Infos flash

Archives des mots-clés : calandreta

La Calandreta s’est agrandie

calandreta 3calandreta

L’Indépendant du 27/02/2019

Un cadeau symbolique pour les enfants de la Calandreta

villedubert livre canal pt
Plus qu’un joli cadeau, c’est tout un symbole que Marc Rofes, le maire de la commune offrait aux enfants de l’école la Calandreta. Un livre pour enfants, Une aventure de Violette Mirgue, sous-titré Le trésor du canal du Midi signé par Marie-Constance Mallard aux éditions Privat, porte l’estampille 1 livre acheté = 1 € reversé pour replanter des arbres. Cette initiative du maire villedubertois est née d’une rencontre lors d’une soirée de mécènes pour les arbres du canal du Midi. Une manière tout en douceur de sensibiliser les enfants et leurs parents à la contribution de tous pour rendre au Canal sa voûte verdoyante telle que plusieurs générations l’ont connue. Villedubert étant une zone touchée par la maladie des platanes, leur maîtresse, Anaïs Blanc, pourra s’appuyer sur ce petit livre pour expliquer aux bambins le Canal et ses précieuses richesses. Éric Menassi, représentant Carcassonne Agglo, saluait le monde rural à travers cette initiative.
■ Un cadeau en avant-première
Philippe Terrancle, directeur des éditions Privat, remerciait la mission mécénat des Voies navigables de France de sa confiance pour cette action qui devrait, à terme, permettre de remettre jusqu’à 9 000 € pour le canal du Midi. Il reprenait l’histoire de cette petite souris pour appuyer sur l’importance des valeurs de la solidarité qui permettent de trouver ensemble des solutions. Il remettait aussi à l’institutrice le tout premier volume de ce Violette Mirgue spécial canal du Midi en Occitan qui sortira ce mois de janvier. Christelle Bernes-Cabane et Didier Humbert, les représentants de VNF également présents se réjouissaient de cette initiative au profit de la replantation.

Des nouveautés pour la rentrée à la calandreta

villedubert rentrée siteLes quatorze bambins de la maternelle calandreta La Rosela ( le coquelicot) ont fait leur rentrée. Anaïs Blanc, retrouvait avec plaisir ses petits calandrons de l’année dernière  et les cinq nouvelles petites bouilles. Deux autres enfants qui auront bientôt deux ans révolus sont déjà inscrits et feront leur rentrée en janvier prochain.
Au cours de cette année qui débute, outre le programme qui est  celui défini par l’Éducation nationale, divers thèmes seront développés au fil des mois: les danses traditionnelles, chants et contes mais aussi le jardinet que les enfants ont tant plaisir à soigner.
Deux postes pour la cantine et la garderie
Cette rentrée 2017 est grandement facilitée par l’attribution par le CIAS de Carcassonne Agglo de deux postes pour la cantine et la garderie assurées désormais par Karine et Murielle. A cette demande formulée par le maire, Marc Rofes, s’ajoute la livraison des repas qui l’an dernier étaient fournis par les parents.
Le projet de la création d’une extension de l’école pour accueillir le primaire est très avancé et devrait se concrétiser en 2018.

Les inscriptions à l’école la Calandreta sont ouvertes

calandreta pt

fleche haut Les p’tits bouts dans leur jardin juste à coté de l’école où ils  font la cueillette des fèves qu’ils ont plantées en février dernier!

L’école occitane la Roséla poursuit son évolution et ouvre les inscriptions pour l’année 2017/2018.
Cette maternelle bilingue occitan/français et à dimension humaine s’adresse aux enfants à partir de 2 ans et demi et elle accueille aussi les enfants des villes et villages environnants … ;)  donc les petits Trébéens. Pour plus d’infos voir la page que nous lui consacrons.  Cliquez ICI
 Pour assurer l’accueil de ces enfants lors de leur passage en classes élémentaires, la municipalité de Villedubert a programmé l’agrandissement de l’établissement pour 2018. La rentrée prochaine se fera avec le soutien de Carcassonne Agglo qui prendra en charge l’encadrement périscolaire.
Contact : 04 68 78 48 92 – 06 26 77 54 10

Un marché aux fleurs le vendredi 19 mai.

