Infos flash

Actualités : juillet 2011

Blanche et Alfred Vidal: une page se tourne

Nombre de Trébéens se souviennent de Blanche et Alfred Vidal, ce délicieux couple de commerçants qui ont exercé sur la ville. Alfred s’est éteint le 13 juillet dernier emportant avec lui foule de souvenirs de la vie de notre ville. Nous l’avions rencontré avec son épouse Blanche (qui nous a quitté le 24 décembre 2006) et ils nous avaient conté ce qu’était le quotidien des commerçants de proximité au siècle dernier:
Après guerre, M et Mme Revel les parents de Blanche , tenaient ( à l’emplacement qui a ensuite été occupé par le magasin Huguette) au cœur du vieux village, une épicerie dans laquelle trônaient les titres des journaux de l’époque auprès des fruits et légumes et des boites de conserves. A cette période là Blanche et Alfred étaient employés des PTT. Ils en ont parcouru des milliers de kilomètres … !  Ils distribuaient chaque matin les journaux du jour, puis Alfred coiffé de sa casquette de facteur partait pour sa tournée traditionnelle suivie de la distribution des colis. «  A cette époque là il y avait moins de gens à Trèbes et bien évidemment moins de facteurs, Blanche assurait les remplacements sur les villages environnants sur la mobylette de service et rentrait vers les 2h de l’après midi pour prendre en charge le recouvrement. » nous narrait Alfred.

blanche-alfred

Lorsque l’épicerie familiale a été vendue, les époux Vidal ont maintenu la vente des quotidiens. « Comme il n’y avait pas de magasin, nous avons créé une tournée sur laquelle nous vendions les journaux à l’aide d’une petite remorque à bras. »  Ceci jusqu’au jour où, en mai 1965, ils deviennent les précurseurs en matière de vente de presse sur la ville en ouvrant un magasin rue du 11 novembre. « Pour l’inauguration, nous avons eu la présence venue de Paris d’un représentant de l’organisme chargé de la diffusion et tous les notables de la ville étaient là. A une date que j’ai du mal à situer, c’était en tout cas encore à l’époque des anciens Francs, nous avons eu un gagnant de 10 millions de francs  à la Loterie Nationale. Ce qui était en ce temps là un très gros lot et nous a valu les honneurs de la presse parisienne, nous avons eu notre photo dans  Ici Paris et France Dimanche. A la suite de ça, les gens de Carcassonne et des villages du coin pensaient que notre magasin était chanceux et venaient nombreux nous acheter des billets de Loterie. » se souvenait Alfred.
A travers leurs emplois aux PTT et leur commerce-presse ce chaleureux couple a eu durant de longues années des rôles primordiaux auprès des Trébéens, leur faisant parvenir le courrier et les nouvelles du monde entier.
En parallèle, ils trouvaient le temps de participer à la vie associative de la commune. Alfred dans le club de football pour lequel Gérard leur fils a pris la relève notamment en assurant la présidence durant de nombreuses années. Blanche de son coté était une bénévole active de la paroisse.
Durant 20 ans ce charmant couple, aidé par leur fils et Jeanine leur belle-fille, a accueilli la population avec une gentillesse et une serviabilité dont la réputation ne les a pas quittés lorsque, retraités, ils croisaient d’anciens clients.
Inséparables ils ont savouré une retraite joyeuse rythmée de dynamiques activités. Membres du Comité d’animation à sa création, ils ont contribué par leur passion de la danse et de la musique à la réussite des thés dansants. On les a aussi souvent vus remonter les manches pour transporter tables, chaises boissons…  pour l’organisation des autres manifestations de l’association.
Fervents adeptes des après midi et soirées dansantes, ils rejoignaient dès que possible, leurs amis du Club de la Roseraie, du Black Botton ou du Païchérou.
Lorsque la santé les a contraints à s’éloigner de la danse, on pouvait tout de même croiser Alfred se rendant le matin, journal sous le bras, faire son tiercé au Café de l’Aude.
Plus d’un demi siècle d’un mariage réussi, que l’on pouvait constater encore, peu de temps avant que Blanche ne nous quitte, lorsqu’ils prenaient place le jeudi dans la galerie marchande de Cité2, devant un café que Blanche avait plaisir à accompagner de la cigarette quelle s’autorisait, l’occasion pour eux de croiser et retrouver des connaissances au hasard du chaland.

