Infos flash

Actualités : février 2012

Ils nous ont quittés au mois de Février

Noël RODRIGUEZ,
Léontine COURTOIS,
Dominique MATA,
François SANCHEZ,
Carole DUFFAU,
Ginette TORRES,
Paul CASTIGNOLLES,
Véronique GARRIGUES,
Jeanine PICCOLO,
Marcelle LACHET

Ils vivaient à Trèbes ou ont laissé des familles de notre ville dans la peine.
A tous ceux qui ont perdu ces êtres chers, nous adressons nos pensées.

bou

Les Années Faby à la Trattoria

       La naissance de la Trattoria Napoli en 1994, et les années qui ont suivi sont immanquablement inscrites dans la mémoire de tous ceux qui allaient « Chez Faby ». Lorsque Fabrice Gréchi  a débarqué sur le port du Canal en créant le restaurant, il y a réuni tous les ingrédients qui font le succès d’une adresse. Bon sang ne saurait mentir et le jeune homme a très vite démontré qu’il avait dans ses gènes le sens du commerce, qu’il détenait surement de Gilbert son père, qui lui-même avait marqué les souvenirs du coté de Limoux. Tout en tâchant de se faire discret, le papa était près du fiston à ses débuts.

Très vite la Trattoria est devenue la seconde maison d’un tas de Trébéens et autres fidèles du Carcassonnais. Le restaurant transpirait du climat chaleureux d’une grande famille. Car oui pour Faby, l’esprit famille est aussi crucial que l’air qu’il respire :   les présences de Gilbert, de Marcel son oncle aux belles bacchantes, les visites fréquentes de sa maman, de sa sœur et autres membres du clan Grechi contribuaient à son bonheur. Cet esprit familial on le retrouvait aussi au sein de l’équipe…  sur notre diaporama vous reconnaitrez Spi, Jean Claude, Stéphane… et tous les autres.. impossible de les citer tous. Pour la belle saison la team s’agrandissait et il était flagrant que tous étaient heureux de bosser là. La « famille Trattoria » était aussi constituée des fidèles clients… il était des habitudes qui contribuaient à ce sentiment d’être comme à la maison. Il était fréquent de trouver devant la partie comptoir une floppée d’amis/clients qui stagnaient là durant des heures parfois avant de passer à table. Le personnel devait zigzaguer habilement au milieu de ce petit monde pour effectuer son service.

Autre aspect des années Faby qui ont marqué les mémoires … les soirées de la Tratto. Certaines étaient incontournables comme celles à l’automne où la « lessiveuse » entrait en fonction avec Maxou à la baguette, pour griller les châtaignes et où les amis prenaient place autour des tonneaux pour déguster le primeur sur des airs d’accordéon. Régulièrement d’autres « fêtes » ou concerts étaient programmés, et certains se souviendront peut-être d’une certaine Olivia (aujourd’hui Olivia Ruiz) qui avait chanté là avec son groupe Five dont faisait partie Didier qui était aussi employé de la Trattoria. Il y a eu aussi  entre autres le père d’Olivia avec sa formation Didier Blanc et la Belle Histoire. Tous les employés étaient toujours partants pour des soirées festives, ils enfilaient volontiers des déguisements et se grimaient avec plaisir. Nous avons souvenir des « Tratto Boy’s » et de cette rumeur badine qui laissait entendre que le personnel envisageait d’enregistrer d’un CD et qu’un producteur était sur le coup.

La famille, la joie, l’amitié, la fête… tous ces mots illustraient ce que l’on partageait chez Faby, jusqu’à ce jour de septembre 2000 où il perdait son papa dans des circonstances douloureuses. Le cœur n’y était plus et quelques mois après Faby vendait l’établissement à José  qui depuis pérennise brillamment l’activité du restaurant.

Nous croisons parfois Faby avec un réel plaisir sur le Carcassonnais, il officie  aujourd’hui pour la société Allianz Finance Conseil où les clients profitent maintenant de son sérieux et de sa franche cordialité.

 

TFC bat Lézignan 1 à 0

Foot

       

Week-end noir pour le TrèbesTT

tt-2012-fev26

Photo: De gauche à droite Jean claude Corail, deux joueurs de Belveze, jacques Gimenez, Benjamin Grilleres et un dernier joueur de Belveze.

Ce dernier week-end de février et dernier des vacances scolaires a été très difficile pour le TrèbesTT. Les absences à cause des congés ont rendu la tâche des dirigeants pour les compositions d’équipes problématique.

Seule la départementale 3 avec les débuts de deux nouveaux joueurs ont tiré leur épingle du jeu avec un match nul face à Névian.

Dedieu Jérémie et Sune Jérôme ont donc réussi leur intégration dans le championnat fédéral. Quatre victoires pour le premier et deux pour le second en ajoutant le double. Sullivan Debail amène son point et le double avec Jérémie Dacher. Match nul 9 à 9 sur une bonne équipe de Névian.

En même temps, TrèbesTT3, en départementale 1, recevait l’équipe première de Névian. Notre formation, incomplète, s’est inclinée sur le score de 15 à 5.

Alain Vizcaïno en bon leader remporte deux victoires, Fabrice Perez et Dylan grivet une. Un double trébéen complète le score. Isabelle Gonzalvo et Alain Ségura venus compléter un groupe décapité n’ont pu s’imposer. Merci à eux car sans leur bonne volonté l’équipe était forfait.

