Infos flash

Archives des mots-clés : Campo

Patrice et Myriam nous présentent la nouvelle carte d’El Campo…

el campo Trèbes Patrice et MimiParmi les nouveautés ils nous invitent à déguster “Joues de porc confites crème aux morilles”, “velouté de butternut et ses croûtons de foie gras”, ” Œuf mollet crème champignons”. Vous retrouverez bien-sûr les pizzas (sur place ou à emporter).

Les menus Cliquez ICI
Les entrées: Cliquez ICI

Les viandes poissons pizzas Cliquez ICI

Mercredi 21 Juin: Fête de la Musique à El Campo

campo juin2017 site

À El Campo, Patrice et Myriam succèdent à Serge et Martine

campo ptC’est officiel depuis mardi, Serge et Martine Bérard, qui aspirent à un légitime repos, tirent leur révérence tout en douceur, en passant le relais à Patrice Poy-Marti et Myriam, sa compagne. Après un bac économique et social, Patrice est arrivé en ces murs il y a 13 ans, pour seulement un job d’été et finalement, n‘en est jamais reparti. Entré au service en salle, il a aussi régulièrement remplacé Serge en mettant la main à la pâte… À pizza bien sûr.

La confiance s’est installée, et Serge et Martine lui ont donné de plus en plus de responsabilités. Notamment celle de les seconder auprès des jeunes qui ont été formés dans ce restaurant, certains sortis majors de promotion. Patrice, qui encadrait « l’équipe service », transmettait à son tour toutes les valeurs de la profession qui lui avaient été inculquées par ses patrons. Ces dernières années, ils lui confiaient aussi les clés et la gestion de l’établissement en leur absence.

Martine et Serge laissent aujourd’hui cet établissement qu’ils ont créé et développé, à celui qui les a accompagnés tout au long de cette aventure… À leur fils spirituel en somme.

Patrice, affectueusement nommé Poy (Poï), prend ici les rênes sur de solides bases puisqu’il garde le personnel en cuisine et en salle. Myriam, sa compagne depuis 10 ans, le rejoint dans ce nouvel engagement synonyme de tournant majeur dans la vie de ce jeune couple. Ensemble, ils apporteront à la clientèle une continuité dans l’esprit «El Campo» qui fait sa renommée et auquel Patrice a contribué. Au fil du temps, il y ajoutera bien évidemment sa patte.

flecheSous la fine plume de Franck Alberti l’Histoire d’El Campo 

Le 27 novembre 2004 a eu lieu à Trèbes la plus aléatoire mais néanmoins trépidante inauguration qu’un restaurant a pu connaître dans toute l’Occitanie depuis que l’homme a inventé les normes…

Depuis ce jour là, El Campo n’a pas cessé d’écrire ses lettres de noblesse sous la houlette de Martine et de Serge qui ont accepté sous mon insistance de traverser l’avenue des Capucins du côté pair au côté impair. Lors du repas “d’entrée” de la rue du castela, un éclair déchira le ciel pour laisser place à une belle amitié entre deux mecs aux grands cœurs. Peu à peu, les objets et les Hommes ont pris leurs places dans l’établissement, les tonneaux et autres outils de la vigne étaient figés en déco avec, en apparence, les initiales des heureux donateurs, FA par ici, CB et JP par là comme autant de clins d’œil qui illuminent les lieux encore aujourd’hui.

Mais le plus fort à cet endroit, c’est la table, celle de René en rentrant à droite, a l’emplacement même où se trouvait jadis la Mercedes de l’oncle Cougnenc. Cette table à tout vu et tout entendu, des fous rires les plus fous aux discussions sérieuses les plus sérieuses. Autour de cette table, 1000 fois le monde a été refait et parfois en réalité… Tres Bes, les expositions, le club taurin, les campagnes politiques de tous bords, l’origine du retour des corridas formelles à Carcassonne en 2010 même si on ne sait toujours pas “qui a commandé”…

Tant de choses ont démarré ici sous l’oeil malicieux de l’ami Daniel Dumas qui a eu la bonne idée de casser son fusil sur l’épaule pour ne blesser personne et celui inquiet de l’artiste Alain Clinard dont les oeuvres, qui donnent vie aux murs, captent plus de lumière qu’il n’en rentre par les fenêtres.

