Infos flash

Archives des mots-clés : Collège

Au Collège … un véhicule électrique

Les collégiens à la découverte de Zaragoza

college Trèbes en espagneAu collège GastonBonheur, un lien s’est établi avec le collège Hijas de San Juan, de Zaragoza (que l’on nomme ici Saragosse) en Espagne. Après avoir accueilli les jeunes espagnols de cet établissement durant près d’une semaine, au printemps dernier, ce sont, cette fois, les jeunes collégiens trébéens qui font le déplacement en terres ibériques. Accompagnés des professeurs Karine Robert et Laura Bastouil, ils sont partis jeudi 27 septembre et profiteront de cet échange jusqu’au mercredi 3 octobre.
Leurs homologues espagnols leur ont concocté un programme qui leur permettra la visite, entre autres, du Monasterio de la Piedra, ainsi que du Palais de l’Aljaferia. En ce qui concerne le centre historique de Zaragoza, c’est à travers un jeu de piste que la découverte leur a été organisée. Les vingt-deux élèves de ce voyage scolaire sont hébergés par les familles, chez lesquelles ils pourront utiliser leurs acquis en langue espagnole, corriger leur prononciation et enrichir leur vocabulaire.

La Journée du Sport pour les 5e

college Trèbes  journée sport 2018La journée nationale du sport scolaire a eu lieu, ce mercredi, au complexe sportif du Cosec et sur les extérieurs et rassemblait l’ensemble des élèves des classes de 5e . La matinée a débuté par une activité de course pour tous, puis à l’heure de la collation, ils étaient réunis pour écouter Corina Santomaggio, la principale de Gaston-Bonheur qui leur présentait l’intérêt de cette journée. Outre la sensibilisation aux atouts que représentent les sports, elle mettait aussi en exergue la cohésion, la rencontre et l’échange permis entre les quelque cent élèves des quatre classes.

Ensuite, sur la pelouse, sur le terrain extérieur de handball et sur le parquet du gymnase avaient lieu, en turnover, des ateliers rugby, handball et football avec des équipes qui favorisaient la mixité. Les professeurs d’EPS, Gilles Collinet, Lionel Rajaona, et Jérôme Ferrin encadraient ce rassemblement avec le soutien de d’autres collègues professeurs.

Ils sont partis pour un séjour en Allemagne

collège Trèbes  voyage allemagneCette année ce sont les collégiens Trébéens qui sont partis rejoindre leurs homologues de l’établissement allemand Valentin Traudt Schule à  Großalmerode. Accompagnés par bien évidement Lars Doormann leur professeur d’allemand,  Sylvie Truillet et Olivia Andriuzzi, 39 élèves de classes de 5e, 4e et 3e, qui suivent l’enseignement de cette langue, font partie du voyage.

Leurs correspondants leur ont concocté un programme de cette semaine sur le thème « L’homme et ses valeurs » avec de nombreux points forts.
Après l’accueil dans l’établissement et dans les familles chez lesquelles ils seront hébergés, les collégiens de Gaston Bonheur visiteront  le musée municipal et le centre ville de Kassel. cette journée s’achèvera par une soirée franco-allemande. Après un week-end avec les familles, la journée de lundi sera une immersion dans l’établissement aux cotés de leurs correspondants en cours et en ateliers. Viendront aussi lors de ce séjour, la découverte du musée interactif de sciences naturelles de Wolfsburg et celui de “langue allemande ” à Bad Hersfeld. La dernière journée sera consacrée à la détente au parc d’attractions”Europark” à Rust.

Leur retour est programmé au vendredi 28 Septembre aux alentours de 7h00.

collège Trèbes  voyage allemagne parents

430 collégiens ont fait leur rentrée

collège trèbes rentree 2018Si tous les élèves du collège effectuaient la rentrée générale, ce lundi matin, les tout nouveaux arrivants de 6e étaient accueillis, à part, avec leurs parents, dans la salle du réfectoire, entièrement rénovée durant l’été. Première rentrée à Gaston Bonheur pour Corina Santamaggio, la nouvelle principale, et pour les 108 collégiens qui intègrent les 4 classes de niveau 6e . L’établissement compte à ce jour 430 élèves, soit 20 de plus que l’année scolaire dernière.

Peu de changement côté enseignants
En ce qui concerne le corps enseignant, une seule arrivée, celle de Mme Guichard, professeur d’anglais. Un état de fait qui laisse penser que les professeurs de l’établissement ont pleine satisfaction de leur cadre de mission et de son fonctionnement interne. Afin de permettre les meilleures conditions de rentrée pour les enfants et parents de 6e, Corina Santomaggio, accompagnée de François Guégaden, le principal adjoint, procédaient, dans un premier temps, à l’appel et confiaient les élèves à leurs professeurs principaux. Les parents de fratries pouvaient ensuite rejoindre leurs plus jeunes enfants pour leurs rentrées en maternelle et élémentaire. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’ils pouvaient revenir pour une nouvelle rencontre d’information du nouvel environnement de leur enfant. Ils y apprenaient notamment le principe sans note par lequel les progrès de l’élève seront évalués par niveaux de compétences.

Corina Santomaggio au poste de principale de Gaston-Bonheur

Corina Santomaggio collège  Gaston Bonheur TrèbesCorina Santomaggio prend avec enthousiasme la direction du collège GastonBonheur Un nouveau défi motivant pour cette dynamique quinquagénaire originaire du Vaucluse, qui met au service de l’établissement une longue expérience débutée à Montpellier, puis étoffée dans des responsabilités en collèges et lycées, notamment ces dernières années à la tête du collège Alain à Carcassonne, et tout dernièrement des Fontanilles à Castelnaudary. Son affectation à Trèbes était une surprise qui la ravit, notamment par le fait qu’elle va pouvoir s’appuyer sur le réseau de ses contacts déjà instaurés avec les institutions audoises. Motivée également par son arrivée dans un collège bien structuré, auquel elle à cœur d’apporter sa contribution.

