Infos flash

Archives des mots-clés : Collège Gaston Bonheur

Ils vont devenir Collégiens…

college primaires 2C’est autour du sport  que les écoliers de CM2 ont pu côtoyer les collégiens de Gaston Bonheur  pour une rencontre destinée à favoriser leur immersion en septembre prochain pour leur entrée en 6ème.  (photos l’Indépendant)

college primaires

Calcul@tice et hop une nouvelle édition !

calculatice

Le concept Calcul@tice (TICE, Acronyme pour Technologies de l’Information et de la Communication)  revient chaque année au collège, où écoliers et collégiens participent à ce rallye  pas comme les autres…
Si ce concept n’a d’autre enjeu que le plaisir de répondre à un défi ludique et mathématique, il a aussi la vertu de permettre aux élèves de CM2 une immersion dans les murs qui seront les leurs l’année prochaine.

A Gaston Bonheur,  des classes de CM2 ont donc rejoint les collégiens de 6ème pour composer avec eux des binômes.
Devant des ordinateurs connectés à internet, sans papier ni crayon, mais sur la base de la concertation orale, chaque binôme, devait en  45 minutes répondre à des questions de calcul mental.  Avec des graphismes illustrant des contextes de la vie de tous les jours, comme une recette de cuisine, un score de sport, un trajet …   tout était prétexte à des calculs sur lesquels les jeunes se sont concentrés. Après la dernière épreuve les élèves étaient informés immédiatement de leur scores de réussite.
Photo l’Indépendant

Les Collégiens solidaires du Téléthon

college téléthon 2018Cette année encore les collégiens de Gaston Bonheur se sont mobilisés pour apporter leur contribution au Téléthon 2018. Lucien Vandrolen, responsable l’Ouest Audois et Alain Amasse, coordinateur de l’action de solidarité les ont rencontrés pour la remise des fonds recueillis.  Coralie Jacquet conseillère principale d’éducation , soutenue par François Guegaden, principal adjoint de l’établissement, a accompagné cette action Téléthon.
(photo l’Indépendant )

Remises de Diplômes au collège

college indep

Le collège recherche 2 services civiques

college service civique

Tu as moins de 25 ans, tu veux être actif…. 
Le Collège  recherche 2 services civiques  ( contrat jusqu’au 30 juin 2019)
Toutes les infos et conditions ➡️ Cliquez ICI

et  la mission au collège ➡️   Cliquez ICI

Les collégiens à la découverte de Zaragoza

college Trèbes en espagneAu collège GastonBonheur, un lien s’est établi avec le collège Hijas de San Juan, de Zaragoza (que l’on nomme ici Saragosse) en Espagne. Après avoir accueilli les jeunes espagnols de cet établissement durant près d’une semaine, au printemps dernier, ce sont, cette fois, les jeunes collégiens trébéens qui font le déplacement en terres ibériques. Accompagnés des professeurs Karine Robert et Laura Bastouil, ils sont partis jeudi 27 septembre et profiteront de cet échange jusqu’au mercredi 3 octobre.
Leurs homologues espagnols leur ont concocté un programme qui leur permettra la visite, entre autres, du Monasterio de la Piedra, ainsi que du Palais de l’Aljaferia. En ce qui concerne le centre historique de Zaragoza, c’est à travers un jeu de piste que la découverte leur a été organisée. Les vingt-deux élèves de ce voyage scolaire sont hébergés par les familles, chez lesquelles ils pourront utiliser leurs acquis en langue espagnole, corriger leur prononciation et enrichir leur vocabulaire.

La Journée du Sport pour les 5e

college Trèbes  journée sport 2018La journée nationale du sport scolaire a eu lieu, ce mercredi, au complexe sportif du Cosec et sur les extérieurs et rassemblait l’ensemble des élèves des classes de 5e . La matinée a débuté par une activité de course pour tous, puis à l’heure de la collation, ils étaient réunis pour écouter Corina Santomaggio, la principale de Gaston-Bonheur qui leur présentait l’intérêt de cette journée. Outre la sensibilisation aux atouts que représentent les sports, elle mettait aussi en exergue la cohésion, la rencontre et l’échange permis entre les quelque cent élèves des quatre classes.

Ensuite, sur la pelouse, sur le terrain extérieur de handball et sur le parquet du gymnase avaient lieu, en turnover, des ateliers rugby, handball et football avec des équipes qui favorisaient la mixité. Les professeurs d’EPS, Gilles Collinet, Lionel Rajaona, et Jérôme Ferrin encadraient ce rassemblement avec le soutien de d’autres collègues professeurs.