En transmettant au Poï qui fait partie des meubles depuis le début de l’aventure, Serge et Martine cultivent l’idée selon laquelle El Campo n’est pas qu’un simple restaurant mais un endroit où les gens viennent d’abord pour venir et ensuite pour manger comme Denis qui venait tous les lundis, Guigue tous les vendredis et Jeff à chaque fois qu’on ne l’attendait plus… L’ancien Monastère des Capucins sera devenu au fil des ans un lieu de mémoire culinaire et festive et il appartient désormais au Poï de reprendre le capuce pour perpétuer la pieuse tradition en réinventant de nouveaux sujets de connivence pour les fidèles et les nouvelles ouailles qui n’aspirent qu’à percer le secret du miracle du vin, ce secret qui doit refaire de l’homme ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : l’ami de l’homme.

flecheNous avons conservé ceci ! Une pensée pour Daniel, grand ami de Martine et Serge, qui avait signé ce papier! 

campo 2004

Dimanche 7 Août : Le Banquet Occitan

Banquet Occitan2016Le banquet occitan, qui l’année dernière avait réuni 350 convives, est à nouveau confié, à Martine et Serge Bérard d’El Campo. Le maire Éric Ménassi, la conseillère municipale chargée des animations Laetitia Laroche et Marie Biel présidente de l’Office de Tourisme partenaire de cet événement, faisaient cette semaine un dernier point à ce sujet. L’organisation permettra cette fois d’accueillir jusqu’à 400 convives.

Pour ce rendez-vous gourmand du repas de midi du dimanche 7 août, Serge Bérard et le chef de cuisine de son établissement André  Monteillet, ont élaboré un menu en parfaite adéquation avec le thème de ces journées « Tresbès et Festad’Oc ». En entrée, ils ont choisi l’œuf mimosa, qui a été incontournable pour de nombreuses générations lors des repas de famille dominicaux. Il sera présenté sur sa coque de tomate fraîche avec des olives noires et accompagné de mousse de canard. Le plat de résistance sera un clin d’œil à nos voisins catalans, puisqu’il s’agira de boules de picoulat (mélange de viandes de bœuf et agneau) accommodées de sauce à base de tomates. En accompagnement de ce met principal, on retrouvera le haricot du Lauragais. Le bras de Vénus à la crème pâtissière, qui fait également partie de nos recettes traditionnelles, sera le dessert de ce repas aux saveurs régionales.

Il est prudent de réserver, puisque lors de la première édition les organisateurs avaient atteint le quota et s’étaient vus contraints de refuser les retardataires.

Les infos indispensables: Le prix des repas est de 15 € pour les adultes et 10 € pour les moins de 12 ans. Réservations au Restaurant El Campo  04 68 78 61 61 ou à l’Office de Tourisme  04 68 78 89 50.

Les Champions de France de Rugby à XIII chez Martine et Serge

el campoC’est de longue date que Martine et Serge, d’El Campo, manifestent leur soutien à l’équipe de rugby à XIII de Limoux. Champions de France Elite cette saison, les représentants du club sont venus, avec le planchot, saluer et remercier leurs amis restaurateurs/supporters.

Instant Littéraire à El Campo

campo avril2016

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Chez Martine et Serge, l’heure était à la découverte du dernier roman de Philippe Mariou…
Une présentation, une séance de dédicace et un succulent buffet concocté par les maîtres des lieux.
😉 Si vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur et son roman contactez le via sa page Facebook Cliquez ICI

Dimanche 14 Février : St Valentin à El Campo

Campo Valentin-2016

La Fête de la Musique à El Campo en Images

campo21juin

Qui dit musique, dit son, alors voici quelques extraits de ce qu’ont pu entendre ceux qui ont profité du talent des musiciens que Martine et Serge avaient invités à El Campo.

Toutes nos images et celles de Sara >> Cliquez ICI

Vendredi 26 juin : Deux auteurs, deux livres à découvrir chez Martine et Serge à El Campo

campo auteurs juin2015

Parmi le melting-pot qui se presse à la table de Martine et Serge, nombre  d’artistes peintres, musiciens, auteurs…  que l’on peut y croiser, ont aussi leur place dans leur carnet d’adresses personnel. Ce sont deux auteurs bien de chez nous qu’ils ont choisi de présenter ce vendredi.

