Infos flash

Archives des mots-clés : Thierry Garcia

Thierry Garcia

Janvier 2012  Thierry Garcia n’oublie pas Trèbes 

A sa façon … Thierry exprime ses vœux aux Trébéens

 

       Thierry Garcia qui tous les soirs sur Canal + prête sa voix aux marionnettes des « Guignols de l’Info » n’a pas oublié ses années en terre Trébéenne… Malgré un emploi du temps surbooké, il a trouvé le temps d’évoquer avec nous ses débuts, nous raconter son quotidien et nous parler de ses projets…

A 11 ans à peine, Thierry amusait déjà son entourage et ses amis d’Alzonne, où il vivait à l’époque, en imitant des personnages. C’est en 1998 que la famille Garcia s’installe chez nous, lorsque son papa Pierre prend la tête de la brigade de gendarmerie. Thierry se souvient avec reconnaissance de la main tendue par René Coll, qui lui a permis de faire à 20 ans ses premières vraies scènes, et l’a mis en contact avec son premier agent. Il garde aussi en mémoire ses passages dans une salle qui se situait au Caïrat ou encore de la galère d’une prestation à la piscine où l’acoustique était catastrophique.

Au fil du temps Thierry a affiné ses imitations et multiplié ses prestations, une progression qui lui ouvre le micro de Sud Radio.  Il a été le premier a reproduire la voix de Maïté, qui officiait d’ailleurs elle aussi sur la radio du sud-ouest. Il excelle dans les voix du Midi: Daniel Auteuil et Yves Montand (alias Ugolin et le Papet), Daniel Herrero…

En 2005, sur les conseils de Jean Luc Reichmann, notre audois monte à Paris et se produit dans des cabarets de la capitale. On a pu ensuite le retrouver dans diverses émissions TV dont « Les Saltimbanques » ou encore les « Années Bonheurs » de Patrick Sébastien jusqu’en 2011, France 3 : Les grands du rire, TF1 : Attention à la marche, Les Coups d’humour. M6 : Graines de star, Hit Machine, Direct 8, I Télé, W9… en radio : Rire & chansons, Sud Radio, RMC, Europe 2…

L’aventure Canal +

Alors qu’il présentait son spectacle dans un cabaret, se trouvait dans le public le directeur des sports de Canal +. Ce dernier, ayant apprécié ses imitations, prend ses coordonnées et récupère un DVD. Ce n’est qu’un an plus tard en 2007, qu’Yves Le Rolland, producteur   des Guignols de l’Info, le contacte pour entrer dans l’équipe. Avec quelques voix au départ, Thierry se retrouve, depuis le récent départ de Canteloup à animer vocalement une trentaine de marionnettes : Hollande, Bayrou, Borloo, Arthur, Pernaut, Nikos… plus récemment Jean Dujardin  et tout dernièrement Omar Sy.

 

Une évolution qui bien évidemment représente plus de préparation, mais qui s’est faite sans trop de difficultés, puisque depuis son entrée dans la maison Canal + il avait déjà travaillé les voix que couvrait Canteloup. En effet pour chaque nouvelle marionnette chaque imitateur est « casté » et c’est Yves De Rolland qui au final choisi celui qui rendra le personnage loquace.  Il n’a eu donc qu’à « réviser » !
Au quotidien, des auteurs écrivent les textes des Guignols, et c’est vers 17h15 que s’effectue pour Thierry la lecture découverte de sa prestation du soir. Puis viennent les répétitions et le debriefing avant le final en direct à 19h50.

La scène

Mais n’allez pas croire que les journées de l’imitateur se résument à ces quelques heures dans les studios de Canal +… Thierry est actuellement et jusqu’à la fin du mois sur la scène du Petit Casino où il présente son spectacle « Miroir de Stars ». A cela, ajoutez ses galas un peu partout en France le week-end et vous cernerez mieux le rythme effréné auquel il est astreint.  Notez qu’il sera 17 février du coté de Toulouse plus précisément au Bascala à Bruguières (31150). Il prépare un nouveau spectacle pour le printemps prochain. Pour ce projet il travaille avec plusieurs auteurs.

 

La Radio
 Comme si tout cela ne suffisait pas, outre ses quotidiennes aux Guignols et ses spectacles, Thierry travaille aussi en radio. Chaque matin sur les ondes de France Bleu diffusée sur le ¼ nord-est de la France  à 7h40 et  8h20, il prête sa voix en direct à différentes personnalités sur des textes qui collent à l’actualité. Pour cette prestation, il bosse le contenu avec Jean Patrick Douillon  avec lequel il partage de longues années de complicité et d’écriture. Heureusement, les technologies actuelles lui permettent d’intervenir  en direct  sur les ondes  de cette radio comme s’il était dans les studios, tout en restant à la maison chez lui à Paris.

Il est bien loin de temps où à Trèbes, Thierry faisait ses débuts…
Nous lui adressons un grand merci pour le temps qu’il nous a gentiment consacré, en toute simplicité … même s’il est aujourd’hui dans la cour des grands, “Le petit”  n’a pas changé sur ce plan là !!!

Revenir en haut de la page