Sa priorité est bien évidemment la réussite des élèves sur les plans scolaires et éducatifs de ceux qui seront les hommes et femmes de demain. Très attachée aux valeurs républicaines, elle a aussi pour leitmotiv l’indispensable travail avec les familles. Son engagement à Trèbes sera aussi sur la mise en place des réformes, comme celle du baccalauréat, pour optimiser la préparation des élèves. Pérenniser et accentuer le dispositif « devoirs faits » qui contribue à une équité des chances, sera aussi parmi ses objectifs. Maman de deux grands enfants, qui poursuivent leurs études ailleurs, Corina Santomaggio a la volonté de participer à la vie trébéenne à travers son tissu associatif ou autre.

La Dasen de l’Aude accueillait les lauréats du brevet

collège brevet TrèbesC’est au collège Gaston-Bonheur que Claudie François-Gallin, directrice académique des services de l’Éducation nationale (Dasen), de l’Aude accueillait solennellement les résultats de « ce premier diplôme qui marque la scolarité de notre école, de notre république ». Elle tenait ainsi à féliciter l’ensemble des élèves et des personnels.
Pour Dominique Ejarque, qui quitte l’établissement, la symbolique était forte puisqu’au terme de quatre années d’exercices, ce sont les jeunes qu’il avait accueillis en 6e à son arrivée qui aboutissent à la phase finale de leur scolarité en collège. La réussite de ce brevet 2018 à Gaston-Bonheur, se chiffre en 92 inscrits, 79 reçus, soit 86 % de succès. À l’énoncé des résultats individuels, par le principal adjoint, François Guégaden, le corps enseignant présent réagissait à de belles confirmations du travail fourni, mais aussi à de belles surprises. 15 mentions « très bien » et 18 « bien » illustrent ces réussites, mais ce sont celles des élèves présentant des handicaps, notamment du langage, qui ont été tout particulièrement salués.
L’obtention de ce brevet était également félicitée pour deux collégiens nouvellement arrivés sur le territoire français et qui ont intégré Gaston-Bonheur en cours d’année.

Rencontres autour du sport pour les élèves de cycle 3

college Trbes juin 2018La photo en grand format >> CLIQUEZ ICI

Durant toute une journée, le complexe sportif du Cosec était le cadre d’une rencontre des élèves de cycle 3 des Floralies et du collège Gaston-Bonheur.
Il s’agissait des 3 classes de CM2 de Xavier Chalard, Sophie Pérez et Rozenn Blanchard de l’élémentaire et des 5 classes de 6e . Sur la pelouse, sur le terrain extérieur de handball et sur le parquet du gymnase avaient lieu en matinée des ateliers rugby, handball et badminton avec des équipes mixtes. Les quatre professeurs d’EPS, Gilles Collinet, Lionel Rajaona, Marc Magnet, et Jérôme Ferrin encadraient ce rassemblement avec les enseignants des Floralies. Ils étaient épaulés par quelques autres enseignants. L’après-midi était consacrée à une course longue par groupes sur un parcours de 400 m. Pour ces épreuves, les élèves des classes de CM1 de Bérengère Duclos et Isabelle Vacker avaient rejoint leurs aînés.
Le repas de la pause déjeuner, sorti du sac, permettait à tout ce petit monde de mieux se connaître. Une rencontre qui a plu aux élèves de CM2 qui, l’an prochain, intégreront le collège qu’ils visiteront dans quelques jours.

college-cm2 trèbesLa photo en grand format >> CLIQUEZ ICI

Francisco et Mickaël gagnent le tournoi de baby-foot du collège

college tournoi baby foot Trèbes

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Le tournoi de baby-foot, disputé par de nombreux collégiens de Gaston-Bonheur, est une tradition reconduite d’année en année au sein du foyer socio-éducatif présidé par Jérôme Ferrin. Ils étaient 92 inscrits, soit 46 équipes, pour la première fois aussi nombreux. Pour cette édition 2018 qui était organisée par Aymeric Allègre, surveillant du collège, épaulé par Audrey. Au terme de ce tournoi les gagnants Mickaël Kommer et Franscisco Ferrera étaient les grands vainqueurs.
■ Faire vivre le foyer
Elyn Piedvache le Chapelier et Diane Caillol-d’Andréa étaient les gagnantes de la poule filles et ont pu intégrer les phases finales qui, ainsi, devenaient mixtes. Elles terminaient 4e au classement général. Les finalistes de chaque catégorie étaient eux aussi récompensés. Dominique Ejarque, le principal de l’établissement, était là, parmi eux, lors de la remise des prix. Il saluait le mérite de ceux qui font vivre le foyer tout au long de l’année, sous ses nombreux aspects, notamment, pour la gestion des plannings, qui permettent les présences d’encadrants, établis par Coralie Jacquet, conseillère principale d’éducation du collège. Il profitait de l’occasion pour annoncer de nouveaux aménagements et améliorations de cet espace. Il formulait l’intention de mise en place d’un home cinéma pour le mondial de foot, une nouvelle acclamée par les élèves.

Les collégiens de Gaston-Bonheur sur scène

college artiste a élève 3

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Sur la scène du Chai à Capendu, avait lieu l’aboutissement d’un travail d’écriture et d’interprétation, effectué par les élèves des quatre classes de 3e . Depuis février dernier, dans le cadre de la 13e édition du concept « d’Artistes à élèves », les jeunes auteurs étaient parrainés et épaulés par la chanteuse Dalèle. Ils ont livré, avec l’artiste à leurs côtés à l’accordéon, le fruit de leur créativité sur des thèmes divers, reflétant leurs préoccupations et sensibilités d’ados.
Pour ce concept « d’Artistes à élèves », initié à la base par Piémont d’Alaric, et piloté maintenant par Carcassonne Agglo, les teenagers de Gaston-Bonheur partageaient la scène avec ceux des classes de 3e du collège de l’Alaric. Les collégiens étaient accompagnés dans ce projet par les professeurs de français Gérard Bildan, Sophie Varennes et Kelly Trenque ainsi que Marie-Lyse Clavel professeur de musique.
Parmi les écrits réalisés en groupe ou en individuel, des références à la France, à la Résistance, à de grands hommes de l’histoire étaient très présentes, mais aussi des thèmes plus légers, de leurs univers d’adolescents. Après une sélection difficile des textes, il s’agissait de les travailler pour la mise en scène. Les genres musicaux étaient eux aussi divers : beatbox et piano accompagnaient certains élèves.