Encore en départementale 1, TrèbesTT4 se déplaçait à Gruissan, elle aussi très diminuée. Défaite 16 à 4, Florent Bonnet deux victoires, Yoann Oudet et Nicolas Alès une. Lambert Duran, Méven Duvauchel et le pitaine Laurent Lapeyre n’ont pu s’imposer.

En déplacement à Bèlvèze, TrèbesTT5 rate le coche de justesse en s’inclinant sur le score de 10 à 8. Benjamin Grillères, toujours en pleine progression, remporte trois victoires, Jacques Gimenez deux plus le double associé à benjamin. Guy Miquel et Jean Claude Corail une victoire.

Dimanche en championnat régional, là encore deux défaites mais celles-ci plus logiques. En déplacement en catalogne, TrèbesTT2 rencontrait le leader de la poule pour une défaite 15 à 5. Patrick Térencio et Julien Gonzalvo, notre jeune en pleine progression, remportaient deux victoires, Joël delcampe une. Jean Marc Miquel, Blong Ly et Dominique Marty n’ont pu s’imposer.

A domicile TrèbesTT1 recevait le leader de leur poule de régionale 1, Le Crès.

Défaite là aussi logique sur le score de 15 à 5. Farid Bouarfa remporte deux victoires, Métodi Tzvetkov, Albert Sanchez et Jean Pierre Terencio une réalisation. Daniel Garcia et Sylvain Dominguez n’ont pu s’imposer.

Globalement les jeunes trébéens ont encore tiré leur épingle du jeu, bravo à eux.

Prochain rendez vous pongiste le week-end du 3 et 4 mars avec six rencontres de championnat fédéral.

 Jacques Giménez pour le Club

Rempoissonnement du Lac

       Après la vidange du Lac le mois dernier, la phase de remplissage est toujours en cours. Cette opération repose sur la capacité de la pompe d’alimentation. L’eau introduite dans le lac provient de la nappe phréatique du lit mineur de l’Aude. Cette nappe n’étant pas inépuisable, le remplissage s’interrompt par moment et nécessitera surement encore une quinzaine de jours. Le niveau actuel est suffisant pour que la société de pêche puisse effectuer l’introduction de poissons. Ainsi cette semaine 40kg de gardons, 40kg de carpes âgées de 2 étés (on parle d’été et pas d’année pour les poissons) et 50kg de Carpes de 3 étés ont été déversés. Une opération qui a été quelque peu contrariée par le fait que le véhicule par son volume n’a pu stationner en bordure du lac. Le président et les pêcheurs présents ont donc du se retrousser les manches et effectuer le transfert.

Réouverture
La réouverture de la pêche au Lac est envisagée pour le samedi 3 mars. La veille un déversement de 100kg de truites est programmé. Deux autres également de 100kg auront lieu les 9 et 16 mars.

Les cartes
Pour acquérir les cartes de pêches, nos pescofis  peuvent s’adresser aux 3 buralistes de la ville ou à l’office de tourisme. Ils peuvent également utiliser le site http://www.cartedepeche.fr/  

 

Comme aux Enfants de la Télé ….

titi-eurovision

Ha !!! Merveilleux  « youtube » qui nous permet de partager avec vous des images qui valent leur pesant de cacahuètes !!! Comme aux « Enfants de la Télé » nous avons plaisir à ressortir cette vidéo où vous reconnaitrez les sisters Colombies… On connait Titi et Manon en excellentes  business womans, mais les imaginez vous en choristes ?? Vous doutez ?? Regardez plutôt cette vidéo qui date de 1999. C’est à Jérusalem que les frangines ont accompagné de leur voix  la représentante de la France à l’Eurovision. A leurs cotés vous noterez la présence d’Alain Cazcarra ( le compagnon de Manon) et de Ludovic Delamoga (il n’est pas sur la photo) qui a longtemps séjourné en terre trébéenne.
A voir et revoir sans modération !!

 

 

 

Jeunes au jeu Lyonnais

       Dernièrement  huit enfants de 10 à 11 ans du C.I.A.S de trèbes étaient au boulodrome couvert municipal  pour une initiation au Sport boules Jeu Lyonnais avec   Kamel Fafjouri  leur animateur.
 Annick Dumas , Daniel Brand et André Rivière  du Club leur ont enseigné tout au long de cet après-midi les bases de ce sport que tous ces enfants ont appliqué avec beaucoup de sérieux et d’adresse. Félicitations à ces jeunes  pour leur excellente prestation et leur discipline. Le Président remercie l’animateur du C.I.A.S. de trèbes qui a conduit ces jeunes au club ainsi que les entraîneurs  du club  leur permettant de passer un agréable après-midi initiateur et sportif. Un goûter leur a été servi  par les bénévoles du club en fin d’initiation.

jeulyonnaisfev2012

Des Félicitations pour Gérard Vidal

 

gerard-vidal

       Le foot est sans nul doute source de vocations, sur le terrain bien sur, mais aussi dans le domaine de l’encadrement. A Trèbes, de nombreuses figures de la ville ont donné de leur temps et de leur énergie pour les couleurs du club. Toutes n’ont pas reçu la récompense  qu’elles méritent, mais elles n’en ont pas moins l’estime et le respect de tous  ( voir l’hommage qui leur a été rendu en janvier dernier page Foot) . Il arrive parfois qu’un « merci » soit attribué sans faire de bruit. Ainsi une lettre honorifique est arrivée simplement dans la boite à lettre de Gérard Vidal. Un document officiel signé d’Anne Marie Charvet notre Préfet pour la Ministre des Sports, lui exprime les félicitations pour ses années au service de la Jeunesse et des sports.   