Ils sont partis pour un séjour en Allemagne

collège Trèbes  voyage allemagneCette année ce sont les collégiens Trébéens qui sont partis rejoindre leurs homologues de l’établissement allemand Valentin Traudt Schule à  Großalmerode. Accompagnés par bien évidement Lars Doormann leur professeur d’allemand,  Sylvie Truillet et Olivia Andriuzzi, 39 élèves de classes de 5e, 4e et 3e, qui suivent l’enseignement de cette langue, font partie du voyage.

Leurs correspondants leur ont concocté un programme de cette semaine sur le thème « L’homme et ses valeurs » avec de nombreux points forts.
Après l’accueil dans l’établissement et dans les familles chez lesquelles ils seront hébergés, les collégiens de Gaston Bonheur visiteront  le musée municipal et le centre ville de Kassel. cette journée s’achèvera par une soirée franco-allemande. Après un week-end avec les familles, la journée de lundi sera une immersion dans l’établissement aux cotés de leurs correspondants en cours et en ateliers. Viendront aussi lors de ce séjour, la découverte du musée interactif de sciences naturelles de Wolfsburg et celui de « langue allemande  » à Bad Hersfeld. La dernière journée sera consacrée à la détente au parc d’attractions »Europark » à Rust.

Leur retour est programmé au vendredi 28 Septembre aux alentours de 7h00.

collège Trèbes  voyage allemagne parents

430 collégiens ont fait leur rentrée

collège trèbes rentree 2018Si tous les élèves du collège effectuaient la rentrée générale, ce lundi matin, les tout nouveaux arrivants de 6e étaient accueillis, à part, avec leurs parents, dans la salle du réfectoire, entièrement rénovée durant l’été. Première rentrée à Gaston Bonheur pour Corina Santamaggio, la nouvelle principale, et pour les 108 collégiens qui intègrent les 4 classes de niveau 6e . L’établissement compte à ce jour 430 élèves, soit 20 de plus que l’année scolaire dernière.

Peu de changement côté enseignants
En ce qui concerne le corps enseignant, une seule arrivée, celle de Mme Guichard, professeur d’anglais. Un état de fait qui laisse penser que les professeurs de l’établissement ont pleine satisfaction de leur cadre de mission et de son fonctionnement interne. Afin de permettre les meilleures conditions de rentrée pour les enfants et parents de 6e, Corina Santomaggio, accompagnée de François Guégaden, le principal adjoint, procédaient, dans un premier temps, à l’appel et confiaient les élèves à leurs professeurs principaux. Les parents de fratries pouvaient ensuite rejoindre leurs plus jeunes enfants pour leurs rentrées en maternelle et élémentaire. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’ils pouvaient revenir pour une nouvelle rencontre d’information du nouvel environnement de leur enfant. Ils y apprenaient notamment le principe sans note par lequel les progrès de l’élève seront évalués par niveaux de compétences.

Corina Santomaggio au poste de principale de Gaston-Bonheur

Corina Santomaggio collège  Gaston Bonheur TrèbesCorina Santomaggio prend avec enthousiasme la direction du collège GastonBonheur Un nouveau défi motivant pour cette dynamique quinquagénaire originaire du Vaucluse, qui met au service de l’établissement une longue expérience débutée à Montpellier, puis étoffée dans des responsabilités en collèges et lycées, notamment ces dernières années à la tête du collège Alain à Carcassonne, et tout dernièrement des Fontanilles à Castelnaudary. Son affectation à Trèbes était une surprise qui la ravit, notamment par le fait qu’elle va pouvoir s’appuyer sur le réseau de ses contacts déjà instaurés avec les institutions audoises. Motivée également par son arrivée dans un collège bien structuré, auquel elle à cœur d’apporter sa contribution.

Sa priorité est bien évidemment la réussite des élèves sur les plans scolaires et éducatifs de ceux qui seront les hommes et femmes de demain. Très attachée aux valeurs républicaines, elle a aussi pour leitmotiv l’indispensable travail avec les familles. Son engagement à Trèbes sera aussi sur la mise en place des réformes, comme celle du baccalauréat, pour optimiser la préparation des élèves. Pérenniser et accentuer le dispositif « devoirs faits » qui contribue à une équité des chances, sera aussi parmi ses objectifs. Maman de deux grands enfants, qui poursuivent leurs études ailleurs, Corina Santomaggio a la volonté de participer à la vie trébéenne à travers son tissu associatif ou autre.

Dominique Ejarque quitte Gaston Bonheur … émotion et gratitude

départs 2018 collège Trèbes

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

dominique ejarque principal collège TrèbesDominique Ejarque, le principal de Gaston Bonheur, tire sa révérence, au terme de 4 années à la tête du collège dans l’histoire duquel il laissera sa marque à l’encre indélébile. A tous ses collaborateurs, il a voulu adresser sans antisèche les mots du cœur « Vous êtes une communauté exceptionnelle, unie et attachante, votre arrivée dans ma vie aura été une bénédiction. Vous serez ma plus belle expérience professionnelle, je vous emporte avec moi, je ne vous oublierai pas.» Avec des propos reconnaissants, notamment pour sa «garde rapprochée», il a eu pour tous des éloges et des mots taquins qui reflétaient la proximité qu’il a eue avec chacun tout au long de cette aventure commune.

