Infos flash

Categorie : Enseignement

Les Rencontres Inter-Ecoles

inter-ecoles mars 2015

flecheDans les sujets ci-dessous vous trouverez les articles relatifs à des journées durant lesquelles les écoliers des diverses écoles de la ville se retrouvent ! Mais aussi les rentrées scolaires et autres sujets qui concernent tous les établissement scolaires.

Ecole Maternelle du Centre Ville

maternelle-cv2

Activité: Maternelle
Adresse: place Hôtel de Ville
Fermée définitivement en Juin 2016
 

Escola Calandreta

calandreta automne pavia2

La Championne de Judo Automne Pavia est la marraine des p’tits bouts de la Calandreta

Activité: Maternelle
Adresse: Place de la Mairie 
               Villedubert
Tel: 04 68 78 48 92
Directeur/trice: Anaïs Blanc
Info + : Ouverte aux petits Trébéens

Septembre 2015
Cette toute nouvelle maternelle à Villedubert, repose toutefois sur l’expérience de plus de 20 ans et la réussite d’autres établissements Calandretas du même acabit  à Carcassonne, Trausse…

À quelques enjambées de notre ville, depuis la rentrée scolaire dernière, sur le principe de ces écoles associatives, laïques et reconnues par l’État, les petits bouts de Trèbes et des villages environnants peuvent être inscrits à partir de 2 ans.

Anaïs Blanc, leur maîtresse a enseigné à Carcassonne et Trausse sous le concept « Calandreta », c’est aux bambins de chez nous qu’elle se consacre désormais.  Les programmes sont identiques à toute école de l’Enseignement Public. Ils s’articulent autour de 4 axes:  le bilinguisme occitan-français, une pédagogie active, l’engagement associatif des parents, l’action culturelle locale liée à l’occitan . C’est enseignement offre une réelle alternative pédagogique et culturelle.

Les atouts du bilinguisme
Le bilinguisme occitan-français est à la portée de tous : les deux langues ayant en commun leurs origines latines .  Les enfants pratiquent les deux langues vivantes sur une méthode  d’immersion linguistique précoce. Ils développent ainsi des mécanismes intellectuels d’ouverture et d’apprentissage des autres langues qu’ils garderont et utiliseront toute leur vie. Ils apprennent, bien sûr, la grammaire, l’orthographe et le vocabulaire français!

La pédagogie
Elle s’appuie sur la méthode Freinet,  notamment sur plusieurs principes comme le rôle du travail et de la coopération dans l’apprentissage, ainsi que sur l’insertion de l’école dans la vie locale.   Plutôt qu’autorité et discipline, ce sont des notions d’apprentissage d’autonomie, d’organisation,  de responsabilité qui sont privilégiées ( des aspects qui leur facilitera l’entrée en 6ème).   Le respect mutuel et le désir d’apprendre sont à la base de cet enseignement, il donne la parole aux enfants et développe sa confiance en lui-même.


Une école associative
La « Calandreta » est une association loi 1901.
Chaque famille qui y inscrit son (ses) enfant(s) s’acquitte d’une cotisation et devient alors membre de droit de l’association. Les  parents ont une place importante dans la vie de l’école par leur implication  C’est un vrai partenariat de dialogue et de réflexion qui se créé avec l’enseignant pour et autour de l’enfant.
Les parents s’investissent également dans la vie associative et prennent des responsabilités concrètes au sein de l’école: En donnant de leur temps pour des activités artistiques, culturelles, d’ouverture… et d’autres en engagements dans la gestion (comptable, administrative…).
Les « Calandretas » sont soutenues par l’État, les Régions, les Départements et les Municipalités parce qu’elles offrent aussi un service public de protection et de valorisation du patrimoine linguistique et culturel.

calandreta Trèbes Villedubert

 fleche haut Année scolaire 2015/2016

calandreta classe

 fleche haut Année scolaire 2016/2017

English Mini School … l’Anglais facile avec Béatrice

     Cette année encore Béatrice Masson reprend les cours d’English Mini School. Possédant une double nationalité ( Française et Australienne) elle propose un accès  à la langue anglaise à la fois original et bénéfique. Avec agrément académique son  English Mini School  est un concept pédagogique par lequel elle enseigne l’anglais aux enfants ( de la maternelle au CM2) de manière naturelle comme ils ont appris le français.
beatrice-massonDe façon très ludique , des chants, devinettes, mots croisés etc…  sont les appuis de cette forme d’enseignement.
A leur entrée en 6ème , les écoliers possèdent pleinement l’utilisation des verbes être et avoir dans des phrases avec les «  je, tu, il, elle » . Par cette méthode au support grammatical très marqué  l’enfant apprend sans s’en apercevoir.
Adeline à son entrée en  6ème  (elle avait suivi les cours de Béatrice Masson durant ses années de primaire), aimait  déjà la langue anglaise. Elle s’était aperçue qu’elle n’abordait pas l’anglais comme les autres élèves et que l’apprentissage lui en était  grandement facilité.

