Infos flash

Mathilde : passion rugby au féminin

mathilde-casteillaAujourd’hui est un grand jour pour Mathilde, cette jeune Trébéenne entre de plein pied cet après midi dans le monde du rugby féminin.  Elle sera avec la sélection cadette Languedoc, sur la pelouse de Blagnac pour y affronter l’équipe Midi Pyrénées.

mathilde-casteilla-4Lorsque son papa Claude Casteilla lui racontait avec enthousiasme ses années rugby au poste de seconde ligne, il n’imaginait pas qu’il contaminait sa petiote desa passion du ballon ovale.
Quand il y a de cela 3 ans, avec son joli minois, Mathilde a exprimé le souhait de pratiquer ce sport, Claude et Annick sa maman ont freiné des quatre fers et ont tenté de la dissuader. Mais l’envie de cette jeune fille de 17 ans était bien ancrée et durant ces dernières années, elle n’a eu de cesse de les convaincre de la laisser chausser les crampons. En cédant à ses suppliques en début de saison, ils espéraient bien que les premiers affrontements physiques la décourageraient… que nenni … tout au contraire sa motivation n’en était que fortifiée.

cadettesusc20131

A Carcassonne, où elle tâte du ballon dans le jeu à 7, elle a découvert l’esprit d’équipe, l’amitié qui soude le jeu collectif et le plaisir des subtilités de ce sport.  Elle a également apprécié l’accueil des anciennes qui lui ont donné rapidement pleine place.

mathilde-casteilla-2

Sa détermination, s’est aussi renforcée en rencontrant en décembre dernier les filles de l’équipe de France Féminine venues faire un stage à Carca…  Discussions avec les “seconde ligne” (sur l’image ci-dessus), bonne accroche avec Marjorie demi d’ouverture…  autant d’échanges qui stimulent notre rugbywoman.

En intégrant le groupe des cadettes de l’USC , Mathilde, qui jusque là n’avait pratiqué que l’équitation, n’imaginait pas, qu’en quelques mois à peine, elle ferait ses preuves et qu’elle serait sélectionnée  pour entrer dans l’équipe cadette du Languedoc. En seulement 4 journées de détections à Sauvian et Sérignan, les décideurs du Comité du Languedoc ont repéré ses aptitudes. Cette ascension fulgurante trouvera cet après midi, toute sa dimension pour notre jeune trébéenne puisqu’elle jouera son premier match avec l’équipe du Languedoc.

Le match de tous les défis
Les conditions dans lesquelles, Mathilde vivra cette première expérience sont loin d’être faciles…
Durant ces derniers mois elle n’a pratiqué  le rugby qu’en formule à 7  avec ses amies l’USC et au cours de tournois dont les mi-temps ne se déroulaient qu’en 7 minutes. Le jeu à 7 ne sous entend pas des postes bien définis et son vécu sur le terrain repose surtout sur l’adaptation au fil du jeu.

A Blagnac cet après midi, par sa sélection trop récente, sans avoir pu partager des entraînements avec les filles du Languedoc, Mathilde se retrouvera propulsée sur le terrain  au poste de deuxième ligne dans un collectif qu’elle ne connait pas. Du 7 elle passe au jeu à 15 sans réelle préparation. Malgré cette position délicate, notre trébéenne boostée par l’adrénaline et l’envie de bien faire, part avec la ferme intention de faire abstraction de  ses appréhensions et de s’appliquer à apporter sa contribution à l’équipe. Elle sait qu’elle devra être attentive par exemple  aux re-placements indispensables dans le jeu à XV, même si elle n’en a  pas les automatismes.

Elle aura dans les tribunes le soutien bienveillant de son papa si fier de sa fille, et qui comprend mieux aujourd’hui les inquiétudes de sa propre mère qui l’accompagnait dans le passé.

Quelle que soit l’issue de ce match Mathilde et ses camarades sont invitées par le Comité du Languedoc à assister au match de l’équipe de France féminine contre l’Italie qui aura lieu aussi à Blagnac peu après.

Nous souhaitons à cette jeune fille prometteuse, une belle expérience cet après midi et nous ne manquerons pas de suivre son évolution dans le monde du rugby féminin! 

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page