Le compostage expliqué aux collégiens

college covaldem Trèbes
À Gaston Bonheur, les Ambassadeurs de tri, Delphine Maury et Christian Payet, représentants de le Covaldem 11 (collecte et valorisation des déchets ménagers de l’Aude), sont intervenus auprès de toutes les classes de 6e sur le thème du compostage. Un sujet que, par ailleurs, Sylvie Truillet, professeur de science et vie de la terre, aborde dans son programme à destination des 6es. Les élèves de cinq classes ont, tour à tour, découvert ce principe de récupération et de conversion des déchets. À travers des outils pédagogiques interactifs, ils étaient sensibilisés au tri, apprenant ainsi à isoler les matières organiques concernées.
■ Les habitants des déchets
Leur était aussi expliqué le travail des micro-organismes dans le processus de compostage. Les collégiens découvraient également les communautés vivantes d’insectes, bactéries, champignons… qui y prennent place et contribuent à la transformation des déchets. Était également développé l’importance du tri en général, les différents containers pré- vus à cet effet, avec en ligne de mire la protection de la planète et la valorisation que représente le compostage. Le comportement citoyen, cher au chef de l’établissement, était bien évidemment en filigrane de cette sensibilisation. Les intervenants pré- sentaient aussi l’opération Adoptez un composteur de la Covaldem 11, une information qui devrait aussi intéresser les parents.

Les collégiens se sont mobilisés pour le Téléthon

college téléthon pt
Pour la deuxième année consécutive, le collège Gaston-Bonheur s’est impliqué dans l’action Téléthon menée sur la ville. Pour le principal Dominique Ejarque, c’est l’engagement des élèves et plus particulièrement celui des délégués de classe pour cette cause nationale qui est le propos le plus marquant dans cette mobilisation citoyenne. Servir la cause du Téléthon, être solidaire, faire cause commune contre la maladie sont les principes et les valeurs que le personnel de l’établissement a accompagnés dans cette opération qui a permis de réunir un montant de 530 € remis à Alain Amasse, coordinateur du comité trébéen et Jacques Gimenes le trésorier.
Le chef de l’établissement se réjouit de cette fraternité qui s’est manifestée dès les classes des plus jeunes au delà de la simple vente des produits Téléthon. Une intervention de JeanClaude Martin, référent Parcours de santé auprès des personnes concernées par une maladie neuromusculaire auprès des élèves de 3e a également contribué à la sensibilisation des collégiens. Ces temps de rencontres qui se voulaient interactifs leur ont permis de mieux connaitre notamment l’AFM et Téléthon, ce qu’est une maladie génétique, les diverses stratégies de recherche…

Charlotte et Manon gagnent le défi stop-motion

college Trèbes  finale stop motionAu collège Gaston Bonheur, une nouvelle illustration du principe EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) réunissant la technologie enseignée par Serge Wacker et les langues notamment l’allemand avec Laars Doormann était au cœur d’un nouveau concours. Le nouveau défi, qui concernait toutes les classes de 3e , était de réaliser un petit film sur la technique du stop motion. Sur le principe de la construction du dessin animé, c’est à partir d’une succession de photos (une moyenne de 300/minute), que les élèves ont créé le mouvement.

Durant un trimestre, par petits groupes, ils ont tout d’abord imaginé le scénario, créé l’objet principal de l’animation, le décor, puis procédé aux prises de photos et enfin réalisé le montage vidéo. L’inclusion des langues apparaissait au niveau des textes d’introduction, du générique…

La finale des quatre meilleures créations révélait des thèmes originaux: un fil de laine, une pomme de terre, un origami,une boule de papier prenaient vie à l’image. C’est l’animation imaginée par Charlotte et Manon à partir de la boule de papier qui a remporté ce défi jugé sur divers critères.

Nouvelle réussite des projets EPI de l’établissement, qui se distingue encore une fois par l’implication des collégiens et la parfaite coopération de professeurs de disciplines distinctes. Un constat qui réjouit le principal Dominique Ejarque qui encourage ces initiatives.

fleche L’animation de Charlotte et Manon      et les autres réalisations sur la chaine du Collège  Cliquez ICI 

Les collégiens dans les pas des résistants de la Montagne noire

college resistance ptLes membres du Souvenir français, autour de leur président Jean-Claude Hariot Lassiva, sont très mobilisés dans leur mission, et multiplient les actions pour transmettre aux jeunes générations la mémoire des hommes qui ont donné leur vie pour le pays et ainsi les honorer.

Ils sont à l’origine d’un projet auprès des élèves de classes de 3e du collège Gaston-Bonheur, axé sur la résistance, et plus particulièrement celle du département. En un premier temps, le colonel Collin est intervenu durant les cours du professeur d’histoire, Audrey Bouche, pour relater aux collégiens l’histoire des maquisards.