La première passion de Béatrice est les enfants (elle en a d’ailleurs 6) la seconde est indéniablement l’anglais. Elle propose également un soutien de langue anglaise destiné aux enfants de 6ème à la 3ème, persuadée qu’au cas par cas, avec 4 ou 5 séances bien des difficultés peuvent être résolues.   

 English Mini School  fonctionne à l’OMSL (salle située à l’arrière) les mardis à 17h15 pour les maternelles ( 4 ans) et CP , 17h45 pour les CE1 et CE2 , 18h35 pour les CM1 et CM2. Vous pouvez joindre Béatrice au 04 68 69 29 90  ou   06 25 03 60 00


Si vous consultez le site sur un Ipad vous pouvez voir les images de ce sujet Cliquez ICI

Les jeunes CP en approche du Tennis de Table

       Les enfants des classes de CP de Chantal Vaquié des Floralies ont rallié la salle du Tennis de Table où les attendaient Jacques et Métodi. Les deux dévoués membres du club, qui ont toujours grand plaisir à recevoir et encadrer des gamins, avaient aménagé les lieux en divers espaces pour  leur proposer des activités multiples.  Les différents ateliers étaient bien évidemment composés d’exercices qui reposaient sur les spécificités de dextérité, concentration, précision que développent les pongistes.

Jacques et Méto ont salué l’application et l’enthousiasme que ces enfants ont manifesté. Juste avant les vacances ce sont leurs camarades de CP d’Alma Folchet qui se sont essayés aux mêmes expériences.

 

Les Ecoliers vont créer leurs Kamishibai’s

       A la bibliothèque, de très nombreux petits Trébéens ont écouté les histoires de Christelle qu’elle anime en utilisant le kamishibaï. Cette fois elle suggère aux écoliers des classes de CP d’Alba Folchet au Centre-Ville et de Myriam Mandrou aux Floralies de créer leurs propres histoires qu’ils présenteront eux aussi avec ce principe au mois de mars.
Christelle leur a tout d’abord raconté l’histoire, qui trouve ses origines au Japon, de ce petit théâtre dans lequel le conteur fait défiler des cartons illustrés.

Guidés par leurs enseignantes, les enfants choisiront un thème, imagineront l’histoire, puis créeront une dizaine de planches sur lesquelles à partir de dessins, collages … ils illustreront les phases importantes de leur récit.

Nous avons hâte de découvrir les contes sortis de l’imaginaire des écoliers et l’expression de leur créativité qui les accompagnera.

 

Maternelle des Floralies

maternelle-floralies

Activité: Maternelle
Adresse: Route Minervoise
Tel: 04 68 78 69 41
Directeur/trice: Aurélie Matthieu Gervasi
Effectif :

Nombre de Classes: 4

Élémentaire des Floralies

element-floralies

Activité: Elémentaire
Adresse:  Route Minervoise
Tel: 04 68 78 64 71
Directeur/trice: Xavier Chalard
Directeur précédent : Philippe Quesnel jusqu’en 2012

Ecole Elémentaire Centre Ville

element-cv

Activité: Elémentaire
Adresse:  place Hôtel de Ville
Directeur/trice: Bérangère Duclos
 triste

L’Ecole a fermé définitivement ses portes en 2016

Maternelle de l’Aiguille

aiguille2020

Activité: Maternelle
Adresse: Route de Rustiques
Tel: 04 68 78 71 26
Directeur/trice: Gisèle Vile
Effectif :

Ecole Élémentaire de L’Aiguille

aiguille2020

Activité: Élémentaire
Adresse:  route de Rustiques
Tel: 04 68 78 67 69
Directeur: Rémi Diran
Effectif :

Nombre de Classes: 

English Mini School

english1

Activité: Cours d’anglais dispensés
par Béatrice Masson aux enfants de Primaire
Adresse: OMSL
Tel: 04 68 69 29 90
       06 25 03 60 00

Depuis près de 15 ans Béatrice Masson enseigne
aux enfants les premières notions d’anglais par
des méthodes très ludiques.
 

