Infos flash

Benoît Diedrich avec “Parade” sur un autre chemin musical en parallèle des Castafiores

benoit-diedrich parade2014juinZut, flûte !!!  nous avions prévu d’aller assister au concert de Parade à Alzonne et de vous en ramener des images… Grrrr ! Raté !… un impondérable nous en a empêché 🙁

Mais rien ne s’oppose à ce que nous vous parlions de l’actualité de Benoît Diédrich… 
Pour tous ceux, pour lesquels le nom de ce musicien trébéen est étroitement associé aux géniaux Castafiores, soyez rassurés, nos Trébéens  sont toujours pleins de fougue de motivations  et le trio prêt pour ses dates de concerts pour sa tournée 2014.

Revenons à Benoît…
Dans le monde de la musique, les protagonistes se connaissent, se croisent, se recroisent, partagent parfois la scène, des expériences communes. Alors dans cette grande famille, les projets naissent d’estimes et appréciations réciproques, d’envies  collectives, de souhaits d’explorations de d’autres horizons artistiques…   C’est avec deux musicos, qui sont de très vieilles connaissances, que Benoît  s’accoquine depuis plus d’un an, dans un registre sous fortes influences rock, soul, hip-hop. Sa batterie, reste dans cette nouvelle formation sa compagne d’appétence et comme avec ses compères trébéens, il prête aussi sa voix pour les choeurs. Ses deux acolytes dans cette nouvelle aventure musicale, sont aussi  de “vieux” baroudeurs de la scène:  Simzinho (Simon Prouvère) au chant et à la guitare et Don Mucho, synthétiseur/choriste.  

Parade, une appellation en clin d’oeil à un album de Prince, mais aussi en référence à la musique de la Nlle Orléans , est la dénomination parfaite puisquelle s’orthographie idem dans les deux langues qui marquent leurs interprétations.  En anglais et en français, donc, Parade prône le rassemblement, aborde les combats idéologiques de notre époque, ses espoirs et ses contradictions …  Ils ont aujourd’hui  dans leurs tablettes une floppée de compos maison, auxquelles ils ont ajouté des reprises, de Jamiroquai  par exemple ou des titres comme le fameux “I will Survive”.

Après des heures de travail et répés à Alzonne, ils ont livré ce mercredi une sortie de résidence… grrr oui oui celle que nous avons loupée !!
Nous vous signalerons sans faute leur prochain passage dans le coin, en attendant nous vous suggérons l’écoute de leur premier «5 titres» sorti en novembre 2013. Vous pouvez le trouver sur toutes les plateformes de téléchargement.

Imagé Com,  c’est aussi Benoît
L’affiche ci-dessus est une réalisation de Benoît, la création graphique est en effet un autre champ du talent artistique de notre Trébéen!
Alors … Un projet de communication graphique ? Contactez Benoit  au N° de sa boîte “Imagé Com”  06 21 07 18 26

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page