L’occasion d’un flash back sur son implication pour le club local.

Joueur dès son plus jeune âge et durant de très longues années… il se souvient de cette époque où il portait le maillot avec Jacques Blanquier ou encore Dominique Estébanes. D’ailleurs avec ce dernier qui est revenu habiter Trèbes récemment, il a plaisir à évoquer ces souvenirs là.
Gérard  a ensuite porté la casquette d’entraineur deux fois par semaine sur les terrains durant  plus d’une décennie. Il succèdera ensuite à Henri Cassignol aux fonctions de secrétaire avant de devenir président durant une saison.

Le sport dans son ensemble Gérard l’a aussi servi dans ses fonctions d’adjoint ayant en charge  l’accompagnement du tissu associatif et sportif de la ville.

Il est heureux de l’évolution du TFC et salue les compétences des dirigeants actuels.  A l’instar  la discrétion avec laquelle ce courrier est arrivé, Gérard ne fanfaronne pas de cet honneur …  il est tout simplement touché.

AG et Repas pour Accent et Soleil

       Les membres d’Accent et Soleil ont également organisé leur assemblée générale. Ils sont ensuite passés à table pour un traditionnel repas. Ils ont profité de ce moment ensemble pour fêter les anniversaires de janvier et février, notamment les 90 ans de Mr Cassé.

 

Joli Concert de Music Show à Peyriac

C’est à Peyriac Minervois que les chanteurs  en herbe de Music Show ont donné un concert le week-end dernier. Encore une occasion pour eux d’interpréter devant un public conquis les leurs titres préférés.

 

L’art en découverte en assemblée Générale

       Les amateurs d’art se sont eux aussi réunis pour leur assemblée générale. Joëlle Munck reste présidente de l’Art en Découverte et le bureau sera constitué très prochainement. Les membres avaient profité de cette rencontre annuelle pour se retrouver à table, mais pas seulement puisque sur scène , ils ont pu apprécier le talent et les facéties de Jean Paul Lannefranque. Les photos qu’ils nous ont confiées reflètent le fait qu’ils ont, sans nul doute, passé une excellente soirée de divertissement

 

Assemblée Générale et Sympathique Graïllou pour Trèbes Entraide

       En ce début d’année , nombreuses sont les associations de notre ville qui réunissent leurs  membres en assemblée générale… vendredi c’est  Trèbes Entraide qui s’est plié à cette obligation.  Les membres Trèbes Entraide nous ont confié leurs  photos  de cette soirée qui s’est prolongée par un sympathique « Graillou »

 

Résultats Tennis des 16 et 17 Février

tennis2013Une seule équipe jouait  le week-end dernier  il s’agissait de l’équipe 2

Pour la rencontre de samedi nos Trébéens on encaissé une défaite 5 à 1 contre le TC Minervois.
Victoire en simple d’Alain Franc (15/5), défaite de Georges Calduch (15/5), Jérôme Marquilly (30) et Nicolas Pages (30/1), en double défaite de Georges et Nicolas.

Dimanche défaite 4 à 2 contre Association Narbonnaise Tennis. Victoire en simple de Alain Franc et Georges Calduch, défaite de Jérôme Marquilly et Nicolas Pages. A la fin des simples 2 à 2, le double allait être décisif et se soldait malheureusement par une défaite de Georges et Alain.

L’équipe est classée 5ème sur 6 et va devoir lutter pour le maintien en 2ème division sachant qu’il reste deux rencontres contres les Acacia et Peyriac de mer à l’extérieur.

La pêche au Lac est réouverte

Le lac n’est toujours pas arrivé à son niveau souhaité de remplissage mais la pêche y est à nouveau autorisée. Après le rempoissonnement en gardons et carpes effectué fin février, c’est un déversement de truites qui a eu lieu vendredi. Dès samedi les pêcheurs ont pu poser leurs cannes. Respectueux, ils ne sont pas descendus sur  le gravier qui tout autour du lac n’est pas encore recouvert par les eaux. Le prochain déversement sera effectué dans l’Orbiel

 

Animation pour les plus jeunes à l’Aqua Club

       Samedi était un grand évènement pour les plus petits de l’Aqua Club. Pour certains, dont le plus jeune âgé d’à peine 6 ans et demi, il s’agissait d’une première « compétition ». Les enfants du club de natation de Paulignan ( dans le Minervois) s’étaient joints à eux pour se « mesurer » sur plusieurs nages. La présence de nombreux parents leur permettait de partager la joie d’une réussite, mais aussi le cas échéant de se faire chouchouter  lors d’un moins bon résultat. Comme à l’école des fans chacun est reparti avec sa jolie médaille.

