Infos flash

Categorie : Les Associations

Repas Automnal des Pieds Noirs

     Autour de leur président Jean Claude Lobello, les convives de l’amicale des Pieds Noirs ont pris place pour ce rendez vous automnal. Pour l’apéritif, Geneviève leur avait concocté de délicieuses fèves au cumin. Avant de passer à table, ils ont joué, pour nous,  le jeu de la traditionnelle photo de groupe.

Initiation au golf avec Trèbes Entraide

Trèbes Entraide avait donné rendez-vous aux enfants sur le « Pré du Curé » ce terrain qui se situe entre l’Aiguille et l’avenue du Général de Gaulle pour une initiation au golf.
Jeff, dans le cadre des interventions du service des sports, de la jeunesse et du plein air géré par le Conseil Général avait en charge l’encadrement de ces jeunes. Les membres de Trèbes Entraide se sont aussi essayés pour le fun à cette discipline avec bonne humeur. Les efforts et l’application des enfants étaient ensuite récompensés par une collation dans les locaux de l’Association.

 

Cérémonies 11 Novembre

Nous avons suivi les diverses étapes des cérémonies de ce 11 novembre. Nous vous les avions détaillées en annonce. Inutile de nous répandre en descriptions évidentes… nous vous invitons à visionner les 90 photos de notre reportage.

 

Réussite du 1er Easy Trail de Trèbes

     Parfaite organisation de Laurent Roulhac et ses bénévoles pour ce premier Easy Trail de Trèbes. Nous avons suivi tout au long de cette matinée les courageux sportifs qui y participaient malgré une météo exécrable qui rendait le circuit difficile. Parmi eux, on notait la présence de Trébéens : le sympathique couple Montagut du Cabinet Aline Battut, Emmanuel Nagy d’USB Soft, Laurence Garcia la fille d’Hélène et Casimir, Joaquim Galvez … et … et … oups ! nous en oublions surement et leur présentons nos excuses.
Les photos de cette 1ère édition très réussie.

L’Aqua Club recevait l’Interclubs Départemental

Ce samedi 5 novembre, l’Aqua Club recevait l’interclubs départemental. Voici les images des nageurs trébéens au cours de cette compétition.

 

Les Rode Aïres Autour de Châtaignes et Bons Vins

     Les images qui illustrent les sorties des Rode Aïres (voir rubrique associations/randonnée) reflètent déjà la bonne humeur et la convivialité qui règnent au sein du club, la soirée d’hier confirme plus encore l’excellente ambiance de l’association.
Ils se sont retrouvés pour fêter l’automne, autour de châtaignes et bons vins (consommés avec modération bien évidemment). Pour le “graillou” sorti du panier, tartes et autres « préparations maison » ont régalé les convives.  L’occasion pour le président Gérard Falandry de transmettre le planning des prochaines sorties et photos souvenirs des précédentes.

Le Silure: Monstre d’Eau Douce, inquiète les pêcheurs du Lac

       Ces temps derniers, dans le petit monde des pêcheurs, il est un sujet de discussion qui préoccupe grandement : Le silure. Ce poisson considéré comme un “carnassier charognard”  s’est installé dans les eaux du Lac. Même si les individus de cette espèce péchés à Trèbes ne dépassent pas 80 cm, sur les photos que nous avons trouvé sur le web ( nous nous engageons à retirer toute photo sur demande de leur auteur) vous pourrez comprendre pourquoi ce poisson est considéré comme un monstre d’eau douce.

Si l’arrivée du silure est récente en France (L’abbé Bonnaterre en 1788, parle du silure glanis, dans Tableau Encyclopédique de la Nature, en appelant ce poisson le mal), il s’agit cependant de la deuxième vague de colonisation. Les archives paléontologiques prouvent que le silure glane était présent en France au Pliocène (-2 à -5 millions d’années) près de Perpignan. Mais les glaciations ont eu raison des populations de silure implantées à cette époque, et l’aire de répartition a considérablement diminué, pour ne subsister que dans certaines zones-refuge, notamment le Danube pour les populations de silure d’Europe centrale.