Pour contribuer au fonctionnent de l’école, par leur engagement associatif les parents proposent un marché aux fleurs vendredi à partir de 17 h.
L’occasion de rencontrer tous ceux qui participent à la vie de cette école maternelle.

Vous pouvez dès à présent réserver vos plantes en complétant le bon de commande CLIQUEZ ICI

calandreta marché aux fleurs FB2

 

La Pichonalha de La Calandreta au jardin

calandreta jardinTOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

La pichonalha (marmaille) de l’école maternelle de la Calandreta a son jardin et le temps est venu d’y faire les semences. Sur le principe, caractéristique de l’école qui fonctionne en mode associatif, qui favorise la participation des familles aux activités, c’est Alain Baussian, le papy de Léo, qui accompagne les p’tits bouts dans les travaux de ce petit lopin de terre.
Ces rencontres intergénérationnelles renforcent l’implication des parents et grands-parents dans la vie de l’école. Le grand-père jardinier leur a montré comment manier la binette et tracer un sillon. Tout était prêt pour que de leurs petites mains ils répartissent les fèves et petits pois dont ils prendront soin jusqu’à leur maturité.
Les petits absents pourront eux aussi s’approprier ces plantations en participant à l’arrosage et aux autres petits travaux du jardin, pour lesquels ils manifestent plaisir et intérêt autour d’Anaïs leur maîtresse.

La Souche a comblé les Pichons de la Calandreta

calandreta souche

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Comme le veut la tradition occitane, ce n’est pas le Père Noël, mais la souche qui apporte des cadeaux aux p’tits bouts.

La coutume dit que ce sont le plus jeune et le plus vieux de la maisonnée qui vont la chercher. Pour recevoir leurs présents, les enfants doivent énoncer une petite formule qui dit notamment à la souche : « fait que pour l’an qui vient, si nous ne sommes pas plus, nous ne soyons pas moins. »

Ce jour-là, les écoliers interprétaient, avec leur maîtresse Anaïs, de jolis chants en occitan pour leurs parents et familles. Friandises, chocolat chaud… réunissaient ensuite tout ce petit monde. Un moment de partage auquel étaient aussi conviés les habitants du village.

C’était aussi l’occasion de faire quelques emplettes sur le petit marché, qui regroupait, notamment, des objets réalisés par les enfants. Un moyen de soutenir l’école qui fonctionne sur la base d’une association.

Anaïs leur maîtresse nous raconte cette tradition en occitan…

Fèsta de la soca

Totes los enfants son assetats. Demandam al mai jove e al mai vièlh de la classa de portar la soca per l’anar pausar sus la taula. Se’n seguís una formuleta dita pels enfants que fa venir los presents :« Buta fuòc cacha fuòc, que nos allègre, que nos fague la jòia d’èsser aquí l’an que ven ; e se sèm pas mai, que siam pas mens. »
En dire aquela formuleta, la soca fa venir los presents pels enfants. La disèm mantunes còps de mena que tot lo monde aja lo seun. Cal saber que dins la tradicion, es lo mai pichon e lo mai vièlh que pausan la soca dins la chimenèia puèi fan brutlar la soca. La familha garda las cendres dins una aisina al dessús de la chimenèia.

Automne Pavia une géniale marraine pour la Calandreta

calandreta automne pavia2

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

L’école Calandreta la Rosèla ne pouvait rêver plus belle et prestigieuse marraine qu’Automne Pavia qui a accepté d’associer son nom et son image à son avenir.
Samedi après-midi, le maire Marc Rofes, entouré des représentants de l’État, de Carcassonne Agglo, du Canton, de la Fédération des Calandretas, invitait Automne à dévoiler la plaque qui porte désormais son nom et mentionne son impressionnant palmarès de championne de judo.

Une Marraine heureuse !
Automne exprimait le bonheur tout particulier qu’elle avait éprouvé en étant sollicitée pour devenir la marraine de ces murs qui l’ont accueillie lorsqu’elle était écolière et dont elle conserve de beaux souvenirs. Un honneur et une fierté qu’elle partage pleinement avec sa maman Virginie qui avait été enseignante de la classe unique de cette école. Peinée lorsqu’elle avait appris la fermeture de l’établissement avec lequel elle avait un lien affectif, elle se réjouit de le voir revivre et dégager la même atmosphère que celle dans laquelle elle avait baigné.

