Infos flash

Categorie : Le Pasteur

Carte Pasteur

 

 

Entrées
Noix de Saint Jacques aux agrumes 12€
Foie Gras Poëlé Mi-Figues Mi- Raisins 13€
Entrée  Plat
Céviche de Saumon
saumon frais mariné, huile d’holive citron vert et jaune, aneth,
avocat, ananas
9€ 13,50€
Salade Caesar
coeur de romaine, poulet grillé, oeuf mollet, pain grillé, parmesan,
sauce caesar
9€ 13,50€
Salade Antipasti
salade, légumes grillés, tomate, mozzarella, chiffonade de speck,
citron vinaigrette balsamique
8€ 12€
Salade Gourmande
Salade, foie gras, gésiers, magret séché, tomate
10€ 15€
Plats
Côtes d’Agneau à la Crème d’Ail 14€
Escalope de Poulet façon >Bollywood
curry doux, menthe, coriandre
11€
Entrecôte
sauce échalotes, poivre ou roquefort
16€
Filet de Boeuf
sauce échalotes, poivre ou roquefort
18€
Filet de Boeuf 22€
Filet de Sole Meunière 14€
Magret de Canard Mi-Figues Mi- Raisins 14€
Noix de Saint Jacques à la Fondue de Poireaux 19€
Pavé de Saumon au Pistou 14€
Tartare 14€
 Desserts
Panna Cotta            Fruits Rouges 2€
                             Caramel 2€
                             Pêche 2€
                             Curaçao Bleu 2€
                             Violette 2€
Banofee 2€
Mousse Chocolat 2€
Crumble aux Pommes 2€
Tiramisu 2€
Café Gourmand (2 verrines) 5€
Thé Gourmand (2 verrines) 6€
Trilogie de Verrines 5€

Belle soirée pour les Amoureux

Petites attentions, un délicieux menu, danseurs sensuels, chansons d’amour, tous les ingrédients étaient réunis pour une belle soirée chez Alexandre au Pasteur.

 Les images de Gégé ( Carca soirée pour tous)


  

Le Pasteur Resto Bistro Patio

pasteur5

Activité: Bar Restaurant
Adresse: 17 Bis Avenue Pasteur
FERMÉ DÉFINITIVEMENT
Info + : Création : 2012
En juin 2012 Alexandre Layani a redonné vie à ces murs qui avaient été un haut lieu de la vie trébéenne au début du siècle dernier. Il en a fait un établissement qui se déclinait sous  plusieurs facettes comme il était spécifié sur la façade: Bistro, Resto Patio.

Expo au Pasteur

       Les murs du Pasteur accueillent des toiles de Chantal Mayos…
Alexandre qui révèle ses aptitudes dans plusieurs contextes professionnels , serait il aussi dénicheur de talents?  C’est en tout cas ce que l’on peut penser  en découvrant les toiles de cette peintre carcassonnaise. Cette artiste  n’est pas coutumière des salle d’expo et est pourtant l’auteur de très nombreux tableaux. Elle  les travaille dans diverses techniques et matériaux . Certaines de ses toiles présentent des reliefs intéressants tout comme ses incrustations d’éléments.
Voici quelques unes de ces œuvres,  allez les voir de près et découvrir les autres au Pasteur

 

Réveillon au Pasteur

Troisième étape de notre “tournée” des réveillons…
Aux plaisirs de la table s’ajoutaient des animations, pour tous ceux qui avaient choisi de trinquer aux 12 coups de minuit chez Alexandre.  Soirée réussie avec tous les ingrédients d’un riche cocktail festif

Nos images + quelques unes de CSPT

 

Les Pin-Up au Pasteur

Quelques images des Pin-up’s qui ont animé une soirée au Pasteur … le charme était au rendez-vous…

 

Annonce Le Charme Rétro pour une Soirée Pin-Up au Pasteur

Samedi 22 Décembre 19h
La prochaine soirée proposée par Alexandre au Pasteur nous suggère un concept original …  elle aura déjà la particularité d’avoir deux intitulés: “Resurrection After Kataklism” et “Crazy Pin-up” .