Les premières interrogations concernent l’arrivée de ce poisson dans le lac : sont-ce des œufs fixés sur des pattes de canard ou autre oiseau, est-ce une main malintentionnée? Finalement peu importe la réponse, le fait est qu’ils sont là et bien là au grand dan de nos pêcheurs.
Déjà en juin 2009 : première alerte, 150 silures avaient été signalées et le 4 septembre dernier une vingtaine de spécimens a été péchée. L’ouverture de l’un d’eux confirmait la voracité de la bête à se nourrir des truites déversées dans le lac puisque son estomac en contenait 2. Avec les déversements de truites effectués régulièrement, on imagine facilement que le silure avec sa bouche démesurée doit se croire dans un super garde-manger.

Au début de l’été le conseil d’administration des pêcheurs les incitait à contribuer à l’éradication de ce fléau en utilisant le leurre ou le vif. Hélas, l’état des lieux en ce début de saison hivernale révèle que le seul moyen d’espérer débarrasser le lac de ces voraces intrus est d’envisager la vidange totale du Lac. Une telle opération ne peut être réalisée qu’avec l’accord des différentes instances concernées dont en premier lieu la municipalité. Les demandes ont été effectuées…

Si ce couteux projet se réalise, il s’agira dans un premier temps d’arrêter les pompes et d’évacuer l’eau pour n’en laisser qu’une cinquantaine de centimètres. La suite de la procédure se concrétiserait par une pêche électrique qui assomme seulement le poisson. Les truites récupérées seraient confiées au pisciculteur. En ce qui concerne les poissons blancs, gougeons, gardons, carpes, tanche aucune décision n’est arrêtée. La dernière phase de récupération se ferait au filet et serait suivie du nettoyage du fond. Outre les moyens financiers cette opération sous entendrait d’importants moyens humains, mais pour cela les membres du CA de la société de pêche devraient pourvoir compter sur leurs nombreux adhérents et qui sait … quelques Trébéens se sentiront peut-être solidaires et pourraient prêter main forte.  En l’attente Jean Pierre Arcier le président et nos pêcheurs Trébéens restent très préoccupés.

Photos : l’un des individus de cette espèce mesure 2,52m

 

Soirée de Cité Country Music

       Les membres de l’association Cité Country Music répondent volontiers présents pour animer des évènements comme ils l’ont fait par exemple pour les Virades de l’Espoir. Vendredi soir, ils avaient programmé à « Paradis Squash » sur la D6113 (anciennement RN 113) une soirée à laquelle étaient conviés leurs proches et où tous avaient joué la carte vestimentaire noir et blanc. La danse  était bien évidemment au cœur de ce rendez vous qui permettait aussi à tous de se retrouver autour d’un sympathique buffet.

De joyeux monstres pour Halloween

C’est une folle soirée que les associations Funny Danse et Danse & Complicité 11 ont programmé pour fêter halloween. Les joyeux adeptes de zumba et danses de salon, avaient soigné costumes et maquillages… à constater en images…  

 

Repas de l’Amitié pour Nos Ainés

     Tel un rituel les membres du Club de nos Ainés se retrouvent chaque mois pour leur repas de l’amitié. Ils partageaient ce jour là une délicieuse paella concoctée par le personnel du service restauration du Nid Trébéen.

 

La Compagnie Clair Obscur présente “Une Comédie Romantique”

Une dernière répétition hier soir dans la salle des Floralies  et voilà la troupe  trébéenne « Clair Obscur » prête pour sa représentation ce soir à La Livinière. Autour des personnages principaux Stéphanie Cousinié (Anita) et Arnaud Mallevialle (Léon) évoluent Anna Bonnaud-Matéos, Hervé Cabot et Jo Pages accompagnés de la technique dirigée par Sylvie Jeannoel. Nous avons eu grand plaisir à suivre leurs interprétations de la pièce de Gérald Sibleyras « Une comédie Romantique » en voici le synopsis… 

« Anita et Léon, amants d’un soir se font croire, afin de pimenter leur relation, qu’ils sont mariés. Ils se revoient, jouent au jeu de l’adultère. Très vite ils basculent dans l’engrenage du mensonge… ils sont contraints de se séparer, mais ils ne peuvent plus se passer l’un de l’autre. A travers cette comédie populaire, trois façons de concevoir l’amour avec trois histoires qui s’entremêlent : Une sur la rencontre dans une gare, une autre sur une douzaine d’années de vie commune et le phénomène de la psychothérapie de groupe, et une dernière qui amène l’amoureux épris à poursuivre sa dulcinée à travers la France au gré de ses déplacements de kiné. »