Au cours d’une sortie, deux classes se sont rendues à Trassanel pour un périple « dans les pas des résistants de la Montagne noire ». Les élèves y ont découvert que même si l’Aude, par sa situation géographique, n’a pas été un grand foyer de résistance, il a tout de même compté des maquisards et des réseaux souterrains, notamment le Corps franc de la Montagne noire, réunissant divers groupes des départements voisins. Guidés par le colonel et des membres du Souvenir français de Trèbes, les élèves ont pu imaginer ce qu’ont vécu ces résistants en ces lieux très proches d’eux. Ils ont ainsi, en une boucle, découvert plusieurs lieux de mémoire, dont le chemin escarpé de la grotte de Trassanel, où une plaque rappelle : « ce sentier fut le calvaire de 47 jeunes maquisards qui ont sacrifié leur vie pour que demain tu sois un homme libre ». Des témoignages d’un passé pas si lointain, que les collégiens ont pu appréhender au cours de cette journée.

college resistance2 pt

D’Artistes à élèves : les collégiens choisissent leurs textes avec Chouf

college artistes a eleves ptDeuxième rencontre avec le chanteur toulousain Chouf, dans le cadre de la 12e édition du concept « d’Artistes à élèves », initié à la base par Piémont d’Alaric, et piloté cette année par Carcassonne Agglo.

Les quatre classes de 3e, qui sont accompagnées dans ce projet par les professeurs de français Gérard Bildan, Florence Mendez et Céline Monnier, avaient transmis à l’artiste les textes qu’ils avaient créés, seuls ou à plusieurs. L’heure était au choix de ceux qu’ils présenteront sur scène le 1er juin prochain, au Chai à Capendu, où les élèves rejoindront trois classes du collège de l’Alaric. Les collégiens ont démontré une importante implication dans des thèmes divers auxquels ils sont sensibles. Certains sur des sujets légers de leur quotidien, d’autres profonds comme celui qui évoque le décès d’un ami. Chouf confiait à Dominique Ejarque, le principal de l’établissement, qu’il les considérait de grande qualité. Après une sélection difficile, les textes étaient ensuite relus en musique avec l’artiste à la guitare.

Il leur confira une bande-son pour qu’ils puissent travailler leurs interprétations pour le grand soir. La créativité des jeunes rédacteurs, qu’ils révéleront sur scène à travers la lecture et de l’expression orale, sera accompagnée par le violon d’une collégienne.

Gaston-Bonheur, centre de « certification allemand »

college allemand ptLe collège Gaston-Bonheur était l’un des centres de corrections de « Certification Allemand » de l’académie de Montpellier. L’établissement trébéen a été choisi pour représenter les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales. Ce diplôme d’acquis de la langue allemande, qui concerne les élèves de classes de 3e et 2de , est reconnu dans de nombreux pays. Cette certification est basée sur quatre épreuves, deux (en écrit et oral) concernant la compréhension et deux autres permettant d’évaluer l’expression (également en écrit et oral). Une attestation pour chaque élève participant regroupe les résultats de ces quatre évaluations qui sont qualifiés par les notations B1 (niveau indépendant) ou A2 (niveau élémentaire). Les candidats qui obtiennent une notation pour les quatre épreuves se voient décerner un diplôme.

Seize professeurs, qui dispensent l’enseignement de cette langue, venus des deux départements, étaient réunis pour corriger quelque 200 copies. Concernant le collège Gaston Bonheur, parmi les élèves de Laars Doormann, ils étaient seize collégiens sur vingt à participer à ces épreuves.

Champions de l’Aude UNSS

college unss pt2college unss 2 ptDes collégiens représentaient Gaston Bonheur au championnat départemental UNSS athlétisme estival des collèges qui avait lieu à Carcassonne mercredi dernier.

Ils étaient douze à représenter le collège Gaston-Bonheur dans les catégories minimes mixtes (essentiellement issus de classes de 3e ) et benjamins mixtes (de 5e et 6e ). Deux équipes de six se sont mesurées aux autres jeunes venus d’autres collèges du département dans plusieurs disciplines : course, relais, sauts, lancés…

Pour les minimes : Manon Andreu, Alexandre Fortes, Mattéo Mirabile, Diego Paule, Ethan Randle, Alizée Mahdjouba et chez les benjamins Sara Andreu, Bastien Piccolo, Marjorie Fenasse, Noé Pasquiet, Julien Percebois, Tom Rabany.

Au classement par établissements, l’équipe minime mixte honore Gaston-Bonheur du titre de champion de l’Aude. Au général le collège trébéen se classe 2e . L’assiduité, la motivation et les qualités sportives de ces jeunes qui suivent des entraînements tous les lundis et des séances au stade Domec sont ici récompensées. Certains sont dans cette démarche depuis quatre ans avec leur professeur d’EPS Gilles Collinet qui considère qu’il s’agit d’« un résultat exceptionnel pour une génération exceptionnelle ».

Il prépare maintenant les championnats d’académies se dérouleront à Saint-Chély-d’Apcher en Lozère, le 10 mai.

Journée sécurité routière pour les élèves de troisième

college prevention routiere ptComme chaque année, les élèves de 3e ont suivi en rotation les ateliers qui entrent dans le cadre de leur préparation aux épreuves de l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR). Cette certification est indispensable dès l’âge de 14 ans pour la conduite d’un cyclomoteur.

Pour s’enquérir des dangers de la route, ils ont délaissé français, maths et histoire pour une journée de prévention. Divers aspects étaient développés par les intervenants départementaux de Sécurité routière… Avec pour support un document vidéo pensé pour toucher les adolescents, les dangers de l’alcool, l’importance d’un capitaine de soirée (ou Sam) qui ne boit ni ne fume… étaient abordés. Les collégiens constataient sur un simulateur de conduite cyclo, les erreurs de comportements à ne pas commettre. C’est sur le testochoc que s’imposait pour eux l’évidence du port de la ceinture. La démonstration, d’un choc frontal à seulement 7 km/h était plus probante qu’une longue causerie. Autre thème : la déformation de la vision due à l’abus d’alcool. Ce sont des lunettes déformantes qui leur ont permis d’estimer l’altération de la perception de l’environnement. Enfin deux membres de la gendarmerie nationale leur exposaient les effets des prises de stupéfiants, les sanctions encourues…

yes Une journée bien conçue… des connaissances à rappeler à leurs amis et chauffeurs dans de multiples circonstances!