François Guégaden le principal adjoint, saluait ses qualités humaines et professionnelles et dépeignait le portrait d’un homme doté d’une empathie protectrice et rassurante « qui aime ses personnels, apprécie les mérites et qualités de chacun  et rend ses collaborateurs compétents, en les guidant et les encourageant. Il exprimait aussi son respect pour son sens élevé du service public dans son accompagnement pour chaque élève toujours avec bienveillance. Des mots suivis de très longs applaudissements en guise d’approbation. Un hommage  qui lui était aussi dit en chanson avec humour et affection tout comme pour  d’autres membres du personnel de l’établissement  qui étaient aussi sur le départ et l’heure  était à l’émotion lors de cette réception.

A la rentrée, Corina Santomaggio  prendra ses fonctions de nouvelle principale de la grande famille soudée de Gaston Bonheur.

La Dasen de l’Aude accueillait les lauréats du brevet

collège brevet TrèbesC’est au collège Gaston-Bonheur que Claudie François-Gallin, directrice académique des services de l’Éducation nationale (Dasen), de l’Aude accueillait solennellement les résultats de « ce premier diplôme qui marque la scolarité de notre école, de notre république ». Elle tenait ainsi à féliciter l’ensemble des élèves et des personnels.
Pour Dominique Ejarque, qui quitte l’établissement, la symbolique était forte puisqu’au terme de quatre années d’exercices, ce sont les jeunes qu’il avait accueillis en 6e à son arrivée qui aboutissent à la phase finale de leur scolarité en collège. La réussite de ce brevet 2018 à Gaston-Bonheur, se chiffre en 92 inscrits, 79 reçus, soit 86 % de succès. À l’énoncé des résultats individuels, par le principal adjoint, François Guégaden, le corps enseignant présent réagissait à de belles confirmations du travail fourni, mais aussi à de belles surprises. 15 mentions « très bien » et 18 « bien » illustrent ces réussites, mais ce sont celles des élèves présentant des handicaps, notamment du langage, qui ont été tout particulièrement salués.
L’obtention de ce brevet était également félicitée pour deux collégiens nouvellement arrivés sur le territoire français et qui ont intégré Gaston-Bonheur en cours d’année.

Pleine réussite du 1er dispositif OEPRE à Gaston Bonheur

college Trèbes  oepreLa mise en place du dispositif OEPRE “ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants»   piloté conjointement par les ministères de l’Intérieur et de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, était un projet qui tenait à cœur à François Guégaden le principal adjoint de Gaston Bonheur.
En présence de Dominique Ejarque, le principal du collège, et Jacques Bossis, inspecteur de l’Éducation nationale, l’heure était au bilan de cette première année qui se révélait être un franc succès de ces ateliers ouverts aux parents d’enfants scolarisés au collège, mais aussi dans les écoles du secteur.
D’origines russe, chilienne, tchétchène, marocaine, portugaise, tunisienne,  huit mamans ont tout au long de l’année suivi avec assiduité l’enseignement du Français dispensé Christelle Watier de l’association «Couleurs citoyennes» ainsi que les interventions de Sophie Varenne et Déborah Chevalier.  Le projet avait 3 objectifs: L’acquisition du français afin de participer aux échanges oraux concernant la scolarité des enfants, la connaissance du fonctionnement et des attentes de l’Ecole vis-à-vis des élèves et des parents, la connaissance des valeurs de la République et leur mise en œuvre dans la société française.
Les mamans ont ainsi pu, ce jour là, s’exprimer dans notre langue pour dire les aspects bénéfiques de leurs acquis dans leur quotidien et adresser leurs remerciements à Christelle Watier. Cette dernière les félicitaient pour leur travail et leurs progrès et se réjouissait des liens qui se sont créés au sein du groupe.
Une première expérience très réussie qui sera reconduite l’année prochaine  pour laquelle ces mamans seront de formidables ambassadrices.