Marc Rofès traduisait sa profonde gratitude à la championne, porteuse de belles valeurs sportives et de réussites qui découlent de travail et sacrifices. Il tenait à saluer d’autre part l’implication du conseil municipal, des Villedubertois et les divers soutiens sur lesquels il a pu compter précédemment pour concrétiser ce projet de renaissance d’une école dans le village. Il mettait également en exergue les qualités de l’équipe pédagogique, mais aussi les aides considérables plus récentes comme la contribution du député Jean-Claude Perez pour les travaux de rénovation des lieux. Les parents de la première heure, investis dans le renouveau de cette structure étaient eux aussi remerciés par Marc Rofès. Tour à tour les officiels faisaient échos, avec comme il se doit des propos ponctués d’occitan, de l’importance de l’éducation des enfants qui seront les hommes de demain et de l’engagement majeur des élus et représentants de l’État dans ce domaine.
Jeanne Pouzens également à l’honneur
La municipalité honorait également Jeanne Pouzens, une figure du village qui avait marqué l’école de son empreinte. Ce sont les petites filles de celle qui avait été l’institutrice durant presque 30 ans (de 1942 à 1971) qui ont dévoilé le panonceau de la salle qui porte aujourd’hui son nom.

et un merci à Clément Lagarde
qui accueillait, cette année encore,  les bambins dans ses vignes où ils découvrent la vendange !

Les petits calandrons en vendemias

calandreta en vendange-pt

TOUTE NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Nous avons accompagné les petits de la maternelle La Calandreta durant leur matinée de découverte de la vendange.
Leur maîtresse Anaïs Blanc nous raconte ce moment-là en occitan

Vendémias
Lo dimars 13 de Setembre los Calandrons de la Calandreta la Rosèla son anats vendemiar en çò del sénher Clément Lagarde. Es a pè que sèm davalats a la vinha. Balhèri qualques explicacions e dralhas abans de començar lo trabalh gròs ! La man se pausa en dejós de la pinha, l’autra man ten los cisèls e copa, atencion als dets ! Cal faire mèfi de plan metre los cisèls dins lo ferrat pendent que caminam…

Un pauc de vocabulari : un ferrat, de cisèls, una pinha o grapa, un gran de rasim, un cèp de vinha o soca, lo vin, lo chuc de rasim, la vinha.
Los enfants passèron una brava mièja-ora a vendemiar, mema los mai pichonets s’i metèron seriosament que seriosament…
Lo vèspre, amb un molin de legums, faguèrem lo chuc de rasim, cadun aviá menat una botelha de l’ostal e se’n tornèron amb lor chuc, los papàs e las mamàs n’an poscut tastar lo ser !
Un grand mercé a las mamàs que nos acompanhèron e al sénher Lagarde que nos aculhiguèt dins sas vinhas per la segonda annada.
Anaïs BLANC, regenta a Calandreta

Vendanges
Le mardi 13 Septembre les calandrons de la Calandreta Le Coquelicot de Villedubert sont allés vendanger chez Monsieur Clément Lagarde. C’est à pied que nous sommes descendus à la vigne. J’ai donné quelques explications et conseils avant de commencer le gros travail !
La main se pose en dessous de la grappe, l’autre main tient les ciseaux et coupe, attention aux doigts ! J’explique aux enfants qu’il faut penser à bien poser les ciseaux dans le seau pendant qu’ils marchent…
Un peu de vocabulaire : un ferrat (un seau), de cisèls (des ciseaux), una pinha o grapa (grappe), un gran de rasim (un grain de raisin), un cèp de vinha o soca (une souche), lo vin (le vin), lo chuc(le jus).
Les enfants passèrent une bonne demi-heure à vendanger, même les plus petits s’y étaient mis sérieusement, très sérieusement…

L’après-midi, à l’aide d’un moulin à légumes, nous avons fait le jus de raisin, chacun avait apporté une bouteille et tous les enfants sont rentrés à la maison avec leurs jus, ainsi les papas et mamans ont pu en goûter le soir !
Un grand merci aux mamans qui nous accompagnèrent et à Monsieur Lagarde qui nous accueillit dans ses vignes pour la deuxième année.
Anaïs BLANC, enseignante en Calandreta

fleche En temps réel, nous avions diffusé un direct de ce moment-là sur Facebook, à voir et à écouter ci-dessous en replay   ;)  !

