Infos flash

Michèle et Gérard, les amis conchyliculteurs des Trébéens, tirent leur révérence

Fabreguettes3

Durant plus de 40 ans, à la période où les hirondelles partent, les Trébéens ont vu revenir Michèle et Gérard Fabreguettes qui durant tous les mois en « r » proposaient leurs huîtres et moules, bichonnées dans l’étang de Thau.

Quasiment Trébéens
Doyens, sans nul doute, du petit marché dominical, leurs rares absences suscitaient l’inquiétude chez les fidèles de leur étal. Même s’ils venaient de Mèze, les parents de Michèle, la famille Ilhe, les rattachent aux Trébéens et nombre d’entre eux les considèrent comme des leurs. Ils comptaient également parmi les cousins Henri Salle, amicalement surnommé « Monseigneur ».

Leurs plus anciens clients, devenus pour beaucoup des amis, se souviennent du temps où ils s’installaient face au café de l’Aude, sur l’emplacement de l’ancienne bascule. Ils les ont suivis au bord du canal face à la boulangerie Blanquier, avant de les retrouver sur le marché, mais aussi sur l’espace Jacques-Vieux, à la veille des fêtes de fin d’année. Durant plus de quatre décennies, ils ont régalé les Trébéens de leurs fruits de mer, sortis de l’eau à peine une quinzaine d’heures plus tôt.
Au terme d’une longue vie de labeur, Michèle et Gérard, qui ont respectivement 72 et 78 ans, aspirent à un peu de repos et ne dresseront plus leurs tréteaux aux pieds des arènes.

;) Michèle sera, une dernière fois sur le marché ce dimanche, auprès de celle à laquelle elle cède la place. Une dernière occasion de l’embrasser.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page