Les 3èmes maîtrisent les nouvelles technologies

college finale clip vidéo ptTOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Un concept qui initie les collégiens de classe de troisième au monde de l’entreprise et des nouvelles technologies.

Sur le principe EPI (Enseignement Pratiques Interdisciplinaires) un projet réunissant la technologie enseignée par Serge Wacker et l’allemand par Laars Doormann concerne les quatre classes de troisième. Quatre mini-entreprises virtuelles ont été créées, New Tech, High-tech Connect, Neo Design et Média Clic. Le but étant d’initier les jeunes à la vie économique et au monde de l’entreprise en leur faisant réaliser l’ensemble des tâches d’une structure spécialisée en communication vidéo.

Des vidéos en quatre langues
A travers ces réalisations, les élèves développent notamment des compétences en langues vivantes et dans les nouvelles technologies numériques. Ils ont une ouverture sur l’Europe, en proposant des vidéos en quatre langues. Ils alimentent un site web commun (http://com11.neowp.fr/) et un portfolio personnel sur Mahara (ENT LanguedocRoussillon).

La 3ème D à l’honneur
Un défi par trimestre met en compétition les quatre classes et cette semaine avait lieu la finale du premier trimestre qui consistait en la réalisation d’une interview à travers un cahier des charges strict.

  • interview de 2 à 4 min
  • 20 plans minimums, 40  plans maximum, filmés avec 3 caméras sur pieds
  • respect des règles de composition d’une image (cadrage)
  • prise de son de bonne qualité (doublage son obligatoire avec dictaphone).
  • éclairage digne d’un plateau télévision (3 éclairages artificiels au minimum)
  • titrage et générique (inséré en début et en fin de clip)

Les élèves (par binômes) avaient assuré un rôle précis correspondant à un métier. Devant un jury composé de membres du personnel, mais aussi de parents, chaque classe présentait son clip. À l’issue des notes attribuées, c’est « l’entreprise » Neo Design de la 3e C qui avec son interview de Coralie Jacquet, conseillère principale d’éducation du collège, remportait ce 1er challenge.

😉 Big up les jeunes !

fleche Ci dessous la vidéo du clip gagnant !!
😉 Vous pouvez voir les autres vidéo sur leur site com11.neowp.fr

Les 5èmes de Gaston Bonheur participent à « Collèges au Théâtre »

college-theatreTOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Un atelier interactif, puis en mai la découverte d’une pièce au théâtre de Pennautier sont au programme des élèves.

Les élèves des quatre classes de 5ème de Gaston Bonheur, accompagnés de leurs professeurs de français Florence Mendez et Gérard Bilban, participent à « Collèges au théâtre ». Ce dispositif est mis en place par le Conseil départemental et coordonné par l’ATP de Carcassonne et de Lord. Le point d’orgue de ce concept aura lieu en mai prochain, avec la représentation théâtrale de la pièce « Le trait d’union » au théâtre de Pennautier.

En préambule, au collège, il s’agissait cette semaine d’un atelier de deux heures, animé par la truculente comédienne Laurence Teyssère. En premier lieu, l’intervenante instaurait un dialogue à propos du théâtre qui permettait notamment de corriger quelques confusions avec le monde du cinéma. Laurence Teyssère a su créer le climat optimal pour inciter les élèves à donner de leur personne dans un deuxième temps, à travers des exercices. Les collégiens se sont essayés à l’interprétation, en devant par exemple exprimer des sentiments dans une posture figée. La comédienne abordait également l’importance de la diction en s’appuyant, là aussi, sur la participation des jeunes.

Les professeurs s’appuieront sur cette expérience pour leurs cours sur le théâtre, au programme cette année. L’un d’eux leur fera étudier le texte « Les fourberies de Scapin » et pourra donc, à partir de cette rencontre et de cette approche du théâtre, amener les élèves à mettre en scène certains passages.

fleche Notre vidéo : Les élèves en action…  😉  ou plutôt en posture figée !

Remise des brevets à Gaston Bonheur

college brevets

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

😉 Toutes nos excuses pour les “flous” et les absents du diaporama 

Les élèves, qui l’année dernière étaient les grands de troisième, étaient conviés au collège pour y recevoir leur diplôme du brevet session 2016. Le chef d’établissement Dominique Ejarque étant souffrant, c’est son adjoint François Guégaden qui accueillait les anciens élèves de Gaston Bonheur et leurs parents. Juste avant la cérémonie de remise, le maire Eric Ménassi était passé saluer le travail de l’équipe pédagogique.
Les chiffres ce jour-là révélaient l’excellent taux de réussite des collégiens. Les 82,8 % de succès de l’établissement reflètent la qualité de l’enseignement dispensé. Sur les 93 candidats présentés, 78 étaient admis. 7 d’entre eux avaient obtenu la mention très-bien, 20 la mention bien et 27 la mention assez-bien.
Certains récipiendaires recevaient également lors de ce rendez-vous leur certification en langue allemande ainsi que que le diplôme d’honneur du concours national de la Résistance.
C’est autour d’une collation que la cérémonie se poursuivait, l’occasion pour les jeunes de profiter encore un peu de ce cadre dans lequel ils ont dessiné leurs souvenirs de collégiens.

Samedi 28 mai : Un pique nique pour les anciens de Gaston Bonheur

collège anciens avril2016  2

Après un génial premier rendez vous le temps d’un apéro début avril (revoir notre reportage Cliquez ICI) , Virginie convie les anciens de Gaston Bonheur à cette fois un super pique nique dans l’esprit auberge espagnole.
Les inscriptions ouvertes depuis quelques jours comptent déjà une  soixantaine d’anciens élèves, 11 professeurs et …. Mr Botella

Voici cette nouvelle invit de Virginie 

Vous avez 30 ans et plus (né entre 1986 et 1964) vous avez été scolarisé au COLLEGE Gaston bonheur à TREBES :

Un pique-nique de retrouvailles aura lieu LE SAMEDI 28 MAI à midi sur le stade du collège.

