Infos flash

Jean Armand Gayraud

2005

 La marque “PUTA MADRE” née en terre trébéenne, s’impose dans le monde de la mode

nanoBien loin du souhait de provocation ou de la volonté de choquer, Jean Armand Gayraud ( ou plus amicalement Nano ) a dans ses ateliers JAG de la zone de Sautes pensé une appellation  dans l’air du temps.   « Puta Madre » il faut l’entendre comme  une expression qui interpelle oui mais  ni plus ni moins que comme «  c’est d’enfer », « con » (du coté de Toulouse ) ou « macarel » (de chez nous) . Autant de formules passées dans le langage courant et qui sont employées sans aucun lien avec leur sens littéral. La ligne de vêtements  « Puta Madre » portée par les jeunes, mais aussi par leurs parents, correspond à un esprit, une liberté  de penser et de se comporter. Sans vouloir heurter, la marque est assumée  pas celles et ceux, qui bien dans leur corps et leurs baskets, se moquent du « qu’en dira t-on » et aiment bien les choses qui ne laissent pas indifférent.

 Divers visuels
puta-madre-a-ptDivers visuels et plusieurs collections offrent des variantes qui satisfont autant les amateurs du style sport que celles en quête de tenues très féminines.

Ainsi les logos, soit sobres dans des écritures basiques ou gothiques, soit plus élaborés avec des personnages comme la diablotine  de la collection femme, se déclinent  dans une large palette de couleurs ou dans les apparences or, argent ou encore strass (rappelant le style Sonia Rykiel). Les modèles qu’ils soient dans les rayons, tee shirts , sweets, blousons, ou encore  robes … présentent un grand choix .

Des parrains de choix
puta-madre-cortiptDans le monde médiatisé, Schumacher sur les circuits, Corti derrière ses platines ou encore Ophélie Winter ont été séduits par l’esprit  libre de Puta Madre. Le succès de la marque est tel que des contrefaçons sont diffusées avec hélas une image et des slogans assez « trash » contraignant Nano à poursuivre leurs auteurs sur le plan judiciaire.
Cela ne découragera pas notre créateur Trébéen, qui en parallèle de son activité de sérigraphie et de broderie d’identités visuelles, développe ses collections Puta Madre (plus de 300 modèles à ce jour).

Découvrez les diverses facettes de cette griffe sur son site Internet ICI


Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page