 Horaires: 

Le mardi
Maternelle CP de 17h15 à 17h45
CE1 et CE2  de 17h45 à 18h35
CM1 et CM2 de 18h35 à 19h20

 english2

Collège Gaston Bonheur

college

Activité: Collège
Adresse: Boulevard du Minervois
Tel: 04 68 78 71 33
Principale : Corina Santomaggio
Le site  : Cliquez ICI


Les Ecoles Trébéennes

La ville compte 3 écoles maternelles et 3 écoles élémentaires
Vous trouverez dans cette pages les liens vers les sujets qui concernent plusieurs écoles en même temps comme les rentrées scolaires, les rencontres inter écoles …

Rencontre Inter Ecoles

Les enfants des écoles du Centre Ville et des Floralies ont participé à des épreuves sportives qui cette fois s’énonçaient en deux disciplines: natation et course à pied.  Encadrés par les maitres nageurs de la piscine, Bernard Doumenc leur éducateur physique et les enseignants,  par  groupes ils ont chacun participé à un 75m dans les eaux de la piscine et deux épreuves de course, vitesse et endurance, dans les allées du camping tout à côté. Tout cela dans la bonne humeur comme en témoignent nos images.

 

Ecole Maternelle du Centre Ville

maternelle-cv2

Activité: Maternelle
Adresse: place Hôtel de Ville

triste
L’Ecole a fermé définitivement ses portes en 2016

Joli bilan des Contes de Michèle

Séance après séance, inlassablement Michèle a conté ses récits aux enfants des écoles, crèche , centre de loisirs.  Au final ce sont 320 bambins que Valérie a accueillis à Office de Tourisme avant les fêtes avec notamment toutes les classes de maternelle de la ville. Cette dernière a eu grand plaisir a devenir la complice de notre conteuse trébéenne en interprétant entre autres le Père Noël enrhumé. Michèle s’est aussi rendue à Carcassonne dans une école où là aussi les enfants ont  assisté et participé à ces récits joliment mis en scène. De nouveaux mots trottent déjà dans l’imagination de Michèle et elle couche déjà sur le papier ces histoires qui dans 12 mois émerveilleront les petits.

Nos images lors de notre ultime visite avec ce jours la les enfants de CP des Floralies

 

Noël Aussi à la Cantine …

 Le dernier repas de l’année à la cantine avait lui  aussi des airs de fête…

La déco bien sûr mais aussi dans l’assiette un menu  qui  a régalé les enfants: Suprême de poulet et ses pommes dauphines mais aussi l’incontournable bûche en dessert.
Nous sommes passés les voir au Centre Ville, aux Floralies et au resto du CIAS

 

Les Ecoliers au Trèbes Tennis de Table

Toujours accueillis par Jacques et Méto dans la salle du Trèbes Tennis de Table , après plusieurs matinées d’initiation, les enfants des classes de Sophie Perez et Xavier Chalard de l’école des Floralies étaient réunis pour une matinée d’évaluation. Dans une ambiance de joyeuse ruche, ils sont tour à tour passé par des épreuves spécifiques comme la précision service, circuit de plots, cible au mur, échange ou encore renvoi demi-table. Les points comptabilisés ont permis à chacun d’estimer le profit qu’il a su tirer de l’l’apprentissage de ce sport.

  

La Fête de Noël de La Maternelle de l’Aiguille

       Le Père Noël l’avait promis lors de sa visite surprise dans les classes… il était bien là pour cette fête de Noël à la salle des congrès avec des cadeaux  pour chacun.  Les p’tits bouts se sont appliqués pour les chants, rondes et petites chorégraphies qu’ils avaient apprises pour lui. 

 

Les Écoliers de l’Aiguille pour les Bébés de la Crèche

Coiffés de  bonnets rouges et blancs, en dignes assistants du Père Noël, les enfants des classes de l’école de l’Aiguille sont venus chanter pour les bébés de la crèche. Ils avaient aussi confectionné pour eux des boules de décoration. En remerciement de leur joli prestation, ils ont a leur tour reçu des “Roses des sables” préparées par le personnel de la crèche.

 

La Fête de Noël de la Maternelle du Centre Ville

       Rudolph, le petit renne toujours enrhumé, pas de neige pour pouvoir sortir le traîneau    c’est donc avec Chun et sa calèche que le Père Noël est venu à la rencontre des enfants de la maternelle du Centre Ville. Les bambins lui ont ensuite offert les chants qu’ils avaient appris pour lui devant un parterre de parents attendris.