Les collégiens découvrent le mémorial de Rivesaltes

college trèbes à  rivesaltesLa sortie en deux groupes à la découverte du mémorial de Rivesaltes aura été le temps fort de tout un travail des élèves des quatre classes de 3e du collège Gaston-Bonheur, autour du thème de la Résistance. Dans ce projet, ils avaient le soutien du comité du Souvenir français local ainsi que du comité national sur le plan financier mais aussi pour accompagner les deux groupes sur deux dates. Les membres du comité renouvelaient ainsi l’expérience positive de la sortie qui a eu lieu l’an dernier et dont le thème était : Sur les pas du maquis de Trassanel. Avec un travail en amont, dirigé par les professeurs Audrey Bouche et Sylvie Rigliasso, les collégiens se sont préparés à la visite de ce camp qui était encore en activité en 2004. Avec les professeurs d’espagnol, Karine Robert et Laura Bastouil, les élèves ont aussi réalisé des écrits sur le principe de témoignages de réfugiés républicains espagnols de ce camp.
Concours de la Résistance
Sur la base du volontariat, des collégiens de GastonBonheur ont aussi participé, cette année encore, au concours national de la Résistance. Trois d’entre-eux, Maud Zaplana, Alice Cayère et Morgane Sery, étaient récompensées lors d’une réception au conseil départemental pour la qualité de leur travail individuel. Récompense également pour le travail collectif de la classe de 3e C. Ils devaient inventer une Résistance sur le thème : s’engager pour libérer le territoire. Les élèves ont imaginé un cahier de textes et poèmes qu’un résistant destinait à son descendant.

Des Collégiens ont présenté leur travail à «Planète collège »

COLLEGE 6 JUIN 2018 TrèbesTout comme d’autres établissements scolaires audois, les élèves de l’atelier scientifique du collège Gaston Bonheur étaient à l’Hôtel du Département, pour participer à la demi-journée de mise en valeur des projets « Planète collège ». Le dispositif « Planète collège » financé par le département permet aux collégiens d’avoir une culture  liée à l’environnement et au développement durable, grâce à des rencontres avec des associations du réseau Geeaude.
L’atelier scientifique a ainsi présenté le travail effectué cette année scolaire sur le thème de « L’alimentation et le développement durable ». Ils avaient réalisé des panneaux qui retraçaient leurs connaissances acquises sur les circuits courts, manger des fruits et des légumes en fonction des saisons et les différents types de productions agricoles. Un jeu sur « manger en fonction des saisons » a été proposé  au public.
Tout au long de l’année les volontaires de  l’atelier ont développé ces thèmes avec des intervenants et à travers des sorties: une ferme d’élevage bio de bovins allaitants à Campagne sur Aude avec l’association «Virgule» appartenant au réseau Geeaude, une exploitation agricole céréalière en partenariat avec le programme Passions Céréales, au domaine viticole expérimental de Cazes à Alaigne grâce à la Chambre d’Agriculture de l’Aude.  D’autre part  deux animations ont eu lieu  avec l’association « Eco-citoyenneté ». Les élèves ont aussi participé à la journée académique de l’éducation au développement durable où ils ont reçu des diplômes signés par Mme le Recteur.

PLANETE COLLEGE 6 JUIN 2018 (6)

Rencontres autour du sport pour les élèves de cycle 3

college Trbes juin 2018La photo en grand format >> CLIQUEZ ICI

Durant toute une journée, le complexe sportif du Cosec était le cadre d’une rencontre des élèves de cycle 3 des Floralies et du collège Gaston-Bonheur.
Il s’agissait des 3 classes de CM2 de Xavier Chalard, Sophie Pérez et Rozenn Blanchard de l’élémentaire et des 5 classes de 6e . Sur la pelouse, sur le terrain extérieur de handball et sur le parquet du gymnase avaient lieu en matinée des ateliers rugby, handball et badminton avec des équipes mixtes. Les quatre professeurs d’EPS, Gilles Collinet, Lionel Rajaona, Marc Magnet, et Jérôme Ferrin encadraient ce rassemblement avec les enseignants des Floralies. Ils étaient épaulés par quelques autres enseignants. L’après-midi était consacrée à une course longue par groupes sur un parcours de 400 m. Pour ces épreuves, les élèves des classes de CM1 de Bérengère Duclos et Isabelle Vacker avaient rejoint leurs aînés.
Le repas de la pause déjeuner, sorti du sac, permettait à tout ce petit monde de mieux se connaître. Une rencontre qui a plu aux élèves de CM2 qui, l’an prochain, intégreront le collège qu’ils visiteront dans quelques jours.