Repas Musical Au Camping

Ce soir-là l’animation du repas spectacle que proposaient Brigitte et Henri au camping de Trèbes, était confiée à Maryana Cabaret . Tout au long de la soirée la chanteuse et ses danseuses ont invité le public à participer dans une ambiance sympathique appréciée de tous.
Ces soirées ne s’adressent pas seulement aux campeurs , les Trébéens peuvent en profiter. Voici les prochaines dates de la saison:
2 août Jazz
6 août Yliade
9 août Los Gauchos
13 août Paris Champagne
16 août Maryana

Le menu 14 €: Magret de canard ( le samedi) ou cuisse de canard ( le mardi)/ frites /  glace + ¼ de vin par pers.
Réservez au 04.68.78.61.75


 

Catch aux Arènes

Un public trop peu nombreux, aux arènes pour assister aux combats de catch qui étaient proposés par l’association biterroise de cette discipline. Des jeunes formés par l’Audois de Foncouverte , Jean Corne ancien champion d’Europe dans les années 60. Ils ont offert de belles prestations avec une grande maitrise des spectaculaires prises qui font croire à la douleur. Les spectateurs se sont pris au jeu et ne manquaient pas de soutenir leur préféré.

Reportage TF1 – JT 13h Canal du Midi

Pour la Xème fois les berges du Canal du Midi à Trèbes sont le triste cadre qui illustre le problème de la maladie des platanes.

3ème Grand Prix Cycliste de Trèbes

Une météo défavorable, le Tour de France à la TV , n’ont pas incité le public à venir applaudir les concurrents de ce 3ème Grand Prix Cycliste de la ville de Trèbes. Malgré tout une centaine de participants a pris le départ pour les 87,700 km ( 5 tours ).

Coll Orchestra : Trenet dans tous ses états !

Autour de Gilles Arcens , 30 musiciens et chanteurs étaient réunis sous le regard de quelques proches pour la répétition générale de leur spectacle « Trénet dans tous ses états » dont la première a eu lieu le samedi suivant à St Girons. 2 heures d’un fabuleux voyage sur les notes et les textes de l’inoubliable « fou chantant » . 26 chansons soigneusement choisies: « Trenet ce n’est pas seulement le poète, ses titres sont musicalement très riches et permettent de faire sonner 30 musiciens sur des rythmes divers comme le swing ou le chacha.  » nous confie Gilles . Bien évidement des titres très connus tels que « que reste il de nos amours »  » Nationale 7″ ou « je chante » sont au programme, mais l’orchestre a aussi intégré des chansons moins connues choisies pour la profondeur de leurs textes , ainsi que d’autres comme  » J’ai ta main » que chantait Dalida mais que l’on doit au grand Trenet. Pour ce superbe spectacle qui fait osciller le spectateur dans des émotions en alternance de joie, gravité, liesse…à la formation dont on connait déjà le très grand talent, s’ajoute une section corde avec la virtuosité de musiciennes issues du Grand orchestre du Capitole.
Nous ne manquerons pas de vous informer dès que ce spectacle se produira près de chez nous

Passage du Tour de France

Au Chupito Le retour de Marie-Line et Franck Di-Méglio

Trébéens dans l’âme avant tout, le frère et la sœur n’ont pas hésité lorsque l’opportunité de reprendre le Chupito rue Pierre Loti s’est présentée.

On se souvient du clan Di Méglio( dans le meilleur sens du terme) qui de 1999 jusqu’en 2007 a fait vivre le Café de l’Aude. Voir page commerces/anciens commerces

Fans de rugby, turfistes, commerçants, tous percevaient l’esprit famille qui les anime.
Cette nouvelle aventure se dessine aussi en famille au Chupito, puisque outre le frère et la sœur on trouve Marion ( la compagne de leur neveu) au service. Tout en gardant les tapas le soir  (voir page La restauration/ Le Chupito) dont ils ont tout de même modifié les formules, ils proposent le midi un sympathique menu du jour.
Coté accueil, les Trébéens retrouvent avec plaisir , dès le petit matin pour un café, la gentillesse qui les caractérise. Franck est toujours aussi fan de rugby et il a même sous son comptoir, un porte document plein d’archives de l’UST le club de Trèbes.

