Infos flash

Archives des mots-clés : Anecdotes

La vie du Port… un moment plaisir …

Un moment plaisir des oreilles pour tous ceux qui étaient attablés pour le plaisir des papilles !

Surprenant!

orbiel

L’eau d’Orbiel verte jusqu’à une teinte fluo au niveau du petit pont de la route menant à Villedubert, ainsi qu’au niveau du pont Vauban. Elle est parait il de couleur normale à Villedubert.
Il pourrait s’agir de fluorescéine, un colorant vert inoffensif, parfois utilisé par des groupes pour alerter les politiques français et le grand public sur la nécessité de protéger l’environnement.
Si vous avez d’autres infos: quoi, qui, pourquoi? elles sont les bienvenues !  contact@atrebes.com

En direct vidéo sur les lieux

orbiel fluo 1au niveau du petit pont orbiel vert fluo

Le direct du Feu d’Artifice

clin2Avec les aléas du direct : Coupure, saturation… !

 

Le Trombi Sourire de Juin

trombi juin2019

TOUS LES SOURIRES >>> CLIQUEZ ICI 

yesNous les avons croisés ici ou là et à diverses occasions … !

La relève de Rocky…

Damian2Nous avons trouvé le successeur de Rocky !!

Damian

Ayons de l’Humour ….

humour

mdrNOUS AVONS LE REGRET DE VOUS FAIRE PART DU DÉCÈS…
D’un nouveau plot de pierre de l’avenue Pasteur. Ce qui porte à 4 le nombre de « nos chers disparus » en quelques semaines. Ce dernier match en date véhicule /borne s’est surement soldé par un score final de 1 à 1 comme le laissent présumer les débris de verre sur les lieux
D’aucuns diront qu’il s’agit du fait de mauvais conducteurs!
Trèbes concentrerait-elle depuis quatre mois les plus mauvais conducteurs du département étant donné le nombre d’incidents ou bien …. ?

La vie du Port : Rencontre…

Rencontre avec Anne Laure, Tom et leurs ânes

Cette fois, c’était presque un strike !

degats avenue Pasteur Trèbes 1 Si chaque jour ou presque, l’avenue Pasteur a son registre d’anecdotes, de tôle froissée, de gommage de pneu … dernièrement c’est presque un strike qu’a fait ce camion avec deux plots déquillés. Et voilà une nouvelle confrontation conducteur /plot de pierre avec pour le moment un avantage des conducteurs puisque nous en sommes au score de 3 à 1. Si la semaine précédente un bus a gagné le duel devant chez le médecin, quelques jours avant c’est le bas de caisse du véhicule d’une commerçante qui a perdu la rencontre.

Pour les jardinières comme celle devant la Caisse d’épargne maculée de gomme de pneu, pour le moment elles conservent l’avantage avec plus de dégâts sur les véhicules.
Nous saluons à l’occasion la dextérité des automobilistes dans leurs gymkhanas pour éviter le contact avec les véhicules  » garés comme je peux » et ceux de gros gabarits croisés avec difficultés !
C’est aussi ça la vie à Trèbes !!
degats avenues pasteur Trèbes 2

La vie du port…

bacchus2Si le chaland a déserté le port découragé par la météo ce jour là, le personnel du Bacchus n’avait pas perdu son enthousiasme et l’heure était au délire en cette fin d’après midi !!!

Pour Alice, appel à vos souvenirs…

filmAlice Vigné, 92 ans,se souvient qu’elle avait été figurante, avec son amie Janine Blain, dans un film dont des scènes se déroulaient à proximité de l’auberge du moulin, en bordure du canal. Cela se passait entre 40 et 45 pense-t-elle. Elles devaient avoir 15 à 17 ans. Alice ne se souvient pas du nom du film, qui est l’adaptation d’un livre d’un auteur qui était connu à l’époque, lui semble-t-il. Elle a oublié le titre du livre, et le nom de l’auteur. Il y était question d’une situation amoureuse dans laquelle une femme était convoitée par deux hommes qui se querellaient donc pour la séduire.
Auriez-vous quelques souvenirs à ce sujet -là ?

