Infos flash

Archives des mots-clés : débroussailleurs

Ces actions qui comptent …..

Dipsomaniaque 2

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Cette action, qui n’aura pas la médiatisation que va connaitre le grand concert de vendredi au Dôme, est tout aussi généreuse et mérite tout notre respect…  nous la saluons !!
Ils avaient intitulé leur concert “du bon son pour une bonne action ! ” et invitaient, ceux venus les écouter ce soir-là au café-restaurant Lou Très Bes, à mettre la main à la poche pour apporter leur contribution à la collecte faite au profit d’une noble cause.
Les musicos de Rawhide, en première partie,  le groupe trébéen Dipsomaniaque ( ci dessus) , juste après, ont animé cette soirée qu’ils avaient programmé au profit de l’association Trèbes Entraide.
Cette asso qui depuis 20 ans vient en aide aux plus démunis de notre ville, a vu ses locaux de la rue de Strasbourg  dévastés et accueille depuis dans ceux de l’ancienne crèche place du Plô. Les bénévoles se sont mobilisés pour les sinistrés pour lesquels ils ont recueilli des dons et les ont redistribués.
Un représentant de Dipsomaniaque est venu remettre à l’association l’urne qui a recueilli 164 €
RawhideLes dons ont été remis à Cécile, la secrétaire de l’association

trèbes entraide nov2018

Les concert des Débroussailleurs en Images

débroussailleurs lou tres bes 4

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Les Débroussailleurs récidivent ce soir à Lou Très Bes

débroussailleurs 33 pt

Après avoir conquis, en début d’année, les amateurs de musique déjantée dans les murs du café-restaurant Lou Très Bes, les Débroussailleurs récidivent et réinvestissent les lieux ce samedi 1er avril. Dès 20 h 30, ils partageront cette nouvelle soirée avec Le Sillon, producteur de chansons festives. Sur ce terrain de jeu, leur envie de partager leur musique, de faire danser le public laisse augurer d’un moment résolument festif. Le tatoueur Nob Tattoo, qui s’installe d’ici peu sur Trèbes, se joindra à ce rendez-vous.

■ Pour financer leur 1er album
Après un peu plus de deux années de sueurs et de crampes pour travailler et défendre ses compositions, le groupe trébéen aspire aujourd’hui à la réalisation d’un premier album sur supports CD et numérique. Ils ont choisi treize titres pour transposer l’énergie qu’ils portent sur scène sur une galette et en version numérique pour permettre de les écouter comme l’on veut, quand on veut. Un trombone aux mélodies ravageuses, des riffs de guitare énervés, un chanteur qui envoie, une basse qui fracasse, livrent un rythme survolté. Les textes en français expriment la révolte, l’absurde, la fête, le tout servi sur du ska punk festif alternatif qui déboîte les genoux. Pour cette réalisation, ces musicos ont ouvert un compte sur la plateforme de financement participatif Kisskissbankbank Cliquez ICI . Jusqu’au 15 mai, chacun peut apporter sa contribution pour les aider à a financer leur 1ère galette

Samedi 11 Février: Les Débroussailleurs à Lou Très Bès

debroussailleursUn peu comme Attila, ces musicos l’assurent : « Plus rien ne pousse après notre passage ! ». Les Débroussailleurs… Jean-Michel, Cédric, Alaric, Fred, au demeurant plutôt calmes, glissent dans une autre peau dès que l’on ouvre les micros et livrent alors une festive musique d’énervés qui séduit le public du genre.

Depuis 2015, cette bande de potes se retrouve dans le sous-sol de Jean-Michel et pousse haut les décibels sur des textes et des compos de celui-ci. Alaric à la guitare et au chant, Cédric à la basse, Jean-Michel à la batterie et aux chœurs, Fred au trombone, le groupe a trouvé sa cohérence. Les écrits de Jean-Michel se révèlent parfois engagés et expriment des coups de gueule. Alaric, qui les interprète, tient musicalement sa place de leader et ses acolytes se calent sur son jeu.

Au Chapeau rouge, dans des bars musicaux, sur les scènes de fêtes de villages, leurs titres, sur des rythmes ska ou punk festif, font mouche et le public se lâche. Peut-être un de ces jours aux arènes ?

Une galette et un clip sont en cours de réalisation, et l’on devrait les entendre sur les ondes et trouver leurs morceaux en téléchargement sur le web.

Au Lou Très Bès,  à partir de 20 h 30, ils partageront la soirée avec le groupe The Sexopath, qui lui, produit un punk déjanté.
Une affiche qui forcément va décoiffer !