college-cm2 trèbesLa photo en grand format >> CLIQUEZ ICI

Francisco et Mickaël gagnent le tournoi de baby-foot du collège

college tournoi baby foot Trèbes

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Le tournoi de baby-foot, disputé par de nombreux collégiens de Gaston-Bonheur, est une tradition reconduite d’année en année au sein du foyer socio-éducatif présidé par Jérôme Ferrin. Ils étaient 92 inscrits, soit 46 équipes, pour la première fois aussi nombreux. Pour cette édition 2018 qui était organisée par Aymeric Allègre, surveillant du collège, épaulé par Audrey. Au terme de ce tournoi les gagnants Mickaël Kommer et Franscisco Ferrera étaient les grands vainqueurs.
■ Faire vivre le foyer
Elyn Piedvache le Chapelier et Diane Caillol-d’Andréa étaient les gagnantes de la poule filles et ont pu intégrer les phases finales qui, ainsi, devenaient mixtes. Elles terminaient 4e au classement général. Les finalistes de chaque catégorie étaient eux aussi récompensés. Dominique Ejarque, le principal de l’établissement, était là, parmi eux, lors de la remise des prix. Il saluait le mérite de ceux qui font vivre le foyer tout au long de l’année, sous ses nombreux aspects, notamment, pour la gestion des plannings, qui permettent les présences d’encadrants, établis par Coralie Jacquet, conseillère principale d’éducation du collège. Il profitait de l’occasion pour annoncer de nouveaux aménagements et améliorations de cet espace. Il formulait l’intention de mise en place d’un home cinéma pour le mondial de foot, une nouvelle acclamée par les élèves.

Les collégiens de Gaston-Bonheur sur scène

college artiste a élève 3

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Sur la scène du Chai à Capendu, avait lieu l’aboutissement d’un travail d’écriture et d’interprétation, effectué par les élèves des quatre classes de 3e . Depuis février dernier, dans le cadre de la 13e édition du concept « d’Artistes à élèves », les jeunes auteurs étaient parrainés et épaulés par la chanteuse Dalèle. Ils ont livré, avec l’artiste à leurs côtés à l’accordéon, le fruit de leur créativité sur des thèmes divers, reflétant leurs préoccupations et sensibilités d’ados.
Pour ce concept « d’Artistes à élèves », initié à la base par Piémont d’Alaric, et piloté maintenant par Carcassonne Agglo, les teenagers de Gaston-Bonheur partageaient la scène avec ceux des classes de 3e du collège de l’Alaric. Les collégiens étaient accompagnés dans ce projet par les professeurs de français Gérard Bildan, Sophie Varennes et Kelly Trenque ainsi que Marie-Lyse Clavel professeur de musique.
Parmi les écrits réalisés en groupe ou en individuel, des références à la France, à la Résistance, à de grands hommes de l’histoire étaient très présentes, mais aussi des thèmes plus légers, de leurs univers d’adolescents. Après une sélection difficile des textes, il s’agissait de les travailler pour la mise en scène. Les genres musicaux étaient eux aussi divers : beatbox et piano accompagnaient certains élèves.

Le compostage expliqué aux collégiens

college covaldem Trèbes
À Gaston Bonheur, les Ambassadeurs de tri, Delphine Maury et Christian Payet, représentants de le Covaldem 11 (collecte et valorisation des déchets ménagers de l’Aude), sont intervenus auprès de toutes les classes de 6e sur le thème du compostage. Un sujet que, par ailleurs, Sylvie Truillet, professeur de science et vie de la terre, aborde dans son programme à destination des 6es. Les élèves de cinq classes ont, tour à tour, découvert ce principe de récupération et de conversion des déchets. À travers des outils pédagogiques interactifs, ils étaient sensibilisés au tri, apprenant ainsi à isoler les matières organiques concernées.
■ Les habitants des déchets
Leur était aussi expliqué le travail des micro-organismes dans le processus de compostage. Les collégiens découvraient également les communautés vivantes d’insectes, bactéries, champignons… qui y prennent place et contribuent à la transformation des déchets. Était également développé l’importance du tri en général, les différents containers pré- vus à cet effet, avec en ligne de mire la protection de la planète et la valorisation que représente le compostage. Le comportement citoyen, cher au chef de l’établissement, était bien évidemment en filigrane de cette sensibilisation. Les intervenants pré- sentaient aussi l’opération Adoptez un composteur de la Covaldem 11, une information qui devrait aussi intéresser les parents.

« D’Artistes à élèves » avec la chanteuse Dalèle

college d'artistes à élèves Trèbes
Pour cette 13e édition du concept d’Artistes à élèves, créé à l’origine par Piémont d’Alaric, c’est la chanteuse Dadèle qui accompagne, cette année, les élèves des classes de 3e du collège trébéen. Sous son impulsion, ils prendront la plume et le fruit de ces ateliers sera restitué sur scène en fin d’année scolaire au Chai à Capendu. Les jeunes Trébéens y rejoindront ceux du collège de l’Alaric. À Gaston-Bonheur, ce sont les professeurs Gérard Bildan, Kelly Trenque et Sophie Varennes qui sont aux côtés des collégiens dans ce défi de création poétique. Ce travail est aussi pour les enseignants un biais original vers l’écriture, la lecture et l’expression orale. Ces rencontres d’artistes, auteurs, compositeurs, interprètes, permettent d’échanger autour de la musique et de l’écriture. Le projet est maintenant piloté par Carcassonne Agglo et soutenu par le conseil départemental.
■ De nouveaux horizons culturels
Pour cette nouvelle édition, les élèves découvrent l’univers musical de Dalèle qui s’est présentée en chansons et s’accompagnant à l’accordéon. Ses textes dans le registre chanson française, notamment son dernier spectacle avec ses musiciens toulousains qui a pour toile de fond l’échec amoureux, ouvrent les élèves à d’autres horizons culturels. L’artiste leur livre les arcanes de sa musique et de son écriture. Si cette rencontre influencera sûrement la créativité des jeunes rédacteurs, ils conserveront le choix des thèmes abordés qu’ils pourront travailler seuls ou à plusieurs. Elle reviendra pour le choix des textes et leur prestation au Chai.