chupito2012a

Les Balades/Apéritif sur le bateau Le Cocagne

Une idée d’apéritif sympa, sur l’eau, entre amis, le mal de mer en moins.
« La croisière s’amuse » Voir diaporama ci-dessous
C’est le nom qu’a choisi, en clin d’œil, Laurent (alias Diego), pour la balade à thème qu’il propose les mardis et jeudis soirs sur son bateau le « Cocagne ».
Embarquement tous les mardis et jeudis de 19h à 20h30. Une fois les amarres larguées, c’est parti pour un périple tranquille jusqu’à l’écluse de Villedubert .
Diégo et son équipe seront à vos petits soins pour vous servir durant cette balade une dégustation de vins. Les tapas (charcuteries, fromage, crudités) accompagneront cette découverte. Comme lors des balades plus traditionnelles ( 10h30, 15h, 17h) « Capitaine Diégo » raconte les anecdotes et informations des particularités du Canal du Midi sur ce parcours avec notamment le passage du Pont Vauban qui enjambe l’Orbiel ou la « Rigole » ce ruban d’eau joliment ombragé qui servait jusqu’en 1985 à la régulation du niveau du Canal.

Il est possible aussi de choisir un autre jour de la semaine comme l’a fait toute une bande de joyeux jeunes Trébéens un samedi soir. Ils avaient réservé le bateau pour un apéro entre amis, avec pour consigne de venir vêtu en marin, pirate etc.
Diego sait s’adapter quelque soit le thème, il ralenti ou stoppe son bateau par exemple pour un mariage afin de laisser le temps aux convives d’immortaliser cet agréable moment avec en toile de fond le beau pont de la Rode. Une balade sur le « Cocagne » ne s’adresse pas seulement au touriste elle peut constituer  un excellent dérivatif pour tous ceux qui après une journée de travail souhaitent vivre un moment original

Réservations et informations au 06 50 40 78 50

Règlement Estival de la Pêche au Lac

peche

Jusqu’au 31 août inclus, la pêche au lac peut se pratiquer à tous les modes, à la cuillère y compris.Le conseil d’administration a pris cette décision dans le but d’éliminer les espèces indésirables (silures, brochets, …).

Il est donc demandé aux pêcheurs de ne pas les rejeter dans le lac, mais de les conserver s’ils le souhaitent, ou de les jeter dans des sacs plastiques fermés dans les poubelles.

Cependant, durant cette période, les autres articles du règlement restent inchangés, et l’ »appâtage » pour la truite reste lui aussi interdit.

Le règlement sur le site de la Société de Pêche cliquez ICI

 

Nos Pompiers au Feu d ‘Artifice de Carcassonne

Il circule sur le net un reportage intéressant au sujet de l’organisation de la prévention et des secours autour du Feu d’artifice de la Cité de Carcassonne. Des pompiers Trébéens participaient au bon déroulement de ce dispositif


Au cœur de l’embrasement de la Cité avec les…
par
TVcarcassonne

Concert Calysta

Feu d’Artifice 2011

Marché Nocturne

Les Marchands

Les Visiteurs

Vues d’ensemble

Festivales 2011 Patrick Sébastien / Coll Orchestra

Festivales 2011 Nuit du Bac

Pèlerinage à Notre Dame de Cambouras

LA PROCESSION

LE REPAS

 

Frédérique Rouanet sur le Podium

Il est des présidents  d’associations qui montrent l’exemple; c’est sans nul doute le cas de Frédérique Rouanet qui est à la tête de l’Aqua Club Trébéen depuis de nombreuses années. C’est à Gap début juillet qu’elle s’est rendue avec un autre membre du club, Eric Remy afin de participer aux Championnats de France Maîtres. Pour la seconde fois cette année, notre performante Trébéenne ( de cœur en tout cas) s’est placée sur le podium avec une médaille de bronze au 800 nage-libre.

Sur une épreuve d’eau libre sur 3000 mètres qui à eu lieu dans l’eau de la baie de Chorges à seulement 17°, Frédérique s’est classée 6ème dans sa catégorie avec un temps de 49mn30s.
Au cours de ces mêmes championnats Eric Remy qui participait pour la première fois dans la catégorie Maîtres, obtenait lui aussi de bons résultats.
Tous deux ont ainsi gagné leur visa pour les Championnats du Monde qui auront lieu en juin 2012 en Italie, à Riccione plus précisément, un rendez-vous que ces deux nageurs Trébéens comptent bien honorer.

aqua-club


Concert Philippe Munck

Elodie Delfa en Première Partie

Accueil en fanfare pour nos amis d’Elsa

Revenir en haut de la page