Le titre des Débroussailleurs, encore, hélas, d’actualité !

debroussailleurs

 “Ecrite et composée juste après les attentats de Charlie Hebdo en Janvier dernier, aujourd’hui la chanson prend à nouveau tout son sens après les événements de ce vendredi 13 Novembre 2015, une pensée pour toutes les victimes de la connerie humaine.”
XXXXXXXX Jean Michel Masson 

 “Insoumission”  en live sur la scène du Chapeau Rouge le mois dernier 

le texte

Avoir besoin de s’exprimer, dans ce monde de taré
Gueuler sa liberté
Avoir besoin de se battre pour ces opinions, insoumission
L’heure à la révolution

Il est temps de prendre son stylo, pour marquer à l’encre noire
L’amertume du trottoir, sur les murs de notre histoire,
Il est temps de fendre son armure, du bitume à la censure
Etre prêt à balancer, notre libre pensée

La liberté d’expression, le temps de la révolution
Se battre pour ces opinions, insoumission
On ne se laissera jamais, marcher sur les pieds,
Encore moins se faire bâillonner, on va gueuler notre liberté

Il est temps de se jeter à l’eau, dans la fabrique à chansons
Nos idéaux, sur ce monde à la con
Il est temps de panser ses blessures, foutre aux poubelles les ordures
Identité, passeport de liberté

On ne se mettra pas d’œillère quand on voit tomber un frère
Univers de destruction, sortir de son cocon
Gueuler solidarité, contre ces putains de fascistes
Le temps de se rassembler, pour combattre les racistes
Un peuple qui se soulève, le temps d’une trêve
La liberté de l’expression, casser sa mine de crayon
On se battra jusqu’au bout, le peuple restera debout
Pour aujourd’hui et pour demain, on serrera le poing

Ils ont voulu nous mettre à genoux, c’est tout un peuple qui est debout
On ne va pas les laisser, nous marcher sur les pieds
Le temps de l’insoumission, pour faire une révolution
On ne va pas les laisser, nous marcher sur les pieds
XXXXXX Jean-Michel Masson 01.2015

Samedi 31 Octobre: Les Débroussailleurs en concert au Chapeau Rouge

debroussailleurs 4Le groupe trébéen rock-n’-roll-punk que nous vous présentions cet été ( relire notre article Cliquez ICI)  sera samedi sur les planches du Chapeau Rouge en concert gratuit.
😉 Une date à ne pas manquer !

Avec les « Débroussailleurs » Trèbes a son groupe punk

Pour les accros de musique, tout lieu est propice à se lâcher et à balancer du rythme…

Dans le salon de Michel, deux autres trébéens Jean-Michel et Cédric se sont retrouvés durant des heures et des heures avec “grattes” et batterie sur notamment des reprises de blues. Puis les hasards de la vie, largement favorisés de nos jours par les réseaux sociaux de la toile, ont permis à Jean-Mi de renouer le dialogue avec Alaric, un pote d’enfance, et parmi leurs échanges, il a forcément été question de leurs expériences et de leurs influences musicales. L’envie de pousser plus haut les décibels, d’envoyer plus intensément, a poussé ces musicos à se rejoindre pour bosser ensemble d’autres registres. Michel n’étant plus vraiment disponible, c’est chez Jean-Mi qu’ils se sont retrouvés et ce dernier a alors sorti ses textes et ses compos.

L’histoire commence à prendre tournure entre ces compères qui ont tous dans leur vécu des bouts de chemin dans des groupes rock, punk, métal… : Alaric à la guitare et au chant, Cédric à basse, Jean-Michel à la batterie/chœurs. Il fallait encore étoffer le groupe et Alaric qui avait pour voisin un trombone, Fred, s’est appliqué à le convaincre de les rejoindre. Ce dernier qui s’avère être le seul du groupe à avoir une formation musicale “classique” a fini par se laisser tenter. Il manquait encore une guitare et c’est sur annonce que Kevin est venu compléter les Débroussailleurs.

Peu à peu le groupe a trouvé sa cohérence et l’ensemble du répertoire s’est affirmé dans des rythmes et des sonorités de rock ‘n’ roll punk festif. Les textes de Jean-Michel dans un certain éclectisme se révèlent parfois engagés quand il y est question de cet enfant de 10 ans qui fait la guerre ou manifestent des coups de gueule comme pour le soutien aux artistes qui se voyaient interdire les rues de la Cité de Carcassonne. Alaric qui les interprète, tient musicalement sa place de leader et ses acolytes se calent sur son jeu. Les séances de répés leur permettent une évolution permanente basée bien évidemment sur la concertation et les suggestions de chacun.

Ces gars, au demeurant plutôt calmes, glissent dans une autre peau lorsqu’ils montent sur scène et livrent alors une “musique d’énervés” qui séduit le public du genre. C’est à leur pote Michel qu’ils doivent le visuel de leur affiche et vous reconnaîtrez sûrement sa patte sur cette “croûte”.

😉 Un peu comme Attila, ces musicos nous l’assurent “Plus rien ne pousse après notre passage ! »

On aura peut-être un jour l’occasion, aux arènes, de bouger sur les sonorités de ce groupe Trébéen … en attendant, ils seront samedi au Tiki Pub à Carcassonne

Vidéo ci dessous : Au Chapeau Rouge à Carcassonne  octobre 2015

Revenir en haut de la page