 

Annie et Gilbert Laffont vont nous quitter

       C’est une tranche d’histoire qui prendra fin le 9 mars prochain lorsqu’Annie et Gilbert Laffont baisseront définitivement le rideau du Relais des Capucins, que l’on connait aussi sous l’appellation « le Routier ». Ce sont nos plus anciens commerçants et restaurateurs de Trèbes, qui nous quittent après presque 30 ans d’accueil de la clientèle dans leur établissement. Ils vont prendre une retraite bien méritée, car même s’ «  ils ne font pas leur âge »,  ils sont largement en droit de tirer leur révérence.

laffont-noel2011

Cette adresse dont la notoriété dépasse nos frontières aura été pour de nombreux fidèles une étape «  comme à la maison ». L’esprit libre (dans les limites du raisonnable en ces lieux) qu’Annie et Gilbert assument pleinement a en partie contribué à la réputation de la maison. Mais outre les routiers, ils ont su fidéliser grand nombre de commerciaux, de retraités en balade qui aimaient retrouver à leur table la qualité des bonnes recettes de grand-mère qui en a fait une étape gourmande renommée.

La nouvelle de la fermeture est tombée comme un coup de massue pour les habitués qui vont se retrouver orphelins de cette « maison familiale » et qui attristés se demandent déjà «  mais où allons nous aller ? ».
C’est les larmes aux yeux qu’Annie se prépare à cette échéance de début mars. Elle a du mal à imaginer mettre un point final à toutes ces années durant lesquelles, avec Gilbert ils se mettaient au travail chaque jour avec plaisir. Le client devenait au fil du temps l’ami et il savait qu’il pouvait ici se confier, s’épancher en pleine confiance.

Gilbert se souvient de leur arrivée à Trèbes, en 1983, il était alors allé saluer ses confrères : les frères Authier sur la 113, le père Tomazello en face, Jean Jacques Gaubert au café de l’Aude…

La bâtisse sera rasée
routierL’autre aspect de ce départ qui est un crève cœur pour nos restaurateurs, est que la bâtisse va être rasée pour laisser place à un centre commercial . Voir disparaitre cette imposante maison dont l’histoire est rattachée au Trèbes d’hier à l’époque où les briqueteries et tuileries étaient nombreuses occasionnera surement  pour de nombreux « vieux » Trébéens un pincement au cœur.

Annie et Gilbert apaisent leur tristesse de s’en aller, en se projetant dans l’avenir où ils pourront s’adonner à la chasse, à travers un voyage en Afrique ou encore en participant , comme ils le font depuis des années, à des concours avec leurs springers anglais.  Les époux Laffont pratiquent la chasse dans le sens le plus respectueux de cette activité qui leur permet d’assouvir leur passion de la nature et de la marche.

D’ici le 9 mars, passez prendre un café ou vous régaler de la cuisine maison, chez Annie et Gilbert , cela leur fera chaud au cœur.

L’histoire de cette adresse
Nos aînés Trébéens ont connu la briqueterie qui se situait ici. La bâtisse n’était autre que la maison de maîtres des propriétaires de cette ancienne entreprise. C’est après la guerre qu’une dame d’un certain âge en a fait l’acquisition pour en faire une étape gastronomique et reposante avant tout destinée aux premiers chauffeurs de camions qui effectuaient de longs trajets. Très vite et pour longtemps cette halte régénérante devint dans les habitudes des routiers  » Chez la mémé »  de manière à la fois affectueuse et déférente.  Gilbert Laffont qui a exercé cette profession durant de nombreuses années, arrêtait lui aussi le moteur de son camion pour se restaurer chez la vieille dame. deux autres propriétaires succéderont ensuite à cette dame estimée, avant ce jour d’avril 1983 où Annie et Gilbert deviendront les sympathiques restaurateurs de cette étape de baroudeurs des grands axes routiers.

Nos Vététistes sur la poudreuse

vtt-fev-2012

Dans le cadre de ses activités hors VTT, le dynamique club Trèbes Tout Terrain en collaboration avec le conseil général a organisé une sortie nordique sur le domaine de ski de fond du Chioula prés de Camurac.

Avec l’aide de quelques parents, les jeunes et les moins jeunes membres du club ont pu s’initier au ski de fond et ont pu pratiquer la rando en raquette.

Grace à l’expérience des moniteurs du service sport du conseil général nous avons pu transférer les techniques du VTT vers celles de la glisse sur neige. Une météo somptueuse et une neige magnifique ont contribué à une totale réussite.

vtt-fev-2012-b

 

Carina et Jean Michel nous présentent les Pizzas Léo

       Pas le temps ou pas envie de cuisiner… voila un nouveau point de vente qui vous propose des pizzas à emporter. Ce sont les commerçants que vous avez eu l’occasion de découvrir sur l’avenue Pasteur au magasin bio, Carina et Jean Michel, qui nous reviennent  . Oui oui! ils  retrouvent le contact avec  les Trébéens, une relation qu’ils adorent et qui leur manquait.  Drôle de reconversion direz vous… que nenni, la pizza ils connaissent et même parfaitement puisqu’ils avaient par le passé un bar-pizzéria dans les P.O.
C’est sur le parking de Super U qu’ils posent leur camion jaune vif « PIZZA LEO » du prénom de leur petit bout de chou que vous pouvez voir sur l’une de nos photos.

Des pizzas au Feu de Bois
La particularité de leurs pizzas est avant tout qu’elles sont cuites au feu de bois. Ainsi dans ce petit espace bien aménagé trône l’élément essentiel le four, avec bien évidemment la pièce maîtresse  les mains de Carina. Quoi de plus beau que les mains d’une femme dans la farine, chantait Nougaro et quand en prime, elles préparent avec dextérité les garnitures généreuses de ses pizzas, le résultat est savoureux.