Deux auteurs, deux livres dans des genres différents même s’ils sont tous deux publiés dans la même maison d’édition Qui Lit Vit…

Christian Gomez : “confidences avant l’éternité ”
Ce passionné d’écriture carcassonnais, par ailleurs chef d’entreprise, a dans ses tiroirs d’autres écrits qu’il livrera un jour à la lecture publique. Il nous présentera ce soir-là son deuxième ouvrage édité. “confidences avant l’éternité ” succède  à « Le murmure de la rose » et les deux manuscrits ont manifestement en commun des interrogations métaphysiques qui semblent passionner l’auteur.

Pour ce dernier manuscrit, la maison d’édition nous confie :

Avec la maladie d’Alzheimer en toile de fond, Christian Gomez nous entraîne dans une histoire qui oscille entre mystère et ésotérisme. L’auteur réussit, entre les lignes, à nous faire prendre conscience que la famille est la première victime collatérale de ce mal et aussi que l’on est toujours maître de son destin. Un livre fort, émouvant qui va vouschambouler le cœur !

Et la quatrième de couv nous allèche …

Un homme rend visite à sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Il réalise soudain avec effroi qu’il ne l’a jamais aimée et qu’elle est une étrangère à ses yeux. Mère indifférente, épouse dévouée, mais soumise, qui donc est cette femme recroquevillée dans son fauteuil ? Les moments d’amour partagés, c’est avec Fabienne, son épouse, qu’il a appris à les apprivoiser. Sa jeunesse ne fut plus révolte, colère ! Alors qu’il décide, avant qu’il soit trop tard, de confier toute sa souffrance à celle qui va donner la vie, l’inexplicable se produit…
Et si cet homme avait le pouvoir de vie ou de mort sur sa mère ? D’où vient ce fluide énergique qui irradie une force sacrée chaque fois qu’il touche ce médaillon qu’il a dans sa poche ?

Claude Goronis  ” Il était une fois la Combe du Sault”
Sa maison d’édition nous présente comme suit ce presque voisin (puisqu’il nous vient de Conques) :

Auteur d’un premier ouvrage, coécrit avec Louis Gourbeille, intitulé “Mon village, Conques-sur Orbiel”, Claude Gironis marque sa volonté de figer dans l’histoire les événements qui ont marqué sa région. Né à 1953, mariée, ancien policier de profession, il est aujourd’hui investi dans la vie communale. Homme passionné et doté d’une jolie plume, c’est sur la base d’un devoir de transmission que Claude s’est lancé dans l’écriture.

Concernant l’ouvrage qu’il présentera vendredi, elle nous dit :

Résultat d’un travail de longue haleine, Claude Giraud nous amène à la Combe du Saut dans le Cabardès, autrefois dominée par une cheminée monumentale aujourd’hui silencieuse et déserte. L’auteur nous invite à marier les sentiments contradictoires de nostalgie pour le lieu qui n’est plus et de plaisir de le redécouvrir au travers de nombreux clichés récoltés avec beaucoup de patience et d’écoute. Un livre mémoire qui séduira immanquablement les amoureux de cette belle région de France et tous ceux qui œuvrent pour que le passé parfois se conjugue au présent.

Et le résumé de ce recueil :

L’ensemble du complexe minier a bénéficié, durant tout le XXe siècle, d’une grande renommée et créé de nombreux emplois qui ont fait vivre la vallée de l’Orbiel et ses alentours. De 2000 à 2006, suite à l’arrêt des exploitations de minerai et la fermeture de la société, des travaux de réhabilitation sur le site de La Combe du Saut ont été réalisés. Un siècle de vie de labeur a été anéanti par une armée de camions, de pelles mécaniques, de bulldozers. Avec la démolition, en 1986, de la cité ouvrière, une page de l’histoire industrielle et humaine est définitivement tournée, nul ici n’oubliera ! Après une mise à nu de cette terre, imprégnée de sueurs, de sang et de larmes, herbes folles et plantes sauvages en reprennent possession pour nous offrir un nouveau paysage. Qui se souviendra plus tard? C’est pourquoi, avant que la mémoire collective n’oublie définitivement ce fleuron de l’industrie, l’auteur a recueilli des photographies, des témoignages et des anecdotes personnelles auprès d’habitants qui vivent maintenant en d’autres lieux, afin de partager avec vous les souvenirs d’un passé à jamais enfoui.