 

Un Cadeau Exceptionnel
Plutôt que ces joujoux que les enfants délaissent souvent très vite, le cadeau que leur a distribué le père Noël cette année sera sûrement conservé comme un superbe souvenir. Sur la proposition de Mmes Belmonte et Biel, c’est un beau livre de cuisine créé avec la participation de tous, qui marquera leur noël 2012. Magali et Sylviane, les maîtresses des petits, ont demandé à chaque maman une recette, qui a été mise en forme dans un superbe recueil où chaque enfant, enseignante, et assistante a sa page illustrée. Cette réalisation a bénéficié du parrainage de Franck Putelat, le chef étoilé, qui lui aussi a donné une recette  pour ce livre et  est venu féliciter les enfants.  L’inspecteur de circonscription, Jacques Bossis, est lui aussi venu saluer cette initiative originale et participative.

Après avoir recueilli leurs impressions, nous pouvons affirmer :  Ils sont sacrément fiers les p’tits bouts de leur livre de cuisine !!

 

Moment de Tendresse à la Maison de Retraite

       La visite des tout petits de la maternelle du Centre Ville à nos papis et mamies de la Maison de Retraite est une tradition qui fait chaud au cœur de nos aînés. Ces petits chants de Noël inscrits dans leur mémoire,  interprétés là par ces voix enfantines dessinent des sourires attendris sur leurs visages marqués par la vie.

Les bambins en confectionnant les présents qu’ils ont offerts à chacun ce jour là, savaient combien c’est important de choyer nos personnes de grand âge. Même s’ils sont parfois impressionnés en les leurs remettant, l’instant donne lieu a de tendres jolies images.  Nos attachants aïeuls  parfois privés de leur propre famille trop éloignée, savourent pleinement cette précieuse présence.

  

Visite Surprise du Père Noël dans les maternelles …

Qui pouvait bien toquer à la porte , lors d’une matinée comme les autres, aux  écoles maternelles du Centre Ville et de l’Aiguille? Oui oui !! c’était bien le Père Noël qui  faisait une visite surprise aux p’tit bouts !

Au Centre Ville
Les plus petits, tout d’abord impressionnés étaient ensuite “tout sourire” pour prendre la pose autour du gentil patriarche. Peu de temps après, quelle ne fut pas la surprise  des  plus grands, qui justement étaient en train de lui écrire une lettre. Ravis de cette visite les enfants, ont redoublé de plaisir à préparer les chansons qu’ils lui ont fredonnées quelques jours plus tard à la salle des congrès pour la fête de Noël ( Les photos de cette fête très bientôt)

 

A l’Aiguille
La surprise était aussi totale, pour les bambins auxquels le vieux monsieur à la barbe blanche a apporté des cadeaux pour chaque classe. Ce dernier très bavard, s’est assuré qu’ils étaient bien sages et leur a donné rendez vous pour leur Fête de Noël (
ces photos là très bientôt aussi )

 

Le Père Noël chez les Petits de la Maternelle des Floralies

Il est arrivé avec le poney Pipo, double bonheur pour les petits … Après câlins et bises les bouts de chou lui ont chanté quelques chansons, qu’il a récompensées avec une distribution de chocolats. Les enfants l’ont raccompagné,  puis ont rejoint leurs classes où les attendaient leurs cadeaux. Les autres visites du Père Noël très bientôt…

 

Pour mieux comprendre Internet et ses Risques

college-2012dec-numerique2       Cette semaine au Collège Gaston Bonheur, Emilien intervenant de l’association Calysto, est venu dans le cadre de l’opération “Génération Numérique” informer et sensibiliser les élèves aux enjeux et risques liés à l’utilisation de l’Internet. Sur ce même thème, Florence Fleury Principal du Collège avait programmé un rendez-vous avec les parents. Durant près de deux heures le jeune homme, a développé de nombreux points de l’utilisation du web : Le téléchargement ( légal et illégal), les réseaux sociaux, le fonctionnement de la surveillance Hadopi… 

Dans ses propos, Emilien transmettait aux parents les mots à la fois simples, non-moralisateurs et percutants qu’il utilise lui-même face aux élèves pour les amener à une prise de conscience des risques : il exposait notamment le fait que, même s’ils l’utilisent  la maison, le web est un espace public et que comme dans la rue certains comportements ne sont pas sans conséquence. Il mettait aussi en exergue, le fait que le droit à l’oubli n’existe pas sur le net et que leurs « photos délires », leurs propos insouciants  d’aujourd’hui (récupérés, propagés)  pourraient leur nuire dans 20ans.  

college-2012dec-numerique

Outre ces mises en garde, ce sont aussi des moyens de contrôles, de protections qui ont été transmis aux parents. Il leur communiquait également des adresses de sites très intéressants que nous relayons ici.