Une multitude de choix
A propos de ces garnitures, l’expression «  l’embarras du choix »  est on ne peut plus appropriée. En effet, la carte vous suggère plus de 50 garnitures différentes pour les salées qui se déclinent sur 4 bases distinctes : les « rouges » base tomate, les « blanches » base crème fraiche, les « rosées » base tomate/crème fraîche ( mélangées), et les « arlequins » demi pizza base tomate/ demi pizza base crème fraiche. Les ingrédients des compositions offrent quand à eux une très grande diversité : impossible de vous les citer tous mais vous les découvrirez sur la carte ci-dessous. Les enfants ne sont pas oubliés et ils adorerons choisir parmi les pizzas bambino dont les noms leurs sont familiers : barby, pokemone, tygrou, schtroumph … ( Le petit Léo nous a confié que la schtroumph est sa préférée) .  Pour compléter votre repas les pizzas sucrées constitueront un délicieux dessert.

Livraison  à  domicile
Carina joviale et agréablement volubile vous aidera à choisir avant de mettre la main à la pâte pour préparer votre pizza.  Mais vous pourrez découvrir la personnalité de Jean Michel si vous optez pour la livraison à domicile ( 0,50€ sur Trèbes seulement) . C’est à lui que vous ouvrirez et même s’il est d’un naturel discret, vous apprécierez sa gentillesse.

 

Rugby: UST 18 – 12 Cruzy, Hommage à Noël Rodriguez

       Les cœurs étaient tristes comme la météo ce dimanche juste avant le match durant la minute de silence dédiée à Noel Rodriguez. Les dirigeants du club avaient tenu à  lui rendre hommage, lui qui avait porté les couleurs du club et en avait été un très fidèle supporter.
Lire très bientôt le compte rendu de Francis Mourlan sur le  blog du club cliquez ICI

Nos images du match

 

Nostalgie …Les belles années au Young’s

       En classant des archives, nous avons réuni un tas de documents qui nous ont replongés dans les belles années du Young’s  Bar de Flo et Olivier Batet. Flo était déjà bien immergée dans la vie Trébéenne puisqu’elle avait le Félin depuis 1988 ( café Pouzenc cette institution au cœur du village ).

C’est  en 1995 qu’avec Olivier son frère, ils ouvrent le Young’s Bar. Même si, comme l’enseigne l’indiquait, l’établissement s’adressait aux jeunes, c’était plusieurs générations qui se côtoyaient là. Les anciens y prenaient place l’après midi pour jouer au bésigue, l’apéro réunissait des fidèles et quelle que soit l’heure on y croisait les dévoués Bambino et Faustin. En ce qui concerne le personnel tous ceux qui en ont franchi la porte se souviennent forcément de Janique, Dolores  ou Jean Charles.
La jeunesse trébéenne était là comme à la maison dans le respect des règles fixées par Flo et Olivier… c’était encore un temps où les jeunes savaient s’amuser sainement. C’est là que les Gremlins, accros de musiques électroniques avaient élu domicile et animé de très nombreuses soirées. Flo et Olivier étaient pour eux une grande sœur, un grand frère.

Des soirées dingues…
Le Young’s durant une dizaine d’années était le rendez-vous pour des  soirées folles sur des thèmes décalées, des évènements qu’ils étaient des centaines à partager. Flo et Olivier ne manquaient pas d’imagination pour des soirées dingues pour lesquelles  ils créaient avec l’aide des jeunes des décors incroyables. Ceux sont eux qui dans les années 90 ont initié les premières soirées halloween du carcassonnais. Des semaines de préparations pour des décors hallucinants, une salle de torture au fond, un cimetière dans le jardin avec les fausses tombes du film Frankenstein ( tourné à la Cité), une zone d’accident radioactif , des toiles d’araignées partout… . Les jeunes rivalisaient eux aussi d’inventivité pour les déguisements, nous avons souvenir d’un « Edouard aux mains d’argent » plus vrai que nature , un cul de jatte qui avait passé la soirée au ras du sol, Olivier transpercé par un espadon… et des monstres très réussis partout.   Il y  avait aussi les soirées anachroniques : les soirées plages hors saison avec un camion de sable étalé sur le sol du bar, des parasols à coté du radiateur… une ambiance surchauffée qui faisait oublier le froid extérieur. Les soirées : snow avec de la fausse neige propulsée, jungle avec de la végétation partout, prohibition où la déco n’aurait pas été reniée par Eliot  Ness… autant de rendez-vous qui réunissaient la jeunesse trébéenne.

 

Le Young’s version été
Aux beaux jours, c’est sur la terrasse et dans le jardin que l’animation  se déplaçait. Des concerts, des soirées foot avec écran géant et un tas d’autres thèmes ponctuaient la saison estivale. On pouvait prendre place à table avec des bonnes grillades avec en prime la possibilité de faire une partie de pétanque sur le terrain aménagé pour cela.
Lors des dates des musicales Flo a souvent accueilli à sa table, les artistes qui se produisaient aux arènes. Ils y appréciaient l’ambiance bonne enfant et festive des lieux. D’autres aspects réunissaient les gens au Young’s , ils  prêtaient la scène aux associations  comme aux Pitchoun’s sur nos photos, accueillaient le fan club d’Olivia Ruiz à ses débuts … autant de mains tendues auxquelles ils répondaient favorablement.
Petit clin d’œil aussi aux soirées jeux du mardi soir … du grand n’importe quoi , où Flo cultivait l’art de tricher avec un aplomb désopilant qui provoquait d’énormes fou-rires.