😉 Venez à la rencontre de ces deux auteurs dès 19h

Dimanche 21 Juin : El Campo Fête la Musique

campo affiche fete de lka musisque  juin2015

Rappel… 5 juin : Soirée avec le Duo W.A.D. à El Campo

campo 5 juin2015Martine et Serge reçoivent  la formation W.A.D.  constituée de musiciens & chanteurs professionnels.

Leur répertoire des années 70, 80 à nos jours vous divertira tout au long de votre soirée. La set list composée de fameux standards de Nougaro, Adèle, Santana, Joe Coker laissera aussi place à de grands succés du funk, disco, rock : Abba, Cool And the Gang,  Gloria Gaynor, Deep Purple, Joan Jett…

Ambiance, chant et danse seront au rendez-vous avec , s’ajoutant au plaisir des oreilles celui des papilles à travers la carte  de la maison
Réservez votre table au 04 68 78 61 61 

campo2014

A El Campo…

campo-ecrivain fev2015

A El campo, tout est prétexte à passer un bon moment…
Vendredi soir, l’écrivain Philippe Mariou y rencontrait ses lecteurs auxquels il dédicaçait son livre « Pleins et déliés de la belle époque ».  A l’étage, Jean-Jacques entouré de ses amis fêtait son demi-siècle.
😉  C’est comme ça chez Martine et Serge, qui favorisent toujours  la cohabitation!

campo- fev2015 anniv jean Jacques

10 Bougies pour Martine et Serge à El Campo

campo-10ans-nov2014Vendredi n’était pas un jour comme les autres… El Campo a 10 ans… c’était un vendredi aussi, le 28 novembre 2004, cette soirée mémorable où les Trébéens et le tout Carcassonne envahissaient les 3 espaces du restaurant, pour être aux côtés de Martine et Serge et fêter l’ouverture.

Ils  s’étaient déjà forgés une belle renommée lorsqu’ils avaient créé le Pépone à Carcassonne, puis se sont accordé quelques années sabbatiques.  En investissant l’ancien monastère des Capucins, ils ont poussé les murs et leur ont donné les chaudes couleurs de l’Espagne et de l’Italie en harmonie avec les spécialités qu’ils nous proposent depuis à la carte. 

Le restaurant n’a pas tardé à devenir une adresse incontournable et l’on dit volontiers ” on va chez Martine et Serge “. Leur attirance pour la tradition espagnole et la corrida n’est un secret pour personne et les aficionados savent qu’ils sont ici comme à la maison. L’amitié, celle du cœur, est aussi l’une des caractéristiques de notre couple de restaurateurs et leurs chers disparus conservent une place de choix en leurs murs.  Mais point n’est besoin de connaitre les patrons pour être bien accueilli… tout au long de l’année en salles, dès les beaux jours à l’ombre du mûrier platane ou sous la tonnelle, il est bon d’y prendre place pour se régaler du plat du jour ou des saveurs ibériques et italiennes de la carte avec un service qu’ils veulent irréprochable.  Serge s’est amusé à faire une estimation du nombre de couverts servis tout au long de cette décennie et on arrive au chiffre des populations de Carcassonne et Narbonne réunies.   Avant ou après le repas, vous trouverez Serge à la table de l’entrée, là on refait le monde, on commente l’actualité dans la bonne humeur… ici qu’elle que soit son obédience, chacun s’exprime dans un climat fair-play ponctué d’humour. Les “stars” qui font chez eux une pause gourmande se régalent de l’accueil méditerranéen et apprécient la tranquillité qui leur est permise.

