donnez nous de vos nouvelles de temps en temps, nous aurons plaisir à les transmettre aux Trébéens dans nos pages !

 

A la Trattoria… ils sont à nouveau là

Autour de José et Cathy, l’équipe de la Trattoria nous revient en grande forme.  Le frère et la sœur ainsi que Philippe au service, Fati et Bimbo en cuisine sont fin prêts pour accueillir le client. Comme sur notre photo, ils nous invitent à prendre place et à découvrir  les nouveautés qu’ils mettent tout d’abord aux suggestions du jour , avant de renouveler  la carte d’ici quelques temps.  Les premiers rayons de soleil leurs ont permis de servir en terrasse et ils vont très rapidement mettre en place celle du bord du Canal. A vos fourchettes …
 
trattoria

Revenir en haut de la page