Infos flash

Categorie : Le Canal du Midi

Le Canal du Midi

    Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO le 7 décembre 1996. Cet ouvrage colossal (une idée folle pour l’époque) que l’on doit à Pierre Paul Riquet, offre par sa portion en terre trébéenne une attraction non négligeable pour la ville.

La construction de cette importante voie de communication et (dont la décision  de réalisation reliant Trèbes à Toulouse est déterminée en 1666 sous Louis XIV), contribue à l’essor trébéen. C’est donc à Trèbes que prenait fin la première tranche des travaux. Les embarcations auraient par conséquent rallié la Méditerranée par la rivière Aude  Deux ans plus tard vient l’acceptation du tronçon qui relie Trèbes à l’Etang de Thau.

LE PONT VAUBAN

Parmi les 50 aqueducs ou ponts-canal qui ont permis le tracé de ce ruban d’eau gigantesque, Trèbes a sur ses terres celui à 3 arches construit d’après les plans de Vauban en 1688 et qui enjambe l’Orbiel en amont du village.

 

LE PONT DE LA RODE

Ce joli pont de pierre en amont de Trèbes enjambe le Canal du Midi et permet de rallier par une petite route le village de Villedubert

 

L’ECLUSE

En aval de la commune et fondée en partie dans le rocher, cette écluse triple dispose d’un imposant escalier de pierre de taille. Le dénivelé avait permis la création de deux moulins.

 

“LE PASSELYS”
La prise d’eau sur l’Orbiel

A quelques centaines de mètres du Pont Vauban, se situe la prise d’eau sur l’Orbiel. Elle permettait (comme d’autres sur le tracé) de contribuer à la régulation du niveau du Canal. C’est tout au bout de ce “canalet” appelé aussi “La Rigole” que se situe le barrage d’Orbiel que l’on appelait aussi “le passelis” . Noellie Milhavet et par la suite sa fille Aline avaient la responsabilité des manœuvres de ce barrage. Dans les années 90 des travaux de consolidation avaient été effectués. Depuis 1985 cette prise d’eau n’est plus en activité et la régulation se fait ailleurs sur le tracé du Canal du Midi

 

Revenir en haut de la page