On croisait là souvent, la famille des frangins Batet, et pour ces occasions là 4 générations de femmes étaient réunies. Tout le monde où presque connaissait « Mamé » que l’on peut voir sur notre diaporama aux coté de Noël qui nous a hélas quitté récemment.
Le Young’s, c’était un état d’esprit basé sur l’échange amical, presque familial où la détente et la fête étaient reines… une ambiance regrettée que l’on devait surtout à la personnalité de ses patrons !

Aujourd’hui, Flo et Olivier au hasard de leur quotidien, rencontrent  ces jeunes qui sont devenus des pères et mères de famille… les souvenirs de ces années heureuses sont toujours  là et ils les évoquent avec émotion.

Graziella … pour la Beauté de Vos Ongles et de Vos Mains

scintill-ongles

       Plus besoin de vous rendre à Carcassonne pour avoir de belles mains et de beaux ongles … Graziella Bazile vient d’ouvrir un joli salon « Scintill Ongles » au 9 rue Floréal ( voir la situation sur le diaporama).  Ce n’est pas une novice dans le métier qui s’installe, car elle a exercé durant presque 10 ans chez Marie Ongle. En aménageant une pièce qui jouxte sa villa, Graziella, peut favoriser sa vie de famille et accorder plus de temps à son petit Axel qui a presque 5 ans. Forte d’une avantageuse expérience dans le domaine de la manucure, elle propose ses services basés sur les dernières techniques en vogue.

Elle est en mesure de vous conseiller au mieux, à partir d’un  diagnostic de votre ongle naturel et en tenant compte de l’utilisation de vos mains sur le plan professionnel ou personnel. Si vos ongles sont courts cassants ou se dédoublent elle vous suggèrera la pose de capsule ou façonnera un ongle en résine.

Nous avons suivi pas à pas la seconde technique ( nos photos).
Après les premiers soins de gommage, massage, repousse des cuticules, limage… vient la pose minutieuse de la résine sur une longueur déterminée.

Graziella les galbera à la lime à votre convenance (carré arrondi, amande ou carré) … si l’on a beaucoup vu ces dernières années l’ongle carré à son extrémité, la tendance revient à l’arrondi.  Pour les soins, la jeune femme fait confiance à la gamme  des produits « One Minute ».  Vous voilà avec de belles mains et vous pouvez choisir de vous arrêter là. L’entretien remplissage ne s’avèrera nécessaire qu’après 3 semaines environ.

Passage de Grades au Cathare Club Trébéen

       Comme les arts martiaux ont leurs de ceintures, la savate boxe a elle aussi ses épreuves de passages de grades. En moyenne deux fois par an, les tireurs  (nom que portent les pratiquants de cette discipline) passent devant des juges qui leur attribuent, non pas des ceintures, mais des « gants » dont les degrés ont chacun leur couleur et permettent l’inscription à certaines compétitions lorsqu’un niveau minimum est requis. Chaque couleur de gant comporte 3 degrés.

Les premiers niveaux se déclinent en bleu, vert et rouge (compétition assaut)  puis blanc et jaune (compétition combat) et enfin les plus hauts bronze et argent. Le Cathare Club Trébéen compte un gant bronze : Kévin Creygolles et 8 moniteurs gants argent/technique.

Nous avions assisté à la remise des diplômes kangourou des plus jeunes… nous avons également suivi la première partie des passages de grades des ados/adultes. Des épreuves qui impliquent deux partenaires devant les juges. Des séquences imposées en attaque et en défense permettent l’appréciation des scrutateurs. La 2ème partie de ces passages de grades ( qui inclura des reprises libres) aura lieu après les vacances de février.

Sur nos images , vous pouvez voir les tireurs au cours d’une mise en condition préalable, puis les épreuves… pendant ce temps ceux qui n’étaient pas concernés par les passages de grades poursuivaient leur entrainement.


Dégâts du gel et incendies

Dégats à l’OMSL
Le gel a occasionné des dégâts importants à l’OMSL… les températures négatives ont provoqué l’éclatement de tuyauteries situées sous toiture au dessus des chambres de l’espace hébergement du bâtiment.  Lors du semblant de redoux de la semaine dernière, en ayant retrouvé son état liquide, l’eau s’est écoulée au premier étage et à travers les gaines d’électricité et de plomberie. Elle a ainsi  atteint la salle d’exposition endommageant environ 20% des dalles de plafond.

Incendie Rue André Chénier
Samedi après midi nos pompiers trébéens, sont intervenus sur un incendie d’une maison rue Andrée Chénier. L’encombrement des rues et places du vieux Trèbes les ont contraints à stationner le véhicule incendie non loin de l’église et à dérouler des dizaines de mètres de tuyaux. Le feu s’est déclaré dans une chambre et s’est propagé aux combles et à la toiture. Heureusement aucun blessé,  le couple et leurs deux enfants sont hébergés par la famille.

Feu de cheminée
Autre intervention de nos pompiers dimanche,  pour un feu qui s’est heureusement limité à la partie supérieure d’un conduit de cheminée pourtant correctement ramoné d’une maison route de Narbonne.  Rapidement sur les lieux, ils ont empêché la propagation de l’incendie.