Sur Facebook cliquez ICI

  • Pour y participer, demandez Gaston Bonheur en ami, un message privé vous demandera des renseignements pour vous identifier.
  • Dès que vous serez accepté en ami, vous aurez l’invitation pour le pique-nique.
  • Inscrivez vous rapidement et partagez pour retrouver vos potes ce jour là et profiter un max ….

Come Back plein d’émotion pour les anciens de Gaston Bonheur

 

TOUTES NOS IMAGES DES RETROUVAILLES >>> CLIQUEZ ICI

Le temps retrouvé…
Vingt ans après, il courent, chevauchent et ferraillent toujours, sur les routes de France ou d’Angleterre. Leurs bras, comme leurs langues, n’ont rien perdu de cette vigueur étincelante qui les faisait déplacer les montagnes et réussir l’impossible. Leur amitié, dans les moments critiques, ressoude leurs quatre lames comme limailles autour d’un seul aimant.

C’est avec ces mots, empruntés à Alexandre Dumas, que Dominique Ejarque préludait ce moment de fraternité qu’il avait permis ce soir-là pour les anciens qui avaient répondu à la main tendue de Virginie Baiget.
Il poursuivait …

college dominique ejarque… vous allez tous vivre avec nous, des moments d’intense émotion car je n’ai pas retrouvé (peut-être n’ai-je pas assez cherché) dans les annales du Collège de moments de retrouvailles comme ceux qui nous réunissent à cette soirée de printemps. Il y a quelques mois, à l’occasion d’une rencontre avec Madame Baiget, elle-même ancienne élève, j’ai exprimé le souhait de réunir les anciens élèves comme j’ai toujours eu le plaisir de le faire lors des 16 années passées dans des lycées français de l’étranger.

Lorsque j’ai vu ses yeux briller à la seule évocation d’une rencontre d’une génération d’anciens élèves, j’ai compris que nous tenions là une magnifique occasion de souder une belle communauté.
Madame Baiget m’a alors proposé d’aller à la recherche des anciens de Gaston Bonheur à travers les réseaux sociaux…
Nous ne nous doutions pas, elle et moi, que nous susciterions un tel engouement.
Le flot des réponses reçues laissait percer chez chacun d’entre vous une pointe d’émotion à la seule idée de pouvoir se revoir, de se retrouver dans votre collège, d’arpenter à nouveau ces couloirs tant de fois parcourus, d’échanger les anecdotes, de redécouvrir les visages de ceux qui ont partagé votre vie durant ces quatre années.

Remonter le temps, l’espace d’un soir, retrouver le temps des jeunes années, l’insouciance de vos 15 ans. Un vrai Bonheur!
Mais bien au-delà de la nostalgie, c’est d’attachement à votre terre, à vos racines, à votre école qu’il s’agit. Vous avez la fierté d’être « passé » par Gaston Bonheur. C’est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre collège, le faire rayonner comme il le mérite. Ce soir vous serez heureux, heureux de savoir que ce collège vous ouvre grandes ses portes et qu’il compte sur vous pour maintenir sa flamme, tant que vous en garderez la mémoire il demeurera plus vivant que jamais.

Alors 20 ans après… bienvenue au collège Gaston Bonheur de Trèbes

Venait le tour de Virginie, à laquelle tous doivent la réussite de cette géniale démarche!

virginie baigetTout d’abord, je suis ravie que l’on soit tous réunis ce soir, c’était un gros challenge mais connaissant l’attachement des Trébéens à leurs racines, j’ai toujours été confiante. J’ai le plaisir de revenir très souvent au collège grâce à mes enfants, mais pour beaucoup, c’est un grand retour ! C’est un moment plein émotion qui va nous permettre de faire un bond en arrière de 20, 30 ou 40 ans, de retrouver les personnes et les lieux qui nous ont aidés à nous construire et qui ont fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui.

Pour cela je voulais remercier et féliciter Monsieur Ejarque, pour m’avoir permis de me lancer dans cette aventure, sans son ouverture d’esprit et sa volonté de partage, un tel projet n’aurait jamais pu se réaliser. Merci également à Madame Piquemal pour son aide dans l’organisation.

Dès que j’ai parlé de ces retrouvailles à un copain de collège, il m’a aussitôt suivi. Son épouse et lui se sont lancés sans hésiter dans cette aventure, nos réunions de travail ont toujours été très constructives, surtout en début de soirée, à la fin ça l’était moins. Alors merci à Fred et Céline Bouté pour avoir été là. Merci à Michael, mon mari, qui a suivi chaque étape pas à pas, même s’il faut avouer que cela le passionnait moins qu’un match de hand.Merci à tous ceux qui donnent un coup de main ce soir que ce soit à l’entrée où tout au long de la soirée.

Mais le remerciement le plus chaleureux sera pour la personne qui nous a accueilli tous les matins pendant des années. Quand j’ai annoncé sa venue sur Facebook, j’ai cru qu’il me fallait planifier un ordre de passage, tellement tout le monde rêvait de se faire « tirer les oreilles », certains pour se remémorer de bons moments, d’autres pour enfin goûter à ce don particulier qu’avait notre CPE préféré. Merci donc à Monsieur Botella d’être avec nous ce soir. On peut le féliciter pour sa patience, sa gentillesse et pour tout ce qu’il a apporté à toutes les générations trébéennes. Pour cela il sera l’invité permanent de tous les événements que l’on fera…