Les recherches …
Sur Facebook suite à notre appel Christian et Gilles ont fait quelques trouvailles. A cette époque, peu de films ont été tournés dans l’ Aude , mais l’on trouve « La  fiancée des ténèbres » et « Cap au large ». Le premier pourrait bien correspondre aux souvenirs d’Alice. En illustration une capture écran sur les images du film et un repérage sur une vue aérienne de Christian semblent apporter réponses.
Si vous avez des infos complémentaires à ce sujet … elles sont les bienvenues ! contact@atrebes.com

film 2

Un petit bout de Trèbes…

petit bout de Trèbes

Ces petits bouts du temps passé qui passent souvent inaperçus… comme cette boite à lettres, près du pont du Canal !

petit bout de Trèbes2

Sympas les 1ers touristes …

Le port retrouve sa dynamique et ses facéties comme avec ces sympathiques Italiens qui à leur manière disaient leur plaisir d’être en France…

Phybie à la convention « Anime » de Toulouse

phibyphiby 2 Phybie était avec une quarantaine  de ses camarades, élèves de Gaston Bonheur, à une convention « d’anime » se déroulant à Toulouse. Cette demoiselle passionnée par de mangas et de jeux vidéos avait choisi d’incarner un elfe, pour lequel elle avait soigné chaque détail.
Pour ce grand rendez-vous sur le thème des jeux vidéo, de la science-fiction, du manga et de l’anime, du cosplay ainsi que de la culture japonaise Phybie a pu rencontrer comédiens, youtubeurs et autres addicts qui eux aussi n’avaient pas ménagé leurs efforts de costumes, maquillages et accessoires.

Patrick Bruley en mission auprès des filles du rallye Aïcha des Gazelles

Patrick Bruley

Si ces dernières années, nous avons eu plaisir à suivre le quotidien de Claire et Sabine,  puis en 2018 Jen et Elodie, qui permettaient aux couleurs Trébéennes de figurer parmi les équipages du renommé « rallye Aïcha des Gazelles », il n’y aura pas pour cette édition 2019 de participantes de chez nous. Mais notre ville y sera tout de même représentée à travers Patrick Bruley qui fait partie de l’organisation de cette belle aventure.
Il s’agira du 3ème  engagement au services des filles de ce périple marocain, pour ce néo retraité de l’informatique (plus particulièrement pointu en matière de logiciels de finances) venu de Seine et Marne pour s’installer en terre trébéenne, il y a 2 ans.
Notre Trébéen est entré dans l’organisation de cet évènement par son ami Patrick Brahim, qui lui-même vit annuellement ce grand rendez-vous depuis 15 ans et qui avait besoin d’un co-équipier navigateur. Les deux hommes, qui se sont connus, il y a 40 ans, dans le monde équestre, portent donc le même prénom et ils sont amicalement surnommés « Dupont et Dupont » par la team organisatrice et les gazelles.
Leur mission
Les chevaux sont toujours dans l’histoire de leur amitié, mais, cette fois, il s’agit de ceux du moteur du Toyota Hilux, avec lequel ils assurent la mission ravitaillement des motos, des quads et des ssv/buggys qui seront au nombre de 13 sur la ligne de départ parmi les 158 équipages de cette édition 2019. Ces gabarits n’ayant pas de réservoir de grande capacité et donc ne disposant pas une autonomie suffisante pour une étape complète, ces deux compères, avec en stock 260 litres de carburant leur fournissent le complément nécessaire  sur les parcours des épreuves journalières. Ils sont aussi en mesure de ravitailler les équipages en eau et nourriture. 
Durant ce rallye, qui aura lieu du 15 au 30 mars, chaque jour, ils partiront au petit matin, bien avant les équipages des filles, pour les attendre sur des points stratégiques près des balises des points de contrôle.  
Ainsi, ils traversent les même paysages et se confrontent aux mêmes physionomies de  terrains accidentés que les compétitrices, mais si les concurrentes ne naviguent qu’à la carte et la boussole,  « nos Duponts »,  eux peuvent s’aider de la tablette numérique. Ils respectent bien sûr les règles du jeu  et ne communiquent aucune information aux filles  
Les anecdotes
Si les dames se perdent et n’atteignent pas ces sites stratégiques, s’en suit la panne de carburant. Elles peuvent alors utiliser l’une des touches de leur boitier iritrack (système de sécurité par satellite) et le PC informe les ravitailleurs. C’est ainsi que les deux complices ont connu des situations de recherches de nuit à bord de leur Toyota pour ne rentrer avec mission accomplie qu’à 2h du matin.
D’autres anecdotes ponctuent l’expérience de nos deux homonymes, comme celle lors d’une étape marathon de 2 jours, au cours desquelles ils doivent se poser eux aussi en bivouac, marquée de la découverte
d’une « auberge » pour le moins rudimentaire (avec la mobylette dans la cuisine) qui leur a permis de ne pas monter la tente et où ils ont profité d’un super accueil et d’un délicieux tajine.