Nos Modélistes Trébéens qualifiés pour les Championnats du Monde

       Trois Trébéens, vivent leur passion du modélisme/motonautisme, discrètement presque confidentiellement et ils portent pourtant haut les couleurs du club Carcassonnais auquel ils se sont rattachés depuis quelques années. Jean Luc Molina,  Frédéric Ventresque, et Didier Vives consacrent de longues heures de patience à la préparation de leurs bateaux référencés FSRV et dont les puissances entrent dans les catégories 7,5cc, 15cc, 27cc et 35cc. Ces petits « bolides » nautiques fonctionnent au méthanol, nitrométhane et huile de ricin (pour les 7,5cc et 15cc), et essences pour les plus puissants 27cc et 35cc. Ils n’ont que l’apparence du jouet, tant ces délicats moteurs nécessitent un entretien régulier et des réglages de grande précision.

Récemment près de Lyon, Frédéric et Jean Luc se sont illustrés lors de la coupe de France parmi une centaine de concurrents avec leurs 27cc. Frédéric décrochait la 1ère marche du podium avec à ses cotés Jean Luc sur la 2ème.

Précédemment à Bordeaux au cours du Championnat de France, Jean Luc était sacré champion dans la catégorie reine qu’est le 15cc, et Frédéric se classait 2ème en 27cc. Des résultats qui leur ouvrent les portes des championnats du monde qui auront lieu en 2012 en Allemagne.

Didier Vives concourt avec son 35cc une catégorie, plus puissante, plus « lourde », plus onéreuse  qui compte moins d’adeptes, donc  donne lieu à moins de compétitions. Il n’empêche que Didier se qualifie pour les championnats du monde qui se déroulent tous les deux ans dans cette catégorie.

Dimanche au lac de Cavayère, nos Trébéens contribuaient au sein du club carcassonnais à l’organisation d’une manche du Trophée de France. Nous leur avons rendu visite, en voici les images associées à quelques photos de leurs précédentes compétitions.

Chapeau Bas pour Les Interprètes de la Soirée Cabaret !

     Les absents avaient grandement tort, tant la soirée proposée par le Variéty Gospel était variée et surprenante de qualité.  Certains des intervenants de ce soir là seront à nouveau présents sur Trèbes le 22 octobre  salle des Congrès pour la soirée proposée par Trèbes Matou ( nous vous communiquerons très bientôt les détails alléchants du programme) alors … allez vous les manquer deux fois ???

 

Vide Grenier de la Confrérie des Capucins

     C’est une météo bien éloignée du beau temps qui avait accompagné le week-end précédent, mais en plus logique  adéquation avec un mois d’octobre qui a quelque peu contrarié  le vide grenier de La Confrérie des Capucins. Un vent violent a découragé un grand nombre des exposants, qui avaient réservé leur emplacement. Mais qu’à cela ne tienne, les Capucins ont tout mis en œuvre pour   accueillir au mieux les courageux sur leur espace buvette et restauration.

 

Madison: neuf ans à peine et déjà jeune conductrice …

       La formule surprend mais c’est pourtant le terme employé dans le monde du sport canin pour désigner les enfants qui concourent en agility.  Madison Pélix un adorable bout de choux participera  à la fin du mois aux championnats de France des jeunes conducteurs près de Lyon.

C’est  en assistant à une démo du club de sports canins à Lézignan en 2009 que la famille Pélix découvre l’association trébéenne , ses activités et en devient membre tout d’abord dans le cadre de l’éducation  pour leur chien Tina un croisé border/griffon.

Ils sont très attirés par l’agility dont le principe est un parcours composé de divers éléments matériels pour lequel le maitre guide son chien en respectant les étapes imposées. Les premières tentatives d’une équipe Madison /Tina s’avèreront difficiles et c’est finalement le papa  Fabrice qui évoluera avec le chien.

Martine Catrin, éducatrice au club propose alors à la petite Madison  de lui confier son cavalier-king-charles nommé Dawson pour persévérer dans cette discipline. Ainsi 8 mois après son entrée au club la petite fille vivra son premier vrai concours. Les résultats ne seront pas concluants : la forte personnalité de Dawson n’acceptant pas les directives de sa jeune conductrice.   Mais Martine décèle chez Madison une excellente intuitivité et perçoit son découragement, alors lors d’un concours elle lui suggère une tentative avec Clippou le père de Dawson, celui-ci ayant déjà enregistré de bons résultats avec l’éducatrice.