Pierre Botella, leur CPE préféré leur disait son émotion … 

pierre botellaVous comprenez que j’ai pris dans la figure 20 à 30 ans d’un coup…

j’ai toutes les émotions qui remontent…  je ne suis pas un homme de discours, je n’ai jamais été un homme de discours, j’ai été toujours un homme d’action et d’action directe. Je voulais remercier tous les organisateurs de cette manifestation. Ils ont eu une très bonne idée car je vous le confirme Monsieur Ejarque que cela ne s’est jamais pris à ma connaissance et j’ai passé 28 ans dans ce collège. Je voulais vous remercier Monsieur le principal d’avoir permis que cela se passe ici, dans cet établissement parce que c’est le lieu où l’on peut se retrouver tous les anciens.
Moi personnellement j’ai passé 28 années de ma vie dans ce collège je le connais par cœur : je connais tous les coins, les recoins, je connais tous les coins stratégiques. Je peux y aller les yeux fermés, les yeux bandés je peux vous amener dans tous les endroits, mêmes les sous-sols. J’ai des anecdotes… alors vous savez, il y en a qui vous le diront là, ça fait beaucoup de bien et je suis très ému. Je voudrais vous remercier de m’avoir invité, je suis…

Aujourd’hui, et vous ne l’avez pas fait exprès, 1er avril, cela fait 13 ans que je suis à la retraite.
Ce que je peux vous dire, c’est que pendant 13 ans j’ai souvent pensé à vous, très souvent, parce que je me suis régalé dans ce métier. Ça a été une passion pour moi, merci encore une fois!

Ecoutez leur émotion sur la vidéo ci-dessous

Un autre rendez-vous de grande envergure le samedi 28 mai …

Ils étaient très nombreux, attachés à leur collège, portés par l’envie de retrouver “leurs anciens”,  mais n’ayant pas pu être là:  Trop loin, indisponibles ce soir là… Alors Virginie, heureuse de la réussite de ces retrouvailles, a pensé la suite de cette formidable aventure autrement. Pour que tous ceux qui le souhaitent puissent s’organiser, venir en famille… elle travaille déjà à un immense pique nique. La rencontre sera élargie aux profs, personnel…. Notez déjà cette date… Vous pourrez en retrouver les détails très bientôt sur la page FaceBook de l’événement.

TOUTES NOS IMAGES D’ARCHIVES >>> CLIQUEZ ICI

Les images de nos archives…

Nous avons conservé dans nos archives les photos (même si elles sont quelques peu abîmées) du temps où, avec la casquette de correspondant pour le journal Midi Libre, nous couvrions les événements du collège. Alors voici, en vrac, des clichés qui datent des années 90 : Des tas d’élèves, des profs, des membres du personnel… et bien évidemment notre incontournable Pierre.

college classe d'hier

TOUTES LES PHOTOS DE CLASSES RECUPEREES >>> CLIQUEZ ICI

Les photos de classe

Nous avons trouvé, ici et là, 62 photos de classes du Collège…. ici aussi, nous vous les livrons en vrac… Vous y êtes peut-être !

Appel à vous pour enrichir cet album 

Si vous avez des photos de votre (vos) classe(s) qui ne sont pas sur ce diaporama ( ou de bien meilleures qualités) faites nous les parvenir nous les ajouterons avec le défi de couvrir toutes les années de Gaston Bonheur. Scannez-les en haute résolution ( ou au mieux), si vous n’avez pas  de scanner, confiez-les nous, nous le ferons pour vous! Pensez à nous communiquer la classe et l’année, nous nous appliquerons à les dater. !
contact@atrebes.com  ou nous contacter au 06 38 84 09 90

🙂 C’est un moyen de les partager et de récupérer  celles que vous n’avez pas et qui vous tiennent à cœur !

Pour récupérer les photos : sur les photos en plein écran
il vous suffit de faire : clic droit enregistrez sous 

Les grands écoliers ont découvert leur futur collège

college-visite-cm2 2015juin-ptPas facile « d’entrer chez les grands » ! Alors pour contrer cette difficulté,  la direction du Collège  accueille chaque année, tout au long d’une journée, tour à tour les écoliers les CM2 des trois écoles de notre ville. Au cours de ces derniers jours,  ils sont partis en immersion dans les murs qui se seront les leurs, dès la rentrée prochaine. De judicieux « ateliers » les menaient  à la familiarisation des lieux sur un principe de chasse aux trésors, puis à une immersion au CDI pour appréhender le fonctionnement de cet « outil » tout nouveau pour eux. Il s’agissait aussi, de découvrir le carnet de liaison et autres aspects spécifiques du Collège.

Prévention à la Sécurité Routière pour les 3èmes

college sécurité routière mars 2015

103 élèves de 3ème de Gaston Bonheur ont suivi en rotation 5 ateliers qui entrent dans le cadre de leur préparation aux épreuves de l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR).
Divers aspects étaient développés par 3 intervenants départementaux de Sécurité Routière…
Avec pour support un document vidéo pensé pour toucher les teenagers , les dangers de l’alcool, l’importance d’un capitaine de soirée ( ou Sam) qui ne boit ni ne fume… étaient abordés. Dans une autre classe,  les collégiens  constataient  par eux même sur un simulateur de conduite cyclo, les erreurs de comportements à ne pas commettre. Sous l’abri à vélo, c’est sur le testochoc  que s’imposait pour eux l’évidence du port de la ceinture. La démonstration, d’un choc frontal à seulement 7 km/h était plus probante qu’une longue causerie. Autre thème en ce même lieu: la déformation de la vision due à l’abus d’alcool. Ce sont des lunettes déformantes qui leur ont permis d’estimer l’altération de leur perception de l’environnement. ( nos vidéos des ces deux thèmes)
Autre atelier animé par un représentant de Prévention Maif, les accompagnait dans la découverte de la législation assurance, notamment le mode d’emploi d’un constat amiable. Enfin deux membres de la Gendarmerie Nationale leur exposaient les effets des prises de stupéfiants, les sanctions encourues…

Cette journée bien conçue… une bonne base en attendant le permis et des connaissances à rappeler à leurs amis et chauffeurs dans de multiples circonstances.