Trois fois plus de petits Calandrons

calandreta villedubertAnaïs Blanc, professeur des écoles de la Calandreta, n’a qu’un mot: ravie ! Ravie de retrouver son école, ses petits calandrons, ceux de l’année dernière et les nouvelles petites bouilles qui ont fait leur rentrée ce jeudi. Pour sa 2ème année d’existence, la maternelle la Rosela voit son effectif quasiment tripler, puisque de 5 en juin dernier, ce sont 13 bambins qui la fréquenteront cette année. Ils étaient 11 ce matin-là, car 2 petits jumeaux ne rentreront que le 19,  puisqu’ils n’auront deux ans que depuis la veille. Dans ces lieux réaménagés pour répondre au programme de l’Education Nationale, Alexandra et Réjane les atsem sont présentes l’une le matin, l’autre l’après-midi, pour épauler maîtresse Anaïs. Elles sont en revanche en binôme pour assurer la cantine.

La Calandreta en Fête

calendreta -pt

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Dans la cour de la Calandreta, c’était soir de fête pour tous ceux qui ont fait vivre cette école tout au long de cette 1ère année d’existence: Anaïs  l’instit, Alexandra et Réjane les atsem, le président et les membres de l’association,  Marc le maire et ses représentants, les habitants du village … Ils avaient également convié les enfants qui feront leur rentrée en ces murs en septembre prochain. Ils seront au nombre de 15 !

 

La calandréta chez François l’apiculteur

calandreta chez François l'apiculteur

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Les bambins de la Calandreta ont rendu visite à François l’apiculteur de Villedubert, qui leur a permis la découverte des abeilles, des ruches, de la collecte du miel.  Une matinée qui a captivé les petits bouts et qu’Anaïs, leur maîtresse, nous conte en occitan !

Ostal de Francés e Francesa ALBERT

La vesita dels bucs
En arribar en çò de Francés, los enfants descobriguèron lo bugal. S’arrestèron sul pic per gaitar, observar las abelhas dintrar e sortir dels bucs. Sul la planca d’envòl, se podián véser las butinairas dintrar e sortir amb siá de nectar siá de pollèn. Podiam véser tanben las gardianas a la dintrada que contrarotlavan e verificavan que las butinairas que dintran apartengan plan al buc. Cal saber que se una abelha s’engana e dintra dins lo marrit buc, las gardianas la daissaràn pas dintrar. Empachan tanben los  rosegaires, vèspas e autres insèctes de dintrar.

L’apicultor s’enanèt cambiar e se carguèt una tenguda especiala per se faire pas fissar. Anèt cercar pels enfants un quadre de groüm amb un nombre grand que grand d’abelhas noiricièras dessús. Èra una varietat d’abelhas que son plan pausadas, que se podián véser de prèp : l’abelha « Buckfast ».

L’abelha locala es « l’abelha negra », mai nerviosa que non pas la precedenta.

L’estraccion del mèl
Aprèp aver faita la vesita dels bucs, lo Francés nos menèt véser un buc voide. Nos expliquèt que quand una abelha trapa un camp de flors, per faire conéisser la nòva a las autras, tòrna dins lo buc e fa una dança qu’es diferenta segon se lo camp es al sud, al nòrd…

Francés tornèt mostrar un quadre, emplenat de mèl, que debiá fretar amb un cotèl per dubrir los opercules. Los quadres foguèron meses dins una maquina que, per fòrça centrifuja, fasiá davalar lo mèl al fons.

Aprèp aver fait virar la maquina mantunes còps, los enfants recuperèron de pòts, un per cadun, e anèron un aprèp l’autre emplenar lors aisinas per ba prene a l’ostal.

Un grand mercé al Francés ALBERT e sa dòna, per aver consacrat tant de temps a la Calandreta la Rosèla de Viladubèrt.

La Pichonalha de la Calandreta à l’Ort

calandreta jardin 2016 -2

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

La pichonalha (marmaille) de l’école maternelle de la Calandreta prend soin de son petit jardin…  des fèves, des salades, des fleurs… un joli moment !