L’atelier scientifique s’intéresse à l’alimentation

college atelier pt
Autour de Sylvie Truillet, professeur de SVT, ils sont une trentaine de collégiens volontaires à composer l’atelier scientifique du collège. Ils se retrouvent régulièrement sur le thème de l’alimentation cette année. Au fil des mois, ils aborderont divers sujets : comment bien s’alimenter, les avantages des circuits courts, les aliments de saison, des modes de productions… Ils recevaient Évelyne Guilhem, agricultrice de Castelnaudary, qui fait partie du programme national Passions céréales, en partenariat avec la Chambre d’agriculture.
Les élèves ont visité sur son exploitation céréalière en décembre, ils y reviendront au printemps. Ce contact, tout au long de l’année, avec la responsable de cette exploitation, qui est en partie en conversion bio, leur permet de suivre l’évolution des récoltes.
Pour préparer la rencontre de cette semaine, les collégiens avaient formulé des questions auxquelles la professionnelle est venue répondre. Ils recevront aussi un représentant de l’association Eco-citoyenneté qui mettra en exergue les circuits courts et les différents types de productions agricoles. Les membres de l’atelier se rendront aussi en avril dans une ferme consacrée à l’élevage de bovins. Ils participeront également en mai à la journée académique du développement durable au lycée Sabatier.
Enfin, en juin, la journée départementale d’éducation à l’environnement complétera le riche programme que Sylvie Truillet a concocté pour ces collégiens qui suivent son passionnant atelier.

Les collégiens se sont mobilisés pour le Téléthon

college téléthon pt
Pour la deuxième année consécutive, le collège Gaston-Bonheur s’est impliqué dans l’action Téléthon menée sur la ville. Pour le principal Dominique Ejarque, c’est l’engagement des élèves et plus particulièrement celui des délégués de classe pour cette cause nationale qui est le propos le plus marquant dans cette mobilisation citoyenne. Servir la cause du Téléthon, être solidaire, faire cause commune contre la maladie sont les principes et les valeurs que le personnel de l’établissement a accompagnés dans cette opération qui a permis de réunir un montant de 530 € remis à Alain Amasse, coordinateur du comité trébéen et Jacques Gimenes le trésorier.
Le chef de l’établissement se réjouit de cette fraternité qui s’est manifestée dès les classes des plus jeunes au delà de la simple vente des produits Téléthon. Une intervention de JeanClaude Martin, référent Parcours de santé auprès des personnes concernées par une maladie neuromusculaire auprès des élèves de 3e a également contribué à la sensibilisation des collégiens. Ces temps de rencontres qui se voulaient interactifs leur ont permis de mieux connaitre notamment l’AFM et Téléthon, ce qu’est une maladie génétique, les diverses stratégies de recherche…

La promo 2017 était à l’honneur au collège

college remises diplômes 2017 ptAvec plus de 93 % (82 % l’année précédente) de réussite au brevet session 2017, le collège Gaston-Bonheur s’inscrit dans le peloton de tête départemental. Dominique Ejarque, principal du collège et son adjoint, François Guégaden, peuvent légitimement s’enorgueillir d’une telle proportion de réussite. Des résultats qui honorent aussi la qualité de l’enseignement dispensée par l’équipe pédagogique.
Les élèves qui, l’année dernière, étaient les grands de troisième, et leurs parents étaient réunis pour la remise de ces diplômes. Le chef d’établissement, lors de ce moment qu’il qualifiait de « précieux et rare » n’a pas manqué d’éloges pour cette promo « qui nous a procuré beaucoup de bonheur. »
Il rappelait l’importance de ce brevet qui clôture les années collège. Il évoquait les larmes qu’il avait pu voir dans les yeux de ces élèves en partant, reflétant leur affection pour ce collège. Une belle illustration aussi de l’esprit qui règne dans l’établissement et qui se retrouve aussi dans l’implication des élèves. Sur les 86 candidats présentés, 80 étaient admis. 28 d’entre eux avaient obtenu la mention très bien, 19 la mention bien, 21 la mention assez bien et 12 sans mention. Certains récipiendaires recevaient également lors de ce rendez-vous leur certification en langue allemande.

