Infos flash

Ghislaine Tanyères quitte à regrets ses chers bambins et son école

CLIQUEZ ICI pour voir les autres photos de cet article

Ghislaine Tanyères, qui nous quitte pour une retraite bien méritée, avait convié autour d’elle, ceux qui l’ont accompagnée dans ce gratifiant et chaleureux chapitre en terres trébéennes du livre de sa vie.

C’est très émue qu’elle a évoqué sa carrière qu’elle qualifie de belle et riche…
De son premier poste dans sa Bretagne natale, elle se souvient de la toute petite école rurale avec son poêle au milieu de la classe. Plus tard  pour rejoindre l’homme qui partage toujours sa vie aujourd’hui, elle intègre l’école élémentaire en ZEP à Corbeil-Essonnes. Elle enchaîne ensuite plusieurs remplacements en maternelle et école élémentaire jusqu’à ce qu’elle soit nommée en Z.I.L. (Zone d’Intervention Localisée) dans l’enseignement spécialisé, auprès d’enfants handicapés en établissement ainsi qu’à l’hôpital.   »C’était une épreuve positive en fait, car j’ai eu envie de tout mettre en œuvre pour leur apporter du réconfort et pour qu’ils oublient la souffrance et la maladie« confiait-elle.

En tout cas son choix était conforté: c’est bien auprès des maternelles qu’elle préférait travailler et où elle s’éclatait. C’est par la suite à l’école maternelle Joliot-Curie à Vigneux sur Seine qu’elle est entrée dans son premier poste à titre définitif. Elle postule ensuite pour une charge de direction d’école maternelle et arrive à Villeneuve sur Seine dans une petite école située dans une zone sensible,  tout au milieu de hautes tours, et dont elle garde de supers souvenirs. A l’occasion d’une mutation familiale, Ghislaine débarque ensuite dans l’Aude, tout d’abord à Cenne Monestiés, puis elle prend la direction de la Maternelle Le Petit Prince à Castelnaudary.

Chez nous, à l’école maternelle des Floralies,  elle accueille les p’tits bouts lors de la rentrée 2008 et ce jusqu’en juin de cette année. Une géniale tranche de vie quelle n’oubliera pas.
Avec la voix brisée par l’émotion, notre directrice concluait son parcours professionnel en soulignant qu’elle était heureuse d’avoir fait partie de la communauté de l’Education Nationale.  Elle aura jusqu’au bout gardé son enthousiasme pour ce beau métier qui lui a permis de réaliser son rêve d’enfant:  partager avec les petits des moments privilégiés aux sein de l’école publique et laïque « Cette école où l’on transmet les valeurs de la République liberté égalité fraternité et refus de toutes les discriminations, valeurs qui sonnent qui sonneront toujours dans mon esprit » ajoutait-elle.

Consciente que son emploi du temps va changer, elle l’envisage avec plus de voyages en France et à l’étranger. Elle imagine déjà des rencontres de lieux, de découvertes artistiques,  des marches dans la nature. Elle n’exclut pas un retour vers la musique, son violon alto sortirait alors de sa boîte.
Mais elle sait que ce qui va lui manquer le plus sera tous ces bambins qui fourmillaient autour d’elle, tous ces enfants qui lui ont donné une énergie positive. Elle part le cœur plein de tous ces beaux souvenirs enfouis. Elle terminait ce touchant moment en remerciant toutes les personnes qui l’ont aidée à réaliser sa mission d’enseignante et de directrice. A leur tour, ceux qui l’ont accompagnée lui disaient leur affection et le regret de la voir partir. Mots auxquels s’associait Eric Ménassi, le maire, qui saluait son sens du Service Public.

Ghislaine va désormais vivre sa nouvelle vie de jeune retraitée non loin de chez nous et promet de revenir souvent dans notre ville à laquelle elle restera très attachée.
;) Bonne retraite Ghislaine et à très bientôt, alors!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page