Le Marché aux Fleurs de la Calandreta en Images

 TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

La maternelle Calandreta… pour les petits Trébéens + Images Carnaval à la Cité

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

fleche hautLes bambins ont rejoint les autres  écoles Calandreta de Carcassonne pour un super Carnaval dans les ruelles de la Cité…
;) Nous les avons accompagnés !

Les inscriptions sont ouvertes…  
Alors revoici la présentation de cette école où des pichounets Trébéens sont déjà inscrits
Vous pouvez leur rendre visite ou appeler au  04 68 78 48 92

À quelques enjambées de notre ville, à Villedubert, depuis la rentrée scolaire dernière, sur le principe de ces écoles associatives, laïques et reconnues par l’État, les petits bouts de Trèbes et des villages environnants peuvent être inscrits à partir de 2 ans.

Anaïs Blanc, leur maîtresse a enseigné à Carcassonne et Trausse sous le concept « Calandreta », c’est aux bambins de chez nous qu’elle se consacre désormais.  Les programmes sont identiques à toute école de l’Enseignement Public. Ils s’articulent autour de 4 axes:  le bilinguisme occitan-français, une pédagogie active, l’engagement associatif des parents, l’action culturelle locale liée à l’occitan . C’est enseignement offre une réelle alternative pédagogique et culturelle.

Les atouts du bilinguisme
Le bilinguisme occitan-français est à la portée de tous : les deux langues ayant en commun leurs origines latines .  Les enfants pratiquent les deux langues vivantes sur une méthode  d’immersion linguistique précoce. Ils développent ainsi des mécanismes intellectuels d’ouverture et d’apprentissage des autres langues qu’ils garderont et utiliseront toute leur vie. Ils apprennent, bien sûr, la grammaire, l’orthographe et le vocabulaire français!

La pédagogie
Elle s’appuie sur la méthode Freinet,  notamment sur plusieurs principes comme le rôle du travail et de la coopération dans l’apprentissage, ainsi que sur l’insertion de l’école dans la vie locale.   Plutôt qu’autorité et discipline, ce sont des notions d’apprentissage d’autonomie, d’organisation,  de responsabilité qui sont privilégiées ( des aspects qui leur facilitera l’entrée en 6ème).   Le respect mutuel et le désir d’apprendre sont à la base de cet enseignement, il donne la parole aux enfants et développe sa confiance en lui-même.


Une école associative
La « Calandreta » est une association loi 1901.
Chaque famille qui y inscrit son (ses) enfant(s) s’acquitte d’une cotisation et devient alors membre de droit de l’association. Les  parents ont une place importante dans la vie de l’école par leur implication  C’est un vrai partenariat de dialogue et de réflexion qui se créé avec l’enseignant pour et autour de l’enfant.
Les parents s’investissent également dans la vie associative et prennent des responsabilités concrètes au sein de l’école: En donnant de leur temps pour des activités artistiques, culturelles, d’ouverture… et d’autres en engagements dans la gestion (comptable, administrative…).
Les « Calandretas » sont soutenues par l’État, les Régions, les Départements et les Municipalités parce qu’elles offrent aussi un service public de protection et de valorisation du patrimoine linguistique et culturel.

1er spectacle pour les P’tits Bouts de la Calandreta

calandreta spectacle mars2016

TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Nos p’tits bouts de la Calandreta ( qui accueille les petits Trébéens) ont vécu une grande 1ère sur la scène du Théâtre de Carcassonne! Léo, Luna, Morgane, Pénélope et Robin,  accompagnés de leur maîtresse Anaïs, de leurs atsem  Réjane, Alexandra et des parents ont participé au grand spectacle qui réunissait les enfants des calandretas du carcassonnais.
;) un polit moment ( prononcez : poulit moumint)

A la Calandreta ….

calandreta po jan2015

La maternelle La Calandreta de Villedubert qui accueille aussi les petits Trébéens, a ouvert ses portes à tous ceux qui souhaitaient en savoir plus sur le fonctionnement de cette école pas tout à fait comme les autres.
flecheSi vous n’étiez pas dispo ce matin-là et si vous êtes curieux de la méthodologie qui anime les calandretas, nous vous invitons à regarder la vidéo ci-dessous qui, tout en étant tournée dans le Béarn, relate clairement l’esprit de ces établissements.