Nos images et vidéos

 
Si vous consultez le site sur un Ipad vous pouvez voir les images de ce sujet en Cliquant ICI

Go to London pour les collégiens

college départ londres mars2015-psCliquez ICI pour voir notre photo en grand format

Dimanche, à l’heure du départ pour une semaine à Londres, c’est un crachin familier aux British’s  qui accompagnait les élèves de 3ème.  Ils étaient escortés de Luce Botella leur prof d’Anglais, mais aussi de Yassine Fletcher prof d’Histoire et Géo qui aura de nombreuses opportunités de leur dispenser son enseignement puisque le thème de ce séjour est la  seconde guerre mondiale. Au programme donc, de nombreuses visites de musées illustrent ce sujet. L’équipe accompagnatrice de cette semaine est aussi composée de Sylvie Truillet prof de SVT et et Jérôme Ferrin prof d’EPS.
Internet permet de nos jours aux jeunes de donner des nouvelles, en live, aux parents qui apprennent ainsi que la météo là-bas est finalement plutôt favorable et que tout se passe bien pour leur progéniture.
Nos images des prof, élèves, parents, frangins et amis à l’heure du départ

 
Si vous consultez le site sur un Ipad vous pouvez voir les images de ce sujet en Cliquant ICI

Un Forum pour l’Orientation à destination des 4èmes

college-jan2015 forum orientationLa Municipalité avait mis  la salle expo de l’OMSL  à disposition du  CIO (Centre d’Information et d’Orientation), qui accueillait des collégiens de 4ème  de Gaston Bonheur mais aussi des établissements de Capendu, Rieux et Cuxac.  Pour ne pas choisir dans la précipitation en 3ème, ce forum leur donne dès à présent de précieuses informations qui leur permettent d’appréhender les diverses possibilités d’orientation et  de choix parmi les formations existantes.

A la Bibliothèque les Collégiens ont rencontré l’Auteur Florian Ferrier

biblio-college-auteurLa bibliothèque « La maison des mots » accueillait Florian Ferrier auteur du « 8ème continent » ouvrage sélectionné pour le prix littéraire d’un livre à l’Aude. Florian Ferrier rencontrait des élèves du Collège Gaston Bonheur accompagnés de leur professeur de Français . Après un temps consacré à la lecture d’extraits du livre de l’invité, il était temps d’entrer dans la phase interview.

« D’un livre à l’Aude » est le prix littéraire des adolescents dont le but est de promouvoir la lecture auprès d’eux. Les adolescents s’engagent à lire quatre romans et à voter. Cette année les quatre romans sélectionnés sont : « Les 3 vies d’Antoine Anacharsis » d’Alex Rousseau; « Swing à Berlin » de Christophe Lambert ; « Hate list » de Jennifer Brown et « Le 8 ème continent » de Florian Ferrier.

Le prix d’un livre à l’Aude est soutenu par le Conseil général de l’Aude. Il est organisé par la bibliothèque départementale de prêts et le centre départemental de documentation pédagogique de l’Aude avec la collaboration des bibliothèques du réseau départemental, des documentalistes des lycées et collèges, et des libraires.

Le concept d’Un Livre à l’Aude 2014 Cliquez ICI

Nos Images


Si vous consultez le site sur un Ipad vous pouvez voir les images de ce sujet en Cliquant ICI

Pour traverser, il faut voir et être vu…

college-securité2013decPour traverser, il faut voir et être vu… C’est ce que les animateurs de l’ADATEEP(*) de l’Aude ont répété aux élèves des quatre classes de sixième du collège Gaston Bonheur. Dans cet établissement, de nombreux élèves empruntent les transports scolaires tous les jours. Pour la plupart d’entre eux, c’est la première fois qu’ils empruntent un tel véhicule sans encadrement. A cause de l’influence des plus grands, de la méconnaissance des dangers, ils peuvent mettre leur intégrité ou même leur vie en péril. C’est ce qui a motivé Madame Gourlay, principale adjointe du collège, à mettre en place cette journée.

Les déplacements en autocar sont très sûrs ; peu d’accidents sont à déplorer. Ce n’est que rarement lorsque le car circule, mais bien plus aux points d’arrêt, lors de la montée ou de la descente du véhicule que surviennent les victimes les plus graves ou les décès. Michèle et Bernard MORGANTI, les animateurs, le disent et le répètent : « Il ne faut traverser ni devant, ni derrière le car, mais attendre que le véhicule se soit éloigné pour traverser avec une visibilité correcte. ».

Après la projection d’une courte vidéo, le débat a sensibilisé les élèves à leur comportement au cours du transport, au respect des autres et du matériel, au port de la ceinture de sécurité ou à sortir vite en cas d’incendie ou de stationnement sur la bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute.

L’entreprise Couchouron avait mis gracieusement un car à disposition. Il a permis de voir les angles morts du véhicule, ses éléments de sécurité et de réaliser les exercices pratiques d’évacuation rapide. Le conducteur, présent toute la matinée, a pu leur dire ce qu’il voyait et ressentait tous les jours.

(*) ADATEEP : Association Départementale pour les Transports Educatifs de l’Enseignement Public – www.adateep-aude.com

Leurs images:  Les élèves sont attentifs aux explications de l’animatrice & Présentation de l’angle mort devant le car.

college-securité2013dec-2

Towards London … pour les collégiens

college-départ londres nov2013Ils sont partis, direction Londres pour visiter durant une semaine la capitale du Royaume-Uni.  Les 47 élèves accompagnés de Florence Fleury leur Principale, et des professeurs Luce Botella ( anglais) , Yacine Fletcher (histoire et géo) , et Nicolas Guilloteau (Physique) étaient les participants de cette 4ème édition de découverte de Londres. A l’heure du départ la météo semblait vouloir les préparer  au climat londonien…

Revenir en haut de la page