 

Bingo ! le duo fonctionne à merveille et leur complicité leur permet de bons classements pour les concours qui suivent. Très vite les entraineurs du club les estiment prêts pour concourir en 2ème degré. Ainsi avec Clippou (de son nom complet : Clipperton Sun de Jereylle), elle participe en juin 2010 à la finale du grand prix de France d’agility  et à l’automne 2010 aux  championnats de France des Jeunes Conducteurs  à Brive et enchainera par la suite les concours avec de très bons résultats. Depuis chez les Pélix, en parfaite osmose, vie de famille rime avec vie du club et les chiens sont au centre de leur quotidien.

Plus récemment en juillet 2011 Madison se qualifie pour le Grand Prix de France où elle concourait en poussin catégorie A ( la catégorie est déterminée par la hauteur du chien au garrot).  Pour l’anecdote Martine nous raconte que Madison ce jour là  a vu s’effondrer ses chances de podium, parce que Clippou en milieu de parcours, leur fait perdre 20 précieux centièmes de seconde  en prenant le temps de stopper pour se gratter l’oreille : «  Je l‘aurai fait empailler » ajoute en riant Martine tant elle était désappointée.

Concours et bons pointages ouvrent cette année encore les portes du Championnat de France des Jeunes Conducteurs  à la jolie petite Madison.  Clippou prend grand plaisir à retrouver 1 fois par semaine sa petite complice pour les entrainements et le manifeste grandement  à chaque rencontre. La petite demoiselle est confiante pour ce grand rendez-vous d’octobre  même si elle appréhende les petits aléas qui peuvent compromettre les résultats «  il peut parfois aller voir le public en plein parcours » nous dit-elle. Nous leur souhaitons bonne chance et ….   Pas de grattage d’oreille !!!

En parallèle de ses compétitions avec Clippou,  Madison « travaille » aussi avec Furio un border collie de 17 mois que la famille Pélix a adopté quand il avait 8 mois.

Au club une autre jeune fille s’avère prometteuse dans cette discipline, il s’agit de Léa Martinez  que nous vous présenterons prochainement …

Vide Grenier de l’Aqua Club

Tous les ingrédients  pour une totale réussite étaient réunis pour le vide grenier de l’Aqua Club : un superbe soleil, de nombreux exposants, bonne humeur à la buvette et au point restauration…  Les jeunes nageurs avaient leur stand et la recette était destinée à financer une prochaine sortie. Au cours de cette sympathique journée la jeune Cloé a fêté ses 12 ans entourée de ses amis et de sa famille. Encore un moment qui reflète la convivialité qui règne au sein du club.

 

Une Matinée de Chasse

     Le jour ne s’était pas encore levé lorsque nous avons rejoint Gilbert Ramon pour l’accompagner lors d’une matinée de « chasse au poste », qui est autorisée depuis le 17 septembre. En fait, posés après le pont de la Rode, avec vue sur Bouilhonnac, nous n’avons pas vraiment vu ces tourterelles qui ont quasiment terminé leur migration vers le sud, mais nous avons appris énormément sur la chasse,  les chasseurs, leur connaissance et leur respect de la nature.

Comme son nom l’indique la « chasse au poste », impose de s’installer sur un lieu choisi et d’y attendre l’éventuel passage des oiseaux. Le choix de l’endroit tient compte de divers paramètres : du vent par exemple, sachant que s’il vient de la mer les oiseaux volent plus haut et s’il « fait cers » c’est du coté d’Orbiel qu’il vaut mieux se positionner. Si le chasseur est capable de reconnaitre les volatiles à leur forme mais également  à leur vol, l’oiseau sait aussi repérer la silhouette humaine  et la fuir.  Le chasseur doit porter des couleurs qui se fondent dans la nature et peut cacher son visage et ses mains : camouflage  +  immobilité peuvent  donner l’occasion de voir la tourterelle pratiquement  le frôler. L’expérience existe donc de part et d’autre et le gibier est malin : si les jeunes animaux n’ont pas encore la connaissance des plus vieux, le savoir se transmet aussi chez le gibier. La chasse c’est avant tout le plaisir de la nature et si l’homme ramène une dizaine de pièces à la meilleure période de la migration, ce sont des milliers d’oiseaux qui passent et il n’y a pas des milliers de chasseurs sur leur passage. Même si de longues heures de patience ne sont pas toujours récompensées la sortie du chasseur n’est pas vaine et il en profite pour faire un état des lieux de la nature …