Vous avez des enfants qui surfent sur l’Internet consultez le site de  Génération Numérique vous y trouverez  de précieuses informations pour mieux comprendre tout cet univers là. Cliquez ICI  

Voici aussi des sites aux sources fiables ( ce qui n’est pas toujours le cas… wikipédia par exemple qui est alimenté par “monsieur tout le  monde”)  auxquels vos enfants pourront se référer dans leurs recherches scolaires.
http://www.ina.fr/fresques/jalons/accueil
http://www.site-magister.com/
http://mathenpoche.sesamath.net/ 
http://www.touslescours.com/

Les Ecoliers ont découvert le Scrapbooking

A l’école des Floralies, Pascale Duchateau que nous vous avions présentée en janvier dernier est venue initier les enfants du CP de Chantal Vaquié au scrapbooking. Elle les a guidés dans la réalisation d’un élément de déco de Noël. Il s’agissait  de “vieillir” le papier, puis à l’aide de tampons de marquer   des notes de musique et un petit sapin qu’ils ont ensuite découpés. Ils ont alors ajouté des paillettes et un flocon de neige avant d’assembler le tout. indépendamment de cette découverte du scrapbooking, ils ont peint des pommes de pins qui elles aussi trôneront sûrement en bonne place à la maison pour les fêtes de Noël.

 

Prévention Routière pour les Ecoliers

       Cette année encore  des  membres de la Police Municipale  ont effectué dans les trois écoles élémentaires  de la ville une sensibilisation à la prévention routière.  Les élèves de CM avaient au préalable abordé le sujet l’an dernier sous ses aspects théoriques. Cette sensibilisation s’opère  sous sa forme pratique sur un circuit balisé de cônes. Karen Olivier et Gilles   ont dans un premier temps abordé les points de sécurité indispensables sur un vélo : état des freins, réflecteurs… le port du casque et autres accessoires protecteurs. Venait ensuite la pratique avec le respect d’un circuit balisé de plots, sur lequel ils devaient effectuer quelques manœuvres délicates.  Nous avons suivi les enfants des écoles du Centre Ville et des Floralies.

 

Pour Comprendre Le Petit Guerrier Mathéo …

matheo       Il était une fois un formidable petit bonhomme, qui chaque jour, malgré un traitement lourd dû au diabète type 1 dont il est victime, fait montre d’un grand courage …
Ce brave petit guerrier, c’est Mathéo qui est entré en CP à l’école des Floralies et s’applique à vivre sa scolarité comme ses camarades.

Malgré ce, les écoliers qui le côtoient chaque jour savent bien que le petit garçon a des soucis qui l’obligent à certaines contraintes et aussi à quelques petits privilèges.

Pourquoi une infirmière vient elle voir Mathéo deux fois par jour? Pourquoi peut-il aller boire ou aux toilettes autant de fois qu’il le demande ?  Que fait-il avec cette petite trousse ? quel est cet appareil qu’il a sous son pull ? Pourquoi sa maman lui apporte-t-elle son repas pour la cantine?

Pour répondre à toutes ces interrogations et comprendre Mathéo, Claire et Pauline accueillies par Chantal vaquié son institutrice, sont venues dans sa classe expliquer aux enfants  le diabète. Toutes deux, pour l’association Enfance Adolescence Diabète avec une pédagogie parfaitement adaptée aux écoliers, ont levé le voile sur tous les mystères qui entourent la maladie de cet attachant gamin.

Après avoir recueilli les questionnements  de ses petits camarades, Pauline puéricultrice à l’hôpital des Enfants de Toulouse leur a tout d’abord expliqué avec des mots simples et des illustrations, l’importance du sucre dans notre corps et dans le fonctionnement des divers organes ainsi que le processus  de circulation. Puis venait le rôle essentiel du pancréas et de l’insuline qu’il fabrique pour réguler le sucre et accompagner son transport dans le corps.