 

Titi et Gilles sur France 3

C’est dans le cadre de l’émission de Laurent Boyer Midi en France que l’on a pu voir Titi Coll-Alberti et Gilles Arcens pour un hommage à René et un zoom sur le spectacle « La Vie Qui Va ».

titi-fr3

Ce fabuleux spectacle dont nous vous avons parlé début janvier était donc à l’honneur dans cette émission qui met en exergue les talents locaux.

Un centre commercial remplacera « Le Routier » en 2013

daniel-puissant

       L’intérêt suscité par l’espace que représente « le Routier » et son parking courrait depuis 3 ans, et c’est le 25 janvier dernier que l’acte de vente a été signé. C’est le projet du promoteur  Christian Gaffinel, qui a dans ses réalisations passées de colossales implantations comme celle du centre commercial Salvaza, qui par cet achat se met en route. Ainsi la construction d’un centre commercial réunissant des commerces de proximité, mais aussi des services ainsi que des appartements débutera dès l’été prochain par la démolition totale du «  Relais des Capucins ». L’emplacement judicieusement situé bénéficiera de la dynamique et potentiel de chalands que draine la D6113.

En deux bâtiments, 12 locaux commerciaux (modulables), 12 appartements et un parking sous-terrain de 29 emplacements sortiront de terre.

Chargé de la commercialisation de ces locaux, Daniel Puissant directeur de Transact Immo dont l’agence est située tout à coté nous en a présenté les plans ( voir notre diaporama) qui nous donnent une idée plus précise de ce que sera le site. Déjà, les professionnels se manifestent, et envisagent l’implantation d’une pharmacie, d’un opticien, d’une banque, une brasserie…

La livraison des travaux est programmée pour le 3ème trimestre 2013. Vous pouvez dès à présent rencontrer Daniel Puissant qui vous exposera tous les atouts de ce projet. Tel 04.68.24.73.26

 

Le niveau 3 « Froid extrême » jusqu’au lundi 13 février 2012

       Malgré un beau soleil, les températures restent largement négative… ici et là dans la ville de nombreux sites restent marqués par la glace.

Interventions des pompiers.

Nos pompiers ont du intervenir sur le bâtiment de Chausson Matériaux zone de Sautes, pour sangler le toit de tôle qui menaçait de se décrocher. D’autre part ce matin (mercredi 8), ils ont dû porter secours à notre beau cygne qui durant son sommeil s’était fait surprendre par la glace qui l’a emprisonné.

 Attention!

En raison des prévisions de températures très froides annoncées par Météo-France pour les prochains jours, le niveau 3 « Froid extrême » du plan hivernal sera maintenu jusqu’au lundi 13 février 2012. Demain matin jeudi 9 février les températures seront de l’ordre de -10° sur le carcassonnais (- 20° ressentie)

Voici quelques précautions à prendre

* Le grand froid peut mettre en danger les personnes fragilisées ou isolées, notamment les personnes âgées, handicapées, souffrant de maladies cardiovasculaires, respiratoires, endocriniennes ou certaines pathologies oculaires, les personnes souffrant de troubles mentaux ou du syndrome de Raynaud.

* Veillez particulièrement aux enfants.

* Certaines prises médicamenteuses peuvent avoir des contre-indications en cas de grands froids : demandez conseil à votre médecin.

* Chez les sportifs et les personnes qui travaillent à l’extérieur : attention à l’hypothermie et à l’aggravation d’une maladie préexistante.

* Les symptômes de l’hypothermie sont progressifs : chair de poule, frissons, engourdissement des extrémités sont des signaux d’alarme : en cas de persistance ils peuvent nécessiter une aide médicale.

* Veillez particulièrement aux moyens utilisés pour vous chauffer et à la ventilation de votre logement :
- une utilisation en continu des chauffages d’appoint.
- une utilisation de cuisinière, braséro, etc. pour vous chauffer.
- le fait de boucher les entrées d’air du logement peut entraîner un risque mortel d’intoxication au monoxyde de carbone.

 

Des truites dans l’Orbiel

Nous avons suivi plusieurs fois nos pêcheurs lors de déversements de truites dans le lac… cette fois c’est sur la route de Villalier  que rendez-vous avait été pris avec le  » livreur de truites » pour les introduire dans les eaux de l’Orbiel ( 80 kg). Après les avoir transvasées dans des grands récipients, par binômes nos pêcheurs se sont rendus sur plusieurs lieux stratégiques pour le déversement final. Ne pouvant les suivre tous simultanément, nous en avons accompagné deux jusqu’au bout de l’opération.

Dès son immersion dans l’Orbiel , dame truite a fait montre d’une grande vigueur en remontant immédiatement le courant. Nos pescofis peuvent maintenant tenter de la séduire et la taquiner.

 

Les premiers signes du Printemps

En attendant le « Livreur de Truites » avec nos pêcheurs , nous avons saisi quelques images de la nature à l’entrée ouest de la ville. Les silhouettes des branches encore nues  sur les grands arbres nous rappellent  que l’hiver  est encore là, mais les premières belles floraisons des fruitiers lui signalent déjà qu’il va devoir prendre congé.

 

Christelle apporte le bonheur de lire … à domicile

  Les passionnés de lecture à Trèbes, bénéficient d’un service mis en place en 2009 qu’ils apprécient grandement. Christelle Perez, assure 1 fois par mois le portage de livres à domicile pour les personnes qui ne peuvent se rendre facilement à la bibliothèque. Avec le prêt d’un véhicule municipal pour une matinée, elle a durant un temps, seule, à l’aide d’un diable transporté ses caisses de livres, chez les lecteurs. Depuis un an, elle a pu s’adjoindre les services de jean Luc Biel qui lui prête main forte dans cette noble mission.