“Resurrection After Cataklism” ( résurrection d’après cataclysme ) en référence à cette date du 21 décembre annoncée par des interprètes du calendrier maya comme celle de la fin du monde… Alexandre fait fi de ces prédictions et  nous programme donc le lendemain une soirée festive.

“Crazy Pin-Up “
Dans une ambiance années 50, un défilé de jeunes femmes séduisantes au look rétro, sera le point d’orgue de cette soirée. Le fond musical rock à Billy contribuera lui aussi à l’atmosphère fiftie’s.

pasteur-pin-updec2012-b

Un casting …
Pour les jeunes femmes qui seraient tentées de rejoindre la troupe de Crazy Pin-Up dans leurs futures prestations, un casting aura lieu ce soir là. Les candidates n’ont pas l’obligation de revêtir des tenues rétro, mais le choix de leur look et leur prestance seront sûrement déterminants pour le jury.

Des images évocatrices de ces années là, comme celles que vous pouvez voir sur la vidéo ci dessous  seront projetées  en arrière plan …. une soirée qui réunira tous les atouts d’un  cocktail dont le principal composant sera incontestablement… le  charme. 

 

Halloween au Pasteur

Halloween a fait son cirque au Pasteur … costumés ou pas les convives de cette soirées ont apprécié l’ambiance et les copieuses assiettes proposées. Jongleur, acrobate  , cracheur de feu… ont ponctué la soirée  de numéros circus.

Nos images du début de soirée

 

Une Soirée Au Pasteur … Version Patio

 Même s’il faut dénicher l’entrée du patio, le bouche à oreille favorable  recommande de plus en plus la table d’Alexandre. Encore quelques semaines pour profiter de la fraîcheur que l’on recherche en soirée, en prenant place en extérieur. A midi , vous pouvez vous installer dans la salle climatisée, si vous préférez. 

 

Les multiples facettes du Pasteur

    

alexandre-layani

En ouvrant « le Pasteur » Alexandre ramène la vie, la convivialité  dans ces murs qui ont tant accueillis les Trébéens du temps du Dancing Sarret  ( Lire rubrique Hier/Trèbes d’Hier ). Il a conservé à la façade ses lignes art déco, mais a habillé l’espace d’une ambiance très tendance/raffinée : béton ciré au sol, teintes blanc/fushia pour la déco ,  matières acier et polyéthylène   pour le mobilier.

Dans cette atmosphère,  où un fond musical permanent confirme  le climat cosy de la déco, Alexandre nous propose plusieurs états d’esprit qui évoluent au fil des heures.

Audrey et Marjorie accueillent à ses cotés la clientèle dans les diverses facettes bistro/resto/patio que réunit Le Pasteur :

En matinée et durant l’aprèm nous pouvons y prendre place dans la phase petit dej/salon de thé / bistro. A midi et le soir place à la restauration sous plusieurs aspects, on peut prendre place à table pour choisir parmi les formules entrée/plat, plat/dessert ou à la carte. Un menu, le midi en semaine, s’adresse à tous ceux qui ne rentrent pas chez eux pour déjeuner. Dès l’heure de l’apéro, en fin d’après midi on peut opter au bar ou aux tables rehaussées, pour les tapas et brochettes entre amis. Alexandre a choisi la gamme  raffinée  chez tous ses fournisseurs : du produit frais en cuisine, aux marques servies au bar, il opte pour la qualité. Pour la  carte des vins, il fait la part belle aux productions audoises.  En ce qui concerne les soirées dans une atmosphère lounge, Alexandre  veut insuffler un esprit festif/branché où l’on pourra pousser le mobilier pour laisser place au dancefloor, il a aussi en projet des soirées à thèmes.  Le patio qui sera bientôt disponible permettra de décliner les divers services du Pasteur à l’extérieur.

