Infos flash

Archives des mots-clés : Anthony Chadaillat

Anthony Chadaillat immortalise les nuits des Clubbers pour WeeMove

antho-weemoveSi vous avez moins de 30 ans et si vous fréquentez le Carcassonnais by night,  vous connaissez forcément WeeMove…  cette plateforme sur le web, née à Montpellier,  qui accueille au niveau national les albums d’images de la vie festive et événementielle de notre pays !!  Avec seulement un login perso ( gratuit) chacun peut consulter les clichés classés sur ce site par départements, par photographes…
Alors vous connaissez obligatoirement Anthony et son équipe, tous badgés du logo Weemove qui, appareil photo en main, shootent les clubbers (noceurs, diront les bringueurs d’hier).
C’est sur la fulgurante progression de notre Trébéen au sein du groupe WeeMove que nous nous penchons aujourd’hui…
Il y a de cela 2 ans, il voit pour la première fois ces photographes noctambules dans une boite de Narbonne. Intrigué, il établit le contact, se montre très curieux et très séduit aussi par le concept. Sous certains aspects, Anthony trouvait ça magique…  jouer un rôle dans le monde de la nuit et de la fête, être identifié et reconnu,  faire des tas de rencontres ne le laissaient pas indifférent. 

Mais, même si les shooters ne sont pas rémunérés et font ça par passion avant tout, on n’entre pas dans cette “famille” si simplement. Au niveau départemental existe un manager et il a son mot à dire. Assez rapidement Anthony a su convaincre de sa motivation et se plie à l’étape essai/formation. Il se souvient de sa première soirée  WeeMove au 7 à Carca et de son manque d’aisance cette fois là. Mais super motivé, il obtient en 1 mois le statut de photographe Junior et intervient encore au 7 et dans deux bars de la préfecture. A l’époque, il a 21ans et l’équipe est constituée de “plus vieux” qui ne lui facilitent pas les choses et ne favorisent l’intégration du “jeunot”. Peu importe, il en veut Anthony, il part en solo élargir le champ d’action de WeeMove sur la ville en couvrant des concerts, feria,  événement… il cherche les ambiances.

Sa vie s’en retrouve perturbée, mais il kiffe ça! Il dort quand il a le temps, car en rentrant des soirées, il faut encore traiter les photos, les mettre en ligne etc… mais le garçon est sérieux et ne se pointe jamais en retard au petit matin au travail qui le fait vivre.
Peu à peu, il gagne la confiance du manager qui entre autres lui confie la gestion des plannings, ainsi, un an après son entrée dans la grande famille, il devient son assistant.

La non-rémunération des photographes entraîne logiquement des fluctuations de disponibilités, de motivations… mais WeeMove est aussi un tremplin qui ouvre des portes, permet des objectifs professionnels dans des domaines parallèles. Certains passent à tout autre chose, d’autres créent leur boite…  il y a de cela un an, le poste de manager est à pourvoir et Anthony devient le “patron” du département.
L’effectif s’était un peu essoufflé, sa priorité a été de constituer une nouvelle équipe faites de jeunes motivés et faire entrer WeeMove11 dans une nouvelle “ère”. Il attend d’eux qu’ils le rejoignent dans sa volonté de propager l’esprit et l’image WeeMove sous ses meilleurs aspects. La dynamique est relancée et les “ambassadeurs” du concept entrent dans de plus en plus de lieux. Avec ses photographes, ils couvrent de plus en plus de soirées et ce sont aujourd’hui 21 000 jeunes Audois qui sont connectés sur leurs pages… au point de faire exploser les compteurs et d’arriver jusqu’à la 2ème place du classement national en décembre dernier.

Aujourd’hui Anthony ne se contente plus de driver une équipe, il a des emplois du temps de businessman. Il sillonne le département, mais a aussi investi les P.O. pour développer plus encore la toile WeeMove. Il rencontre des patrons d’établissement, des organisateurs d’événements, … il négocie  sans relâche. En parallèle, il étoffe les équipes, recrute des photographes, organise leurs formations… Sa détermination et ses résultats lui ont permis d’intégrer le groupe des managers régionaux à Montpellier et dans ses plannings les heures bureau sont maintenant conséquentes. 

Ces défis toujours plus haut, toujours plus loin, sont le carburant qui anime notre Trébéen de 23 ans. A travers ce jeune parcours, Anthony fait ses preuves, démontre ses capacités de manager, négociateurs… il ambitionne de conquérir les soirées privées de la Côte d’Azur et de Monaco et d’y faire entrer WeeMove. S’il y parvient, et nous les lui souhaitons, il côtoiera alors les “influents” et qui sait.. l’un deux détectera peut-être chez ce jeune autodidacte, l’étoffe du winner.
Bel exemple de détermination chez ce garçon qui se donne les moyens de ses ambitions. 

😉 Vous le verrez sûrement pour la Fête de la Musique appareil photo en main parmi les jeunes qui s’amasseront autour du DJ près des arènes. 

 

Revenir en haut de la page