Martine et Serge, abordent l’aube de cette deuxième décennie avec le bonheur du travail bien-fait que les clients récompensent chaque jour par leur fidélité!!
Nos images des “débuts” à El Campo et vous pouvez retrouver des plus récentes sur la page que nous leur consacrons Cliquez ICI


Si vous consultez le site sur un Ipad vous pouvez voir les images de ce sujet en Cliquant ICI

El Campo sera ouvert le soir du Feu d’Artifice

campo2014

Si habituellement El Campo est fermé le dimanche, ce 13 juillet au soir fera exception…

Martine et Serge, ouvriront leur terrasse où ils vous suggéreront leur carte, pour que vous puissiez vous restaurer avant d’aller contempler le spectacle pyrotechnique au Lac!

campo-coktail2014

Le cocktail brésilien de Patrice…
Si l’an dernier, il nous régalait déjà de ses Mojitos et de ses Flamencos, Patrice innove cette fois avec un nouveau cocktail qui colle parfaitement à l’ambiance du moment insufflée par le Mundial. C’est donc le Caipirinha qu’il nous propose de découvrir: un savant dosage  de sucre de canne, citron vert et cachaça ( une eau-de-vie brésilienne obtenue par fermentation du vesou) 

A El Campo, Amar a régalé de ses Mélodies

campo-fete-de la Musique Trèbes 2014Comme Martine et Serge ont bien fait de réinviter Amar, il a soufflé tous les convives…
Excellent musicien aux saxophones, à la flûte traversière et une voix qu’il met au profit d’une large palette de styles en français, en anglais… il a fait l’unanimité et propagé une vraie ambiance à lui tout seul.
🙂 Bravo l’artiste! 


Si vous consultez le site sur un Ipad vous pouvez voir les images de ce sujet en Cliquez ICI

El Campo Maison Formatrice…

campo-formateurMartine et Serge,  dans leur Restaurant El Campo accueillent des jeunes dans le cadre d’apprentissage avec la réelle volonté de leur donner une formation de qualité. Leur détermination est cette année encore récompensée, puisque deux apprentis Manon Ingrez et Pierre Guiraud viennent de conclure leurs 2 années en CAP Service avec l’obtention de leur diplôme. Pierre qui fête ses 17 ans ce mois-ci en sort avec le titre de major de promotion.  Steven un jeune qui était dans leurs murs pour son CAP, il y a de cela 2 ans, avait fini 1er major de promotion, une réussite qui lui avait permis de poursuivre vers un Bac Pro chez le chef étoilé Gilles Goujon.

A la formation théorique qu’ils acquièrent en cours,   Serge s’attache à leur inculquer les règles essentielles de la profession…  L’accueil avec  le soin du vocabulaire, de la façon de s’exprimer et du comportement; la qualité du service avec notamment une attention permanente à ce que le client ait tout ce qui souhaite, la valorisation des produits servis …  Patrice  qui encadre “l’équipe service”  fait écho que toutes ces valeurs.

Manon, dont Martine et Serge saluent l’envie de bien faire et la vaillance ,  mesure le chemin parcouru  et ses progrès dans ce métier. Elle a pris confiance en elle, s’applique dans tous ses gestes et soigne sa communication en tâchant d’enrichir ses connaissances générales comme le lui recommandent Martine et Serge.

Pierre quant à lui, place la barre très haut… il ambitionne de mettre ses compétences, plus tard,  au service de  grandes maisons. Il considère la cuisine comme un art et se préoccupe de servir les mets dans le respect que mérite celui qui les a élaborés. Pour lui la salle est une scène et une fois le costume revêtu, le début du service équivaut au 3 coups. C’est donc dans un genre très stylé, qu’il assure un service raffiné dans lequel il soigne autant la gestuelle que le phrasé.

Nul doute que ces deux jeunes volontaires et déterminés, qui maintenant poursuivent leur chemin ailleurs, se feront leur place dans la profession… Ils conserveront en tout cas un chouette souvenir de leurs premiers pas dans la maison Bérard.

Candidatures ouvertes
Si votre ado souhaite entrer au CFA pour un apprentissage en service restauration, sachez qu’il peut présenter sa candidature à Martine et Serge !!