Escola Calandreta

calandreta automne pavia2

La Championne de Judo Automne Pavia est la marraine des p’tits bouts de la Calandreta

Activité: Maternelle
Adresse: Place de la Mairie 
               Villedubert
Tel: 04 68 78 48 92
Directeur/trice: Anaïs Blanc
Info + : Ouverte aux petits Trébéens

Septembre 2015
Cette toute nouvelle maternelle à Villedubert, repose toutefois sur l’expérience de plus de 20 ans et la réussite d’autres établissements Calandretas du même acabit  à Carcassonne, Trausse…

À quelques enjambées de notre ville, depuis la rentrée scolaire dernière, sur le principe de ces écoles associatives, laïques et reconnues par l’État, les petits bouts de Trèbes et des villages environnants peuvent être inscrits à partir de 2 ans.

Anaïs Blanc, leur maîtresse a enseigné à Carcassonne et Trausse sous le concept « Calandreta », c’est aux bambins de chez nous qu’elle se consacre désormais.  Les programmes sont identiques à toute école de l’Enseignement Public. Ils s’articulent autour de 4 axes:  le bilinguisme occitan-français, une pédagogie active, l’engagement associatif des parents, l’action culturelle locale liée à l’occitan . C’est enseignement offre une réelle alternative pédagogique et culturelle.

Les atouts du bilinguisme
Le bilinguisme occitan-français est à la portée de tous : les deux langues ayant en commun leurs origines latines .  Les enfants pratiquent les deux langues vivantes sur une méthode  d’immersion linguistique précoce. Ils développent ainsi des mécanismes intellectuels d’ouverture et d’apprentissage des autres langues qu’ils garderont et utiliseront toute leur vie. Ils apprennent, bien sûr, la grammaire, l’orthographe et le vocabulaire français!

La pédagogie
Elle s’appuie sur la méthode Freinet,  notamment sur plusieurs principes comme le rôle du travail et de la coopération dans l’apprentissage, ainsi que sur l’insertion de l’école dans la vie locale.   Plutôt qu’autorité et discipline, ce sont des notions d’apprentissage d’autonomie, d’organisation,  de responsabilité qui sont privilégiées ( des aspects qui leur facilitera l’entrée en 6ème).   Le respect mutuel et le désir d’apprendre sont à la base de cet enseignement, il donne la parole aux enfants et développe sa confiance en lui-même.


Une école associative
La « Calandreta » est une association loi 1901.
Chaque famille qui y inscrit son (ses) enfant(s) s’acquitte d’une cotisation et devient alors membre de droit de l’association. Les  parents ont une place importante dans la vie de l’école par leur implication  C’est un vrai partenariat de dialogue et de réflexion qui se créé avec l’enseignant pour et autour de l’enfant.
Les parents s’investissent également dans la vie associative et prennent des responsabilités concrètes au sein de l’école: En donnant de leur temps pour des activités artistiques, culturelles, d’ouverture… et d’autres en engagements dans la gestion (comptable, administrative…).
Les « Calandretas » sont soutenues par l’État, les Régions, les Départements et les Municipalités parce qu’elles offrent aussi un service public de protection et de valorisation du patrimoine linguistique et culturel.

calandreta Trèbes Villedubert

 fleche haut Année scolaire 2015/2016

calandreta classe

 fleche haut Année scolaire 2016/2017

Samedi 23 Janvier : La Calandreta Nous Ouvre ses Portes

calandreta

calandreta jan2016A Villedubert la maternelle Calendreta « La Rosèla » qui accueille les p’tits bouts à partir de 2 ans, et à la quelle nous consacrons une page sur notre site en rubrique Pratique/Enseignement, accueille aussi depuis la rentrée dernière.

Nous vous invitons, dans un premier temps, à retrouver notre article par lequel nous vous présentions cette école pas tout à fait comme les autres Cliquez ICI 

Mais surtout, si vous avez des bambins en bas âge, nous vous suggérons d’aller rencontrer samedi de 9h à 12h l’enseignante de cette école et les membres de cette association par laquelle tout le monde avance ensemble dans l’intérêt de l’enfant.

;) Allez à leur rencontre !! Vous serez agréablement surpris !