Une ambiance grande famille
Patrick aime l’atmosphère grande famille dans laquelle, outre les intervenants français, les pointeurs marocain, qui checkent les équipages, apportent leurs touches de traditions locales notamment en offrant le thé. 
Une big family de plus de 600 personnes:  gazelles, organisateurs, logistique, médias, bénévoles de Coeur de Gazelle » …  où l’on se tutoie du simple employé,  au membre de la famille Rainier de Monaco ou autre célébrité.
Un nouvelle aventure se profile donc pour Patrick qui debriefera volontiers avec nous à son retour. Nous lui souhaitons bonne route !

rallye

Dimanche 10 Mars: Invitation à la mobilisation pour une belle action citoyenne

néttoyage nature action

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Jean Claude, sinistré de la rue George Sand, a quasiment, depuis la catastrophe, arpenté tous les lieux qui, presque 5 mois après, portent toujours les stigmates de la terrible nuit du 15 octobre.
Dernièrement, c’est du côté du petit pont d’Orbiel qu’il promenait ses cicatrices toujours présentes du traumatisme de ce matin là. Torturé face à cette nature dévastée, jonchée et abandonnée, sa conscience citoyenne a pris le dessus et il écrivait sur son facebook …

« A partir de demain 10h je vais prendre une paire d heures mais surtout des gants et sacs poubelles et commencer à ramasser tout les plastics. Direction jardin d Orbiel . Si vous êtes intéressés à participer , faites moi le savoir . »
quelques mots simples accompagnés d’un « gif triste ».

Nadège, Julien ( eux aussi sinistrés) et Karim sensibles à sa démarche étaient là ce dimanche matin, et en deux heures à peine, ils ont effectué un énorme boulot. Ils ont réuni en plusieurs points , tous ces objets et fragments d’objets, jusqu’au plus petit bout de plastique, qu’avaient déposés les eaux. Un super boulot que les services compétents n’auront plus qu’à enlever.

Encouragé par ce premier résultat qui redonne à quelques espaces la propreté que mérite la nature, il renouvelle ce geste citoyen DIMANCHE 10 MARS à partir de 9H
Il reste fort à faire
Si vous voulez vous joindre au groupe, armés de gants et de bonne volonté ,
vous pouvez joindre Jean Claude au 06 58 13 36 80

Un Trébéen chez Nagui

Romain

Romain, qui depuis la rentrée dernière est professeur des écoles des enfants de l’Aiguille, était sur le plateau de Nagui pour son émission « N’oubliez pas les paroles »…. pour revoir l’émission cliquez sur ce lien (disponible jusqu’au 11.02.19) >>> https://www.france.tv/…/881571-n-oubliez-pas-les-paroles.ht…

et il sera à nouveau sur le plateau lors de l’émission diffusés ce mardi soir !

Big Up Magali

magalie fau

bravoBravo à la Trébéenne Magaly Fau, employée APAJH à Capendu,  qui était à l’honneur lors des remises des Césars VAE Educ Spé,  qui ont eu lieu au  grand théâtre 13 vents de Montpellier.

Vendanges à l’ancienne avec la Bardou Family

bardou vendange 2018TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICIICI
Sécateurs, seaux, hottes… et des amis …. une tradition de saison que la Bardou Family pérennise dans la vieille vigne du chemin des Bourriques le temps d’une matinée !

Le Clip des Ogres de Barback tourné au Restaurant du Moulin

La vidéo commence à dater mais les images restent toujours aussi plaisantes…
Pour ceux qui ne l’ont jamais vu voici le clip que le  groupe « Les Ogres de Barback » ont tourné au restaurant le Moulin de Trèbes. Vous y verrez Pierre l’ancien  patron et notre Pont de la Rode…

clinAu cours de l’inter-villages de ce week-end, une question portait sur ce clip dont les prises de vue ont été réalisées en terres trébéennes !!

 

« Et Oui ! » – Ogres de Barback

La vie du Port: Etape Tour de France !!

bacchus tour de france Trèbes

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI
trattoria 2018

Le port, outre l’attrait de ses bonnes tables, est aussi le cadre d’anecdotes qui rythment la saison, comme la pause détente de l’équipe Sky au Bacchus. Une présence qui n’est pas passée inaperçue. L’actuel maillot jaune, Geraint Thomas avec ses coéquipiers, dont le deuxième du classement Chris Froome se sont prêtés à quelques selfies et autographes.

Juste à côté à la Trattoria, la clientèle reconnaissait Raphaël Mezrahi qui lui aussi a accordé de bonne grâce quelques photos.