Le cocktail “Flamenco” d’El Campo

campo-terrasse2013Chez Martine et Serge, dans leur resto al Campo, l’été dernier nous étions déjà fans du cocktail Mojito que Patrice exécutait dans les règles de l’art… cette année tout en proposant toujours le Mojito,  il nous suggère une nouvelle composition tout aussi rafraîchissante par ces fortes chaleurs, qui porte le nom de Flamenco.  Ce cocktail est un subtil mélange d’ananas, de citron vert rhum blanc, et un trait de grenadine. A découvrir absolument sur l’agréable terrasse à l’ombre des parasols le midi ou en profitant de la bénéfique fraîcheur des soirées.

campo-terrasse2013-b

Restaurant El Campo


el campo Trèbes Patrice et Mimi

Activité: Restaurant
Adresse: 7 avenue des Capucins
Tel: 04 68 78 61 61
Formules Midi: 11,90€, 13,90€, 18,50€
Les menus Cliquez ICI
Les entrées: Cliquez ICI

Les viandes poissons pizzas Cliquez ICI
Horaires:
Fermé le mercredi soir ,
le samedi midi et le dimanche.
Info + : Création : 2004
Le soir carte. Formules groupes possibles. Spécialités espagnoles et italiennes. Pizzas à emporter.

campo pt  el-campo2 (10) el-campo3 (10) el-campo4 (10) el-campo5 (10)En Mai 2017  Martine et Serge ont laissé cet établissement, qu’ils ont créé et développé, à Patrice Poy-Marti qui les a accompagnés durant 13 ans dans cette aventure… À leur fils spirituel en somme. C’est Myriam sa compagne qui nous accueille désormais … Ensemble, ils pérennisent  l’esprit «El Campo» qui fait la renommée de cette adresse!

campo pt

L’histoire

Serge et Martine Bérard s’étaient déjà forgés une renommée lorsqu’ils avaient créé le Pépone à Carcassonne. Après quelques années sabbatiques les revoilà en novembre 2004 à la tête d’un très bel établissement qu’ils ont agrandi et entièrement relooké.

Al Campo… un jour pas comme les autres

campo-5gene

Al Campo Martine et Serge accueillaient ce dimanche un groupe tout particulier pour un évènement tout particulier  …

Viviane et Michel , les parents de Martine étaient les heureux mariés de ce jour là entourés de leur famille pour fêter leurs 50 ans de mariage .

Une joyeuse  réunion de famille qui a permis une exceptionnelle photo sur laquelle étaient réunies les 5 générations de “femmes” de cette belle lignée.
campo-50ans

La Fête de la Musique Al Campo

       Il était encore tôt jeudi soir lorsque nous sommes passés saluer Martine et Serge Al  Campo. Trio Fusion était déjà là pour accompagner en musique cette heure apéritive.
Nous avons eu le privilège de déguster les délicieux Mojitos concoctés dans les règles de l’art des barmans de haut vol , par …  heu appelons le Jean Jacques  ( puisqu’il semble aimer ce prénom !! )  .  Un cocktail très rafraîchissant que nous vous conseillons si vous leurs rendez visite … avec modération, bien évidemment.

Nous avons dû écourter notre visite pour rallier les Arènes où le Music Show était déjà sur scène.

 

Trèbes à la Féria de Carcassonne

 

el-campo-feria

El Campo déménage … oui mais seulement le temps de la Féria Carcassonnaise. La passion de Martine et Serge Bérard pour la tauromachie et l’esprit festif qui s’y rattache , n’est un secret pour personne, il n’est donc nullement étonnant qu’ils aient choisi de prendre part aux animations qui se dérouleront à Carcassonne du 25 au 28 aout. C’est avec l’association “Epicur’Aude” (dont les membres font partie du personnel du Centre Hospitalier ) qu’ils installent une bodega au 40 de la rue Antoine Marty ( sur le parking de l’ancienne Académie de Billard). D’où

le nom évocateur de cette bodega ” El Campo de Urgencias”.

 Au programme de ces journées festives, tous les soirs à partir de 19h : ambiance taurine, tapas, sévillanes , dj’s …
Leurs slogans ” Vivez l’Expérience Féria” ou “the place to be ” reflètent le soin qu’ils ont mis à l’organisation de point fiesta pour créer l’évènement. inutile donc de se rendre impasse des Capucins à ces dates là , allez plutôt faire la fête rue Antoine Marty.

feria2009

            D’autres Trébéens, La Confrérie des Capucins et  Bonissimo ( Marie Pierre et
Philippe Fernandez ) seront aussi présents pour la Féria vous les trouverez au square André Chénier. Bonissimo vous suggèrera : seiche à la plancha, magret/frites, assiettes de tapas ….

quant aux Capucins, comme chaque année, ils optent pour la carte desserts sucrés avec les recettes chères à l’ami Jacques Blanquier.

Revenir en haut de la page