Il était alors temps d’expliquer que pour Mathéo, son pancréas défaillant n’assurait plus ce rôle indispensable. Peu à peu, les enfants ont compris pourquoi il devait s’isoler pour contrôler son taux de sucre avec une petite machine, après s’être piqué le doigt pour recueillir une goutte de sang. Ils ont pu voir de près la pompe , cet autre appareil qui  lui, relié à son corps, lui apporte l’insuline au débit nécessaire.

 

Les gamins ont pris conscience de l’attention dont doit être entouré leur copain, mais également que Mathéo tout comme eux peut courir, jouer. Ils ont aussi mesuré qu’ils peuvent contribuer à cette surveillance en signalant par exemple à la maîtresse que Mathéo ne se sent pas bien… En lui ramenant son « pic au doigt » qu’il aurait oublié etc…

Tout en leur expliquant que le diabète type 1, même si l’on n’en connaît pas à ce jour les causes, n’est pas dû à un abus de consommation de sucre, venait le tour de Pauline qui est diététicienne  de leur exposer les divers types d’aliments et  l’importance  d’une alimentation équilibrée.

Durant cette matinée, au cours de laquelle les enfants, Chantal leur institutrice et nous même, avons appris énormément sur cette maladie, Mathéo était visiblement heureux que l’on explique à tous son diabète. En regardant ce gamin plein de joie de vivre, il est difficile d’imaginer  la lourdeur du protocole qu’il doit appliquer rigoureusement tous les jours et le courage que cela demande à un enfant qui n’a pas droit à l’insouciance. En tout cas, il nous a épaté ce super gamin!

Une merveilleuse maman.

L’autre rencontre marquante de ce jour-là, qui suscite pour nous une grande admiration est celle avec sa maman Stéphanie. Un petit bout de femme plein d’énergie et de vivacité toute dévouée à veiller sur son petit garçon. Elle nous a confié l’importance de la diffusion de l’information à propos du diabète. En effet, son propre vécu avec la découverte de la maladie de Mathéo dans de très graves circonstances aurait pu être évité, si elle avait été avisée des signaux d’alarme… (Voir l’affiche plus bas) C’est tard, très tard, avec une perte de la vue et un coma que Mathéo a été diagnostiqué, alors qu’il avait à peine deux ans.

 matheo2

Depuis, 6 fois par jour, tous les jours sans exception,  les contrôles et ajustements se succèdent, une fois par mois ce sont les visites au centre spécialisé de Toulouse.  Stéphanie dès la maternelle, pour que son bout de chou puisse grandir comme tous les autres petits, s’est investie dans la mise en place des démarches pour les conditions obligatoires pour qu’il puisse suivre une scolarité normale.  Attentive à sa nutrition qui doit comporter les apports indispensables à sa bonne santé, elle lui apporte son repas qu’il prend à la cantine auprès de ses copains, les jours où elle travaille.

affiche-diabeteReconnaissante du soutien qu’elle reçoit des organismes dédiés aux enfants qui combattent ce mal, elle tient à son tour à contribuer à l’information préventive comme par cette matinée autour de son enfant  ou la diffusion de cette affichette que nous relayons ici avec plaisir.

Stéphanie serait très heureuse si par ce biais on pouvait éviter à des mamans le cauchemar qu’elle a vécu lors du coma de son petit Mathéo.

A tous deux nous souhaitons un super courage, et plein de petits bonheurs qui compenseront toute la soumission aux contraintes à laquelle ce mal les oblige, pour longtemps… jusqu’au jour où les chercheurs trouveront le moyen de le soigner définitivement.

 
Vous pouvez télécharger l’affiche en cliquant ICI
l’imprimer et contribuer à sa diffusion

Vous pouvez également consulter le site
http://www.enfance-adolescence-diabete.org

Initiation au Tennis de Table pour les Écoliers

       Les enfants des classes de Sophie Péres et Xavier Chalard de l’école des Floralies au cours de plusieurs demi-journées investissent  tour à tour la salle du Trèbes Tennis de Table.   Xavier Chalard qui a pratiqué cette discipline peut compter  sur  le soutien  de Jacques et Méto qui le secondent  dans cette initiation.  Les écoliers y apprennent les préceptes  de ce sport à travers des exercices basés sur la motricité, l’agilité, la maitrise des gestes, pendant que l’autre moitié de la classe  effectue des travaux scolaires.  Au final de ces séances d’apprentissage les deux classes seront réunies pour un tournoi amical qui devrait faire de la salle une joyeuse fourmilière. 

 

Revenir en haut de la page