Infos flash

Archives des mots-clés : Jean Paul Albouy

De Jean Paul Albouy à The Albouyz …

jean-paul AlbouyCe 21 juin 2013, est bien évidemment jour de  “Fête de la Musique” mais il est aussi date de sortie pour le nouvel album de Jean Paul Albouy  “Folk Fiction” …

Même s’il réside ailleurs aujourd’hui pour des raisons professionnelles, Trèbes  reste “sa” ville, celle où il a grandi, gratté ses premières cordes de guitare et lâché ses premiers sons dans un micro…

Albouy ne vous dit peut être pas grand chose, mais si l’on précise la famille Diaz , Jeanine ( Nany) sa maman , Virginie  et Jordy pour  sa fratrie, cela parle forcément aux Trébéens.

Dès le début des années 90, avec ses potes Jean Michel Biel et Benoit Diédrich, ils taquinent le rock en formant le groupe ” Black Misery” et vivent de belles aventures musicales: à   Montirat chez Gérard De Castro, sur la scène de la “feue salle des fêtes” dans le vieux village, mais aussi au festival Sofi Rock à Antibes…

black-misery
Quelques années plus tard Jean Paul se tourne vers la musique électronique  et est l’un des précurseurs qui déposent leur musique sur le web. Il est en effet  parmi les premiers à déposer ses compositions sur le site mp3.com,  ce qui lui vaut d’être mentionné dans le quotidien Le Monde qui citait un chanteur international David Bowie, un de renommée nationale Alain Souchon et Jean Paul pour l’exemple du musicien lambda.  L’émission ” Plus vite que la Musique” sur M6 avait également zoomé sur ces avant-gardistes.

Un peu plus tard, c’est à nouveau avec un trébéen, David Oña, qu’il fait un bout de chemin de 6 ans dans le registre électro-pop  sur les difficiles routes du monde musical.   Des promesses non tenues de décideurs et les déceptions accumulées le conduisent à renoncer à la musique…

Puis il y a de cela 3 ans, c’est l’écoute par hasard sur web de Damien Rice le chanteur irlandais qui s’impose à lui comme une évidence  et le réconcilie avec la création musicale. Il retrouve chez l’artiste la démonstration que l’on peut livrer ses chansons sans artifice avec seulement une guitare et un micro…  il se remet au travail et naîtront les ” Démos Originelles” 5 titres qui seront un avant goût de la “galette” qui sort aujourd’hui…

Difficile de définir le genre musical de Jean Paul aujourd’hui,  même si  l’on décèle l’influence folk, les créations de ce touche à tout restent personnelles. Alors que la tendance actuelle est au festif, notre Trébéen se situe à contre courant. Ses eurythmies baignent majoritairement dans une atmosphère de suave mélancolie rythmée, sans jamais être “plombantes”, elles nous amènent à un balancement tout en légèreté. Il a choisi l’anglais pour sa sonorité et les thèmes de ses textes abordent des sujets souvent douloureux…  la rupture, le deuil notamment inspiré par la perte encore récente de sa maman Nany.  Jugez vous -même cliquez ICI 

Le live de The Albouyz… intimiste
Lorsque Jean Paul livre ses chansons au public c’est donc dans un “dénuement” qui lui confère une authenticité indéniable. Impossible de tricher lorsque l’ont est face au public avec seulement une guitare pour accompagnement. Il y a 6 mois de cela, Claudie sa compagne à la vie , l’est devenue à la scène, comme ça … naturellement et l’harmonie entre eux est évidente. 20 titres dont seulement deux reprises de Damien Rice en introduction et en final, en hommage à celui qui l’a sorti de son no man’s land musical. Pour passer le barrage de la langue et permettre à ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais de “recevoir” les textes, lors de ses concerts  un sous-titrage accompagne les chansons et c’est Jordy son petit frère qui en assure la technique.

Tout récemment The Albouyz a gagné le tremplin musical de Promaude et se voit offrir une “résidence” (disponibilité de scène de travail) mais l’actu du jour est …

La sortie de l’album , sur toutes les plateformes de téléchargement légal Deezer, Spotify, I-tunes…  ici notamment, chez Cultura, Leclerc  et sur ses concerts.

En concert ce 21 juin 2013 à 21h Place Carnot à Carcassonne

A découvrir absolument!!

Revenir en haut de la page