Les Infos rentrées du collège

collège rentree2017college infos rentrée

Le collège à l’heure des « au revoir »

college trèbes departs 2017

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI
Au terme d’une année qu’il qualifiait d’exaltante le principal Dominique Ejarque adressait, tout d’abord, ses remerciements à tous les personnels de l’établissement pour leur engagement quotidien au service d’un projet qui maintenant arrive à maturité.

Les départs liés aux mutations conduisent plusieurs professeurs vers d’autres cieux : Anne-Sophie Andrieu (arts plastiques), Florence Mendez (lettres), Amélie Pacaud (histoire-géo), Michel Blazin (sciences physiques), Nadège Cluzel (anglais), Mireille El Ghandi (documentaliste).

Jean-Paul Benzal, le patriarche de ces murs, sa mémoire, tirait sa révérence au terme d’une carrière dévouée au collège depuis 1977. Il a tout d’abord connu les bâtiments préfabriqués du centre-ville puis la construction du nouveau en tant qu’agent général. Il avait intégré les cuisines sous la direction des principals successifs, Biau, Alary, Maurel, Jordy, Fleury et enfin Ejarque. Son attachement pour ces lieux l’avait conduit à refuser une promotion pour garder Bonheur.

Venait le tour d’Éliette Piquemal qui a, depuis septembre 2005, tenu le poste si essentiel de gestionnaire du collège, auprès des 3 derniers chefs d’établissements en poste, dont Alain Jordy qui avait tenu à être là ce jour-là. Pour saluer sa personnalité d’Éliette Piquemal, le principal Dominique Ejarque avait choisi une belle métaphore par laquelle il lui attribuait les caractéristiques du fleuve Aude. À son tour elle adressait ses remerciements à tous ceux qui l’ont accompagnée au cours de ses années bonheur.

Un bal pour une belle promo

college bal Trèbes

TOUTES NOS IMAGES >>>CLIQUEZ ICI

Pour la première fois à Gaston-Bonheur, ceux qui arrivent au terme de leurs années collège ont investi une dernière fois la grande salle pour un bal de promo.

Une belle promo qui a dé- montré tout au long de ces dernières années une forte implication et une importante adhésion à l’esprit insufflé par le principal Dominique Ejarque et son équipe pédagogique. Leurs participations et leurs succès pour les différents projets développés en parallèle et en interaction avec l’enseignement du programme imposé, en témoignent. Le taux de réussite au brevet de 94 % enregistré par l’établissement, alors que la moyenne nationale est de 89 %, atteste lui aussi d’un aboutissement heureux de choix éducatifs pertinents. Dans ces murs qui ont abrité cette étape si délicate de leur adolescence, les désormais ex-collégiens ont pu marquer la fin de ce chapitre de leur vie lors de cette soirée festive. Sous le regard bienveillant de leurs professeurs qui se sont volontiers mêlés à la fête, les futurs lycéens se sont « éclatés ». Une soirée très réussie, évidemment sans boisson alcoolisées qui confirme le slogan « sans alcool la fête est plus folle ».
Nul doute qu’ils conserveront de supers souvenirs de ce pan de vie et de tout ce qu’ils ont reçu ici, et ils y reviendront sûrement à l’occasion avec « Bonheur ».

Charlotte et Manon gagnent le défi stop-motion

college Trèbes  finale stop motionAu collège Gaston Bonheur, une nouvelle illustration du principe EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) réunissant la technologie enseignée par Serge Wacker et les langues notamment l’allemand avec Laars Doormann était au cœur d’un nouveau concours. Le nouveau défi, qui concernait toutes les classes de 3e , était de réaliser un petit film sur la technique du stop motion. Sur le principe de la construction du dessin animé, c’est à partir d’une succession de photos (une moyenne de 300/minute), que les élèves ont créé le mouvement.

Durant un trimestre, par petits groupes, ils ont tout d’abord imaginé le scénario, créé l’objet principal de l’animation, le décor, puis procédé aux prises de photos et enfin réalisé le montage vidéo. L’inclusion des langues apparaissait au niveau des textes d’introduction, du générique…

La finale des quatre meilleures créations révélait des thèmes originaux: un fil de laine, une pomme de terre, un origami,une boule de papier prenaient vie à l’image. C’est l’animation imaginée par Charlotte et Manon à partir de la boule de papier qui a remporté ce défi jugé sur divers critères.

Nouvelle réussite des projets EPI de l’établissement, qui se distingue encore une fois par l’implication des collégiens et la parfaite coopération de professeurs de disciplines distinctes. Un constat qui réjouit le principal Dominique Ejarque qui encourage ces initiatives.

fleche L’animation de Charlotte et Manon      et les autres réalisations sur la chaine du Collège  Cliquez ICI 

Un atelier découverte des insectes locaux pour les collégiens

college atelier scientifique trebesL ’atelier scientifique de Gaston Bonheur, basé sur le volontariat et animé par Sylvie Truillet, professeur de SVT, réunit des élèves sur leur temps libre.