Pour cette prestation gratuite, les abonnés de la bibliothèque doivent simplement remplir une fiche de demande dans laquelle, ils précisent leurs gouts en matière de genres littéraires. Ainsi chaque mois Christelle est celle qui leur apporte les ouvrages qui agrémenteront leurs semaines à venir. Quelques jours avant sa visite, elle les informe de la date par téléphone, l’occasion pour eux d’apporter quelques précisions qui aideront l’organisation de sa tournée. La jeune femme connait bien les préférences de la dizaine de personnes qu’elle va rencontrer, elle connait aussi leur rythme de lecture. Ainsi en amont, elle va préparer la quantité de livres voulue (triée par genre) dans des caisses de plastique.

 

Qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige Christelle ne déroge pas à ce rituel tant attendu. Nous l’avons accompagnée au cours de sa matinée de portage.  Mercredi malgré des températures en dessous de zéro, à 9h équipée de doudoune, gants, et bonnet notre bibliothécaire était prête au départ. Une fois les caisses chargées dans le kangoo, nous voila partis en direction du Nid 2. C’est chez Georgette, que nous nous rendons tout d’abord. Cette dame qui dévore 8 à 10 livres par mois, porte dignement ses 95 ans. Christelle sait quelle est friande de romans policiers et lui en fait une sélection qui a de grandes chances de la satisfaire.

Nous avons pu mesurer combien la visite de la jeune femme est importante pour ces personnes âgées : outre le plaisir de ce potentiel de lecture, c’est aussi de la chaleur humaine qu’elle leur apporte. Très à l’écoute, elle reçoit les dernières nouvelles de leur santé, les confidences de leurs soucis familiaux et autre petits détails de leur quotidien. Un petit brin de causette qui engendre des sourires !!

Dans sa parfaite organisation, notre bibliothécaire se montre très flexible quant à la quantité de livres échangés. Ainsi c’est sans souci, que lors de la visite suivante, Jeanine a pu conserver deux  volumes, qu’elle n’avait pas eu le temps de terminer.

Au nid 3, à Olga dont la vue ne permet que les livres édités en gros caractères, Christelle apportait son aide pour le choix de ses prochaines lectures en lui résumant les thèmes.

Venait ensuite la visite à Félicie au Nid 1, avant de nous rendre chez Simone dans le lotissement des cépages. Là le moment s’avérait cocasse, car le gel ayant bloqué le portail, l’équipe a dû enjamber la clôture pour pouvoir assurer ce rendez vous avec leur lectrice.

Etape suivante chez Georges…  ce monsieur qui avait tant plaisir à se rendre à la bibliothèque et choisir lui même ses livres est heureux de la venue de Christelle. Il sait que la sélection des livres qu’elle lui apporte correspond à ses préférences.

Certains abonnés ayant signalé leur absence ou n’ayant pas terminé les livres du mois précédent, la dernière étape de cette matinée était à la maison de retraite. Là aussi les bénéficiaires de ce précieux service attendaient Christelle avec impatience.

La tournée achevée, il ne restait plus à Christelle qu’à ranger les livres rendus et ceux non choisis à leur place dans les rayonnages. Une matinée bien remplie, qui a incontestablement apporté, tel un rayon de soleil, un peu de bonheur dans la vie des abonnés.

Toute personne présentant des difficultés à se déplacer, peut faire appel au dévouement de Christelle qui se fera un plaisir de l’inclure dans sa prochaine tournée. Contactez-la aux heures d’ouverture de la bibliothèque au 04 68 78 51 33

Eric récompensé par la Médaille de Bronze de Jeunesse et Sports

eric-menassi2

       Tous les ans Jeunesse et Sport récompense des acteurs du monde associatif pour leur investissement dans la cause du sport et de l’éducation populaire. Parmi les récipiendaires, un « enfant du pays » Eric Ménassi, s’est vu remettre la médaille de bronze. Il était parrainé ce jour là par Roger Lacoste, lui-même détenteur de la médaille d’or.

Ce sont de longues années consacrées à la formation et à l’encadrement des jeunes qui sont ici honorées. Eric est entré au TFC en tant que joueur en 1974. Animé par la « fibre clocher », qui ne l’a jamais quitté, il a porté le maillot club jusqu’en 2000. Son engagement pour les couleurs du club, il le met ensuite au profit de la relève qui monte, en devenant éducateur avec les diplômes d’état que sous entend cette mission, et cela durant une dizaine d’années.  En juin 2010, il succède à Christian Verm et devient président de son club « de cœur ». Une fonction à laquelle il se donne avec conviction et dans laquelle il développe l’aspect formation auquel il est très attaché. Un objectif atteint et des résultats (300 licenciés) qui valent au club l’attribution du Label Qualité de la fédération en octobre dernier. Un honneur pour lequel Eric tient à rendre hommage aux hommes et femmes du club qui s’investissent sans compter.

La médaille qui lui a été remise, repose surtout sur son parcours et son dévouement au service des jeunes, qui seront les hommes de demain, auxquels il a cœur de transmettre les valeurs sportives et humaines.

eric-menassi

Revenir en haut de la page