Il faut savoir que les chasseurs contribuent par divers dispositifs au développement des espèces qu’ils chassent  afin de toujours respecter un équilibre. Sur Trèbes 10% du territoire n’est pas chassé, constituant ainsi pour le gibier des zones de protection. Pour les oiseaux, entre 30 et 40 égrenoirs sont disposés ici et là dans la nature. Ce sont des cylindres (suffisamment solides pour résister aux sangliers) pourvus d’une petite fente où le volatile viendra se nourrir. Le «toit » de tôle permet de  recueillir l’eau de pluie dont il s’abreuvera. A la période des naissances, l’oiseau s’alimente ainsi plus facilement  et peut rejoindre rapidement son nid et protéger ses œufs qui seuls peuvent être la proie de prédateurs comme la buse par exemple. Avec un sac de blé dans la voiture, des chasseurs s’assurent lors de leurs sorties que la quantité est suffisante. Autre action en faveur du développement du gibier : le débroussaillage, outre le fait qu’il facilite les déplacements du gibier, il favorise aussi les jeunes pousses  de végétation dont il se nourrit.

Du côté de Béragne
Dame tourterelle ne daignant pas se montrer, c’est vers Béragne que nous avons pu en apprendre plus encore.
L’observation permet de repérer la présence d’animaux notamment à travers leurs excréments ou traces de pas. Nous avons pu voir des crottes rondes de lapin femelle (celles du male étant plus allongées), celles  d’un renard, ou encore des traces de pattes de sanglier. Le gibier est vraiment rusé et nous l’avons constaté avec des groupes de perdreaux qui poursuivaient leur petit bonhomme de chemin au sol tant que nous restions dans la voiture, mais qui prenaient la fuite dès que nous sortions pour tenter de les photographier. Un constat qui prouve bien que pour le chasseur il n’est pas si facile que cela de les approcher.
La saison de la chasse qui couvre d’août (sanglier) à fin janvier va se poursuivre avec des dates d’ouvertures spécifiques pour chaque gibier comme le 9 octobre : dans les vignes, le lièvre, la perdrix, le faisan, le lapin. Les dictons des anciens confirment que la chasse est une réelle tradition avec une grande proximité avec la nature, ils vous diront :  à la saint Michel l’appeau est dans le ciel (29 septembre) A la saint Luc lou grand truc (18 octobre) et ce truc c’est le passage en grand nombre des palombes…

 

Commerçants: la volonté de s’unir

       S’unir, se serrer les coudes, avancer ensemble … tel est le leitmotiv qui réunissait 25 commerçants et artisans lundi soir à l’OMSL. A l’initiative d’une poignée d’entre eux, 200 invitations avaient été lancées à tous ceux inscrits dans les chambres consulaires et dont les entreprises sont domiciliées sur la ville. C’est dans une totale indépendance que la volonté de s’unir se dessine, loin de toute dépendance politique ou autre.
Pas de chaises alignées, mais plutôt un cercle qui symbolisait ce soir là le  «  tous ensemble ». Bruno Soldé et Philippe Razous ont brièvement présenté les intentions premières de cette main tendue et rapidement avis et idées  se sont exprimés.  Les professionnels présents reconnaissaient l’intérêt commun de dynamiser la vie commerçante et artisanale, de retenir la clientèle sur la ville, permettre à ceux qui ne n’ont pas de vitrine de se faire connaitre…

A ce stade,  rien n’est déterminé, la discussion et la concertation sont largement ouvertes et d’ailleurs le bureau n’est pas  encore constitué, mais déjà des pistes d’actions étaient évoquées : diverses animations à thèmes tout au long de l’année, un évènement majeur qui réunirait tous les acteurs économiques de la ville,  foire artisanale …

Une dynamique oui, mais pas seulement,  une entraide, un échange d’informations , d’expériences, à travers des pôles qui regrouperaient les métiers par activités: de bouches, bâtiment etc…  étaient également suggérées des idées de projets  comme pourquoi pas sur le thème de l’écologie qui rapprocheraient les intervenants mais aussi valoriseraient l’image des commerçants et artisans trébéens.

Voilà, ils sont quelques uns à s’être jetés à l’eau et ils espèrent que lors de la prochaine réunion programmée  le mardi 4 octobre  hall de l’OMSL, nombreux seront ceux qui les rejoindront.
 