Soixante ans après, Yvette et Raymond ont renouvelé leurs vœux

yvette raymond Botrenouvellement voeux2 TrèbesC’est un gentil couple, installé à Trèbes depuis 1994, qui en ce mois de juin a renouvelé, 60 ans après, les vœux qu’ils avaient prononcés le 21 juin 1958, lors d’une petite cérémonie intime en mairie. Yvette et Raymond Bot, elle 82 ans, lui 85 ans, tous deux dotés d’une personnalité conciliante, ont emprunté ensemble un beau chemin d’une vie simple, paisible et heureuse Un beau tableau sans ombre, une union embellie par les naissances leur progéniture Ghislaine, Béatrice et Bruno. Des enfants qui témoignent de ces 6 décennies de bonheur au cours desquelles, ils ne les ont jamais vus se disputer.
■ Rencontre au bal breton
Tous deux originaires de Bretagne, ils se sont rencontrés à Paris en 1957 lors d’un bal breton. Yvette, employée de maison, travaillait dans la capitale, son Raymond était employé en usine en banlieue. Jusqu’à leur mariage, celui-ci a parcouru chaque dimanche les 40 km qui le séparaient de sa bien-aimée.
Ce joli couple est comblé par une famille formidable qui leur a offert le bonheur d’être la mamie et le papy de 4 petits enfants : Cloé, Fanny, Mélissa et Tony. Une lignée très unie qui ne manque pas une occasion d’entourer Yvette et Raymond de leur amour, notamment tout au long de leur vie les Noëls ensemble. Pour ce renouvellent de leur engagement, le maire leur la remis la médaille des noces de diamants.
renouvellement voeux Trèbes

Un sympathique rendez-vous melting pot

melting pot trèbesC’est pour permettre à Cynthia, nouvelle Trébéenne venue des Etats Unis, de lier connaissance avec d’autres habitants de la ville et des villages environnants, issus eux aussi de divers pays, qu’avait lieu sur le port un rassemblement très melting-pot et plein de bonne humeur.

C’est Genci, lui-même originaire d’Albanie qui a contacté tous ces résidents originaires d’ailleurs. Ainsi des natifs d’Australie, Angleterre, Pays de Galle, Irlande, Belgique, Ecosse… installés chez nous depuis plus longtemps ont eu plaisir à se retrouver et à échanger sur leurs expériences de vie trébéenne, ainsi qu’à transmettre à Cynthia tous leurs «bons tuyaux» pour faciliter son intrégration.

Des voisins en Fête

voisins 2018 floralies Trèbes

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Aux Floralies et rue des Acacias, ils se retrouvaient pour une soirée conviviale à l’occasion de la fête des voisins…
■ Aux Floralies
Autour des bouquets des fleurs du jardin de Simone et de bonnes victuailles préparées par chacun, c’est la 8e année qu’ils passent à table entre voisins.
Malgré quelques absents pour soucis de santé, ils partageaient ce soir-là cette amitié et l’esprit d’entraide qui les lient au quotidien.
Pour le doyen de la soirée  et le «merdouzet» un même prénom: Michel. 86 ans pour l’un, 43 pour l’autre.
■ Rue des Acacias
Dans ce quartier plus récent, la solidarité et l’amitié sont aussi le ciment entre ces voisins et leurs enfants. Une union qui sait aussi se manifester quand ils doivent se mobiliser pour défendre leurs intérêts communs. Ce soir-là, il n’était question que de convivialité et ils constituaient une belle tablée pour cette fête des voisins.voisins 2018 acacias Trèbes

Questionnaire décalé à Francis Gibert

francis gibert

Une cuvée spéciale pour Christian

christian amici ptTOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI
C’est une initiative empreinte des valeurs et symboles chers à Christian Medves qui réunissait ses amis et sa famille samedi matin. Ils mettaient tout d’abord en bouteilles une cuvée spéciale, à partir d’un vin élaboré par Franck Alberti, qu’ils dédiaient à leur cher disparu. L’étiquette de cette cuvée porte les messages forts de cette intention. Appelée « Amici » (les amis) et flanquée du drapeau italien en référence aux origines de Christian, elle est aussi accompagnée de quelques lignes touchantes : « Cette cuvée est celle de Christian pour qu’à chaque flacon ouvert par ses amis reste un peu de son âme ici ». Juste en dessous un mystérieux hashtag #LCCLV, que seuls ses vrais proches peuvent interpréter, est en fait une devise de celui-ci. Ce ne sont que 170 bouteilles qui ont été scellées ce jour-là et chacun de ses amis et des membres de sa famille en a emporté une.
■ « Amici e famiglia »
Un peu plus tard, à l’heure du déjeuner, autour de Nathalie son épouse, de ses filles, l’esprit de franche amitié et de fête qu’aimait tant Christian était là. Un grand moment comme il l’aurait voulu. L’occasion de récupérer un tee-shirt floqué à son effigie le présentant dans une autre facette de sa personnalité, celle du sportif endurant qu’il était. Nul doute que ses proches renouvelleront les occasions de se souvenir de leur ami.
Notre vidéo : La mise en bouteille

Revenir en haut de la page