La soirée irlandaise de la Calandreta en images

 TOUTES NOS IMAGES >>> CLIQUEZ ICI

Pleine réussite pour la soirée irlandaise que proposait la calandreta la Rosèla à Villedubert ( Rosèla contrairement  à ce que l’on pourrait penser se traduit coquelicot).

;) Mieux que des mots, Immersion en images dans ce moment festif !

La Calandreta de Villedubert ouverte aussi aux petits Trébéens

calandretaC’est à travers Réjane Muzas, qui a usé ses jupettes sur les bancs des écoles Trébéennes, que nous allons à la découverte de l’école bilingue occitan/français  la Calandreta de viladubèrt. Elle est aujourd’hui atsem auprès des bambins de cette toute nouvelle maternelle à Villedubert, qui repose toutefois sur l’expérience de plus de 20 ans et la réussite d’autres établissements Calandretas du même acabit  à Carcassonne, Trausse…

À quelques enjambées de notre ville, depuis la rentrée scolaire dernière, sur le principe de ces écoles associatives, laïques et reconnues par l’État, les petits bouts de Trèbes et des villages environnants peuvent être inscrits à partir de 2 ans.

Anaïs Blanc, leur maîtresse a enseigné à Carcassonne et Trausse sous le concept « Calandreta », c’est aux bambins de chez nous qu’elle se consacre désormais.  Les programmes sont identiques à toute école de l’Enseignement Public. Ils s’articulent autour de 4 axes:  le bilinguisme occitan-français, une pédagogie active, l’engagement associatif des parents, l’action culturelle locale liée à l’occitan . C’est enseignement offre une réelle alternative pédagogique et culturelle.

Les atouts du bilinguisme
Le bilinguisme occitan-français est à la portée de tous : les deux langues ayant en commun leurs origines latines .  Les enfants pratiquent les deux langues vivantes sur une méthode  d’immersion linguistique précoce. Ils développent ainsi des mécanismes intellectuels d’ouverture et d’apprentissage des autres langues qu’ils garderont et utiliseront toute leur vie. Ils apprennent, bien sûr, la grammaire, l’orthographe et le vocabulaire français!

La pédagogie
Elle s’appuie sur la méthode Freinet,  notamment sur plusieurs principes comme le rôle du travail et de la coopération dans l’apprentissage, ainsi que sur l’insertion de l’école dans la vie locale.   Plutôt qu’autorité et discipline, ce sont des notions d’apprentissage d’autonomie, d’organisation,  de responsabilité qui sont privilégiées ( des aspects qui leur facilitera l’entrée en 6ème).   Le respect mutuel et le désir d’apprendre sont à la base de cet enseignement, il donne la parole aux enfants et développe sa confiance en lui-même.


villedubert nov2015Une école associative

La « Calandreta » est une association loi 1901.
Chaque famille qui y inscrit son (ses) enfant(s) s’acquitte d’une cotisation et devient alors membre de droit de l’association. Les  parents ont une place importante dans la vie de l’école par leur implication  C’est un vrai partenariat de dialogue et de réflexion qui se créé avec l’enseignant pour et autour de l’enfant.
Les parents s’investissent également dans la vie associative et prennent des responsabilités concrètes au sein de l’école: En donnant de leur temps pour des activités artistiques, culturelles, d’ouverture… et d’autres en engagements dans la gestion (comptable, administrative…).
Les « Calandretas » sont soutenues par l’État, les Régions, les Départements et les Municipalités parce qu’elles offrent aussi un service public de protection et de valorisation du patrimoine linguistique et culturel.

Une nouvelle rentrée en Janvier
Comme la petite Trébéenne Luna, qui en janvier prochain n’aura pas encore 3 ans, vos enfants peuvent entrer dès janvier dans cette géniale école ! N’hésitez pas à les contacter au 04 68 78 48 92.

Une soirée festive samedi 21 novembre
La convivialité, la main tendue  est aussi dans les gênes des Calandretas  et ce samedi les membres et amis de celle de Villedubert nous convient à les rencontrer  dans le cadre d’une soirée. Le thème, ce soir-là, illustre la volonté d’ouverture puisque il s’agira d’une soirée irlandaise

;) Allez à leur rencontre !! Vous serez agréablement surpris !

Revenir en haut de la page