Les Cyclos préparent leur “Défi Pyrénéen”

     Le club  des cyclos de Trèbes prépare son 10ème « Défi pyrénéen » qui aura lieu les 3,4 et 5 septembre. Ils seront une vingtaine à parcourir les 3 circuits de ce défi : le dimanche au départ d’Agos la mise en jambe sous entend  60km sur la montée d’Hautacam (1535 m) et retour. Le lundi ce sont les cols du Soulor (1474 m) et celui d’Aubisque (1709 m), (des noms rendus célèbre par le Tour de France) qu’ils attaqueront sur 110km. Le dernier jour à nouveau 60km jusqu’au Pont d’Espagne et retour, dans des paysages magnifiques aux dires de ceux qui les ont déjà vécus ou vus.

Le défi de 2009 à Port de Bales, qui avait été très dur a laissé dans les mémoires des souvenirs impérissables, cette route  sur laquelle Andy Schleck avait perdu le Tour de France 2010 par un stupide saut de chaîne.
Cette année encore ce rendez-vous pourra avoir lieu grâce à la « Logistique » : 5 membres du club qui encadreront leurs camarades pour le ravitaillement, l’assistance technique …

cyclos

Challenge Intermarché du Jeu Lyonnais

  Le challenge  Intermarché annuel du club de jeu lyonnais réunissait 13 joueurs permettant la formation d’1 quadrette et 3 triplettes. Une rencontre remportée par l’équipe Escoute-Ortéga-Richou-brand. Le classement final se définissait ainsi … 1er Albert Escoute, 2ème Aniel GIL, 3ème Patrice ROSSI, 4ème_  ACCO Rémy. En fin de journée Chantal Génova et Christian Testa remettaient les récompenses.

 

Règlement Estival de la Pêche au Lac

peche

Jusqu’au 31 août inclus, la pêche au lac peut se pratiquer à tous les modes, à la cuillère y compris.Le conseil d’administration a pris cette décision dans le but d’éliminer les espèces indésirables (silures, brochets, …).

Il est donc demandé aux pêcheurs de ne pas les rejeter dans le lac, mais de les conserver s’ils le souhaitent, ou de les jeter dans des sacs plastiques fermés dans les poubelles.

Cependant, durant cette période, les autres articles du règlement restent inchangés, et l'”appâtage” pour la truite reste lui aussi interdit.

Le règlement sur le site de la Société de Pêche cliquez ICI

 

Frédérique Rouanet sur le Podium

Il est des présidents  d’associations qui montrent l’exemple; c’est sans nul doute le cas de Frédérique Rouanet qui est à la tête de l’Aqua Club Trébéen depuis de nombreuses années. C’est à Gap début juillet qu’elle s’est rendue avec un autre membre du club, Eric Remy afin de participer aux Championnats de France Maîtres. Pour la seconde fois cette année, notre performante Trébéenne ( de cœur en tout cas) s’est placée sur le podium avec une médaille de bronze au 800 nage-libre.

Sur une épreuve d’eau libre sur 3000 mètres qui à eu lieu dans l’eau de la baie de Chorges à seulement 17°, Frédérique s’est classée 6ème dans sa catégorie avec un temps de 49mn30s.
Au cours de ces mêmes championnats Eric Remy qui participait pour la première fois dans la catégorie Maîtres, obtenait lui aussi de bons résultats.
Tous deux ont ainsi gagné leur visa pour les Championnats du Monde qui auront lieu en juin 2012 en Italie, à Riccione plus précisément, un rendez-vous que ces deux nageurs Trébéens comptent bien honorer.

aqua-club


Repas des Voisins du Vieux Village

Fête de La Gym Volontaire

Ce jour là à la salle Paul RIQUET, la Gym V a présenté son « TOP 2011 ».
C’est dans la joie et la bonne humeur que les démonstrations se sont enchaînées à partir de 15h00.
Les enfants, lolitas, ados et adultes ont tous donné le meilleurs d’eux même. A juste titre, les parents étaient très fiers de leurs petits et inversement d’autres très fiers de leur maman.
Cette association a la richesse de réunir filles et garçons de tous âges, puisque les adhérents peuvent s’inscrire dès l’âge de 3 ans, jusqu’à …ce que l’envie et l’énergie le permette!
La présidente, Mme Chantal COASSIN, a présenté le spectacle et a vivement remercié l’animatrice Nicole pour son travail, ainsi que Mme JAMME, Présidente du comité départemental de la Gym Volontaire pour sa présence.

gv-trebes2011b

 

gv-trebes2011

Virades de L’Espoir 2010

Flash back sur l’édition 2010

 

Revenir en haut de la page