De 8h30 à tard dans la nuit, les  divers aspects du Pasteur répondent à vos envies, nos humeurs…

Histoire du Dancing Sarret

       A quelques coudées de l’ouverture du « Pasteur » (mi juin) sur l’avenue éponyme,  des natifs du village ont évoqué pour nous, les anecdotes qui les ont marqués à cette adresse. Pour eux, les 17 et 17bis  de l’avenue Pasteur, c’était le café Sarret et son dancing. Tout un univers synonyme de fête et de convivialité qui est ancré dans les mémoires. Si les prénoms Emile, Irène leurs restent familiers, c’est surtout de «  La Sarréto » ou la « mamé » comme ils la nommaient, qu’ils se souviennent. Ce sacré personnage qui décidait de l’acceptation où pas dans ce lieu où l’on dansait, séduisait, faisait la fête…  
 sarret2

L’entrée de la salle dancing se faisait à l’époque par une porte tout au fond du café (l’actuel Café de l’Aude). Là, la Mamé ostensiblement installée avec sa chaise et son guéridon, obstruait le passage pour ne les laisser passer qu’un par un, après qu’ils se soient acquittés de leur dû : 20 centimes (de la première version des francs dans les années 50). La « Veuve Sarret » savait qu’ils cherchaient à « l’embrouiller » et ils le reconnaissent aujourd’hui en riant : «  on lui faisait de tout, on la faisait périr ». Ils l’entendent encore, dans son «  Quel âge tu as toi ? » tant de fois formulé.    

Après avoir amadoué le « cerbère en jupon », ils pouvaient profiter de la musique des orchestres, différent chaque semaine, qui se produisaient sur la scène. Sur ce thème aussi les souvenirs affluent : José Marson, René Cadres, Pol Sud… toutes ces formations qui faisaient guincher la jeunesse.  Coté dancing, pas de buvette, c’est au café à coté que l’on se désaltérait. Ils se rappellent aussi des garçons de café : Pierre Baillat, Valentin Querol … qui venait prêter main forte les jours de grande affluence.  

sarret3 

Nos Trébéens de souche se souviennent aussi de la Fête du Village, pour la St Etienne en décembre. Avant la construction de la Salle des Fêtes au cœur du village (aujourd’hui démolie) c’est en ces murs que l’on se retrouvait à cette occasion. Les festivités s’articulaient autour du 26 décembre, jour de la St Etienne, patron de la ville. Durant 4 jours,  la population qui comptait à l’époque de 1800 à 2000 âmes, augmentait considérablement tant ont recevait dans les familles, à cette occasion là. Les jeunes qui organisaient la fête, effectuaient avec les orchestres le «  levant de table »… Les jeunes et les musiciens juchés sur des charettes, portaient la musique en porte à porte à l’heure du déjeuner, jusque dans les campagnes,  pour recueillir l’obole donnée par la population pour contribuer au cout des festivités.  Les propriétaires viticoles aidaient aussi au financement qui permettait jusqu’à 2 jours supplémentaires de fête.
Ces jours là, le Dancing Sarret n’était pas assez grand pour accueillir tous les festégaïres. « Les murs coulaient par la condensation, tant il y avait du monde, on dansait dans la rue ».

sarret4 

Les lotos étaient aussi des animations auxquelles se pressait la population, ils se déroulaient en alternance chez les Sarret et au Café Pouzinc ( lui aussi démoli).

Le café/dancing Sarret a très longtemps été une véritable institution, un lieu de rencontre  et de vie incontournable. Plus tard après la construction de la salle des Fêtes (qui devenait aussi cinéma),  il restait une étape qui s’imposait pour la jeunesse trébéenne qui le dimanche avait son rituel : cinéma / Pâtisserie Denat / « Café Sarret ».

A Alexandre Layani qui va très bientôt redonner vie à ce lieu, en ouvrant son  « Bistro/Resto/Patio Le Pasteur »,  nous souhaitons une aussi belle réussite que celle qui a marqué « les années Sarret ».

sarret

Revenir en haut de la page