Cette année, ces rencontres étaient sur le thème de la biodiversité. Ils accueillaient Stéphanie Dubois d’Insecte et nature, qui était déjà venue en cours d’année sur le thème : les insectes pollinisateurs. Cette érudite en entomologie les accompagnait, cette fois, dans l’inventaire des insectes du collège. Équipés de filets à papillons, de petits aspirateurs, de petits bocaux pour les recueillir, ils ont exploré les alentours des bâtiments. Ils ont pu dénicher des papillons, des guêpes solitaires, d’autres sociales… et autres bestioles de notre environnement. Sans avoir trouvé l’araignée, ils ont tout de même remarqué la présence de terriers de mygales, des observations complétées par les commentaires de leur intervenante.

Avec des sorties tous les mois et demi, l’atelier leur a fait découvrir les spécificités des berges du canal du Midi, de la vallée du Lampy pour y observer la faune et la flore méditerranéenne d’une zone Natura 2000. Ils sont également allés à la découverte de la Réserve naturelle de l’île Sainte-Lucie de Port-la-Nouvelle. Une autre sortie les a conduits à la Cité où ils se sont penchés sur le bestiaire médiéval à travers ses sculptures.
Lors de la prochaine année scolaire, l’alimentation sera le thème de cet atelier scientifique.

Les talents des collégiens révélés en deux occasions

collège chai TrèbesTOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

En deux événements, les collégiens de Gaston-Bonheur ont eu l’occasion de révéler leurs talents. Sur la scène du Chai à Capendu, d’une part, avait lieu l’aboutissement d’un travail d’écriture et d’interprétation effectué par les élèves des quatre classes de 3e et de la classe ULIS. Depuis janvier, dans le cadre de la 12e édition du concept « d’artistes à élèves », les jeunes auteurs étaient parrainés et épaulés par le chanteur toulousain Chouf. Ils ont livré, avec l’artiste à leurs côtés à la guitare, le fruit de leur créativité sur des thèmes divers reflétant leurs préoccupations et sensibilités d’ados.

collège trèbes  talentTOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Le lendemain à la salle P.-Riquet, il s’agissait de la traditionnelle fête de fin d’année scolaire, intitulée « Des artistes en herbe ». En introduction, le principal Dominique Ejarque saluait « toutes les forces de l’établissement qui sont engagées dans une voie d’ouverture » et plus particulièrement, tous les protagonistes de cette soirée. Il exprimait une pensée amicale pour Alicia Pouviot, pilier majeur de cette rencontre festive annuelle, qui n’avait pu s’y impliquer cette année. Lors de cette soirée se sont succédés : les élèves de l’atelier théâtre animé par Sophie Varennes, les auteurs/interprètes « d’artistes à élèves » et les membres de l’atelier danse mené par Djéson Morier. Un moment fort qui se terminait par un pot de l’amitié offert par le foyer socio-éducatif et son responsable Jérôme Ferrin.

Les collégiens dans les pas des résistants de la Montagne noire

college resistance ptLes membres du Souvenir français, autour de leur président Jean-Claude Hariot Lassiva, sont très mobilisés dans leur mission, et multiplient les actions pour transmettre aux jeunes générations la mémoire des hommes qui ont donné leur vie pour le pays et ainsi les honorer.

Ils sont à l’origine d’un projet auprès des élèves de classes de 3e du collège Gaston-Bonheur, axé sur la résistance, et plus particulièrement celle du département. En un premier temps, le colonel Collin est intervenu durant les cours du professeur d’histoire, Audrey Bouche, pour relater aux collégiens l’histoire des maquisards.

Au cours d’une sortie, deux classes se sont rendues à Trassanel pour un périple « dans les pas des résistants de la Montagne noire ». Les élèves y ont découvert que même si l’Aude, par sa situation géographique, n’a pas été un grand foyer de résistance, il a tout de même compté des maquisards et des réseaux souterrains, notamment le Corps franc de la Montagne noire, réunissant divers groupes des départements voisins. Guidés par le colonel et des membres du Souvenir français de Trèbes, les élèves ont pu imaginer ce qu’ont vécu ces résistants en ces lieux très proches d’eux. Ils ont ainsi, en une boucle, découvert plusieurs lieux de mémoire, dont le chemin escarpé de la grotte de Trassanel, où une plaque rappelle : « ce sentier fut le calvaire de 47 jeunes maquisards qui ont sacrifié leur vie pour que demain tu sois un homme libre ». Des témoignages d’un passé pas si lointain, que les collégiens ont pu appréhender au cours de cette journée.

college